Vous voulez devenir rédacteur web ? Vous avez déjà lancé votre activité et cherchez à vous perfectionner ? Vérifiez que vous détenez bien les compétences du rédacteur web !

Dans cet article, nous allons faire le tour des principales compétences du rédacteur web.

Si vous souhaitez exercer en freelance, assurez-vous de maîtriser également les compétences du freelance.

En associant ces savoir-faire du freelance et ceux plus spécifiques du rédacteur, vous parviendrez à vous lancer et à développer un bon business.

Toutes ces compétences ne sont pas indispensables dès le départ, mais il vaut mieux en maîtriser certaines avant de commencer. Le temps et la pratique vous permettront de développer celles qui vous manquent.

Chaque compétence du rédacteur web est détaillée comme suit :

  • Qu’est-ce que c’est ? (Une brève description de la compétence, ce qu’elle englobe, etc.)
  • À quoi ça sert ? (Son utilité concrète pour votre activité de freelance)
  • Par quoi commencer ? (Comment faire si on ne la maîtrise pas bien ?)

Voici le programme de cet article :

  1. Avoir de bonnes bases rédactionnelles
  2. Maitriser les codes d’écriture pour le web
  3. Maitriser le SEO
  4. Rédiger rapidement
  5. Rechercher et analyser
  6. Savoir intégrer le contenu
  7. Se spécialiser dans certains domaines
  8. Détenir des compétences connexes
  9. Conclusion

Compétences du rédacteur web n°1 : Bonnes bases rédactionnelles

Qu’est-ce que c’est ?

Vous devez aimer rédiger et savoir bien écrire.

C’est la base, l’envie fondamentale qui doit vous guider dans ce choix d’activité.

Un rédacteur ou une rédactrice web passe la majeure partie de son temps à écrire et vous devez être à l’aise avec ce moyen d’expression :

  • Vos phrases doivent être fluides et naturelles,
  • Les fautes d’orthographe et de grammaire sont réduites au minimum,
  • Votre vocabulaire est étendu,
  • Vous pouvez couvrir plusieurs registres de langage,
  • Vous savez susciter l’intérêt du lecteur.

À quoi ça sert ?

Comme je l’ai dit plus haut, c’est votre cœur de métier.

Si vous ne maîtrisez pas les bases du langage écrit, votre travail ne pourra être considéré comme sérieux… Un article truffé de fautes et de maladresses n’inspirera aucune confiance à votre client et il ne fera plus appel à vous.

Inversement, des tournures habiles, un texte agréable à lire et doté d’une structure pertinente est le minimum à attendre d’un travail de rédaction rémunéré.

Beaucoup de gens pensent que la rédaction web est à portée de tous. En réalité, la maîtrise du langage écrit est loin d’être si répandue !

Pas besoin d’être Victor Hugo… Mais si vous avez un bon style, vos clients apprécieront et en redemanderont.

Par quoi commencer ?

Les bases rédactionnelles d’un langage ne s’apprennent pas du jour au lendemain. Il faut vous appuyer sur la lecture assidue de livres et d’articles de qualité dans les domaines qui vous passionnent.

Ensuite, seule la pratique vous permettra de vous améliorer. Donc : écrivez, écrivez, écrivez !

Et relisez-vous, corrigez-vous, revenez sur toutes vos phrases et trouvez les meilleures formules. À force, cela vous viendra naturellement.

Beaucoup de rédacteurs ont commencé par un blog personnel. C’est une très bonne base pour développer vos capacités.

Si vous avez tendance à faire beaucoup de fautes, inscrivez-vous à des forums spécialisés dans la langue française et utilisez des outils de correction professionnelle comme Antidote.

Besoin d’un siteweb pour votre activité de freelance ? Créez-le vous-même grâce à mon ebook-formation « WordPress : le guide ultime ». 420 pages de tutos pas à pas. C’est facile !

Compétences du rédacteur web n°2 : Maîtrise des codes de l’écriture web

Qu’est-ce que c’est ?

L’écriture pour le web fait appel à des codes spécifiques. Il ne s’agit pas ici d’écrire un texte littéraire – essai, fiction, billet d’humeur… La rédaction web est d’abord et avant tout utilitaire.

Vos textes doivent apporter de la valeur au lecteur, en éveillant son intérêt, en répondant à ses questions et/ou en le divertissant… Cela implique de :

  • S’adapter au type de travail demandé : on n’écrit pas de la même façon un article de blog, la présentation d’une entreprise, une fiche produit, un script de vidéo, un texte de vente, un post pour les réseaux sociaux, etc.
  • Comprendre les attentes de vos lecteurs
  • Maîtriser les pratiques propres au web : phrases courtes, listes, titrages, émoticônes, passages en gras, etc.
  • Savoir écrire pour le format mobile. Plus de la moitié du trafic web vient des smartphones et des tablettes. Les habitudes de lecture sur petit écran sont différentes de celles sur ordinateur. Il faut donc plus que jamais employer une structure claire et aérée.
Competences du rédacteur web - Bases rédactionnelles

À quoi ça sert ?

Savoir bien écrire ne suffit pas. Il vous faut savoir bien écrire pour le web.

Cela vous permettra tout simplement de fournir des articles qui conviennent aux attentes de vos clients… et de vos lecteurs !

Par quoi commencer ?

Là encore, la pratique est la meilleure des conseillères. Passez du temps à lire et analyser du contenu web. Inspirez-vous des meilleurs articles pour fonder vos bonnes habitudes. Voici quelques bases :

  • Utilisez les listes (CQFD 😉 ),
  • Forcez-vous à faire des phrases courtes (une idée par phrase),
  • Limitez la taille de vos paragraphes,
  • Simplifiez vos formulations
  • Allez toujours à l’essentiel,
  • Cherchez les tournures efficaces, celles qui font mouche et frappent l’esprit du lecteur,
  • Assurez-vous que votre contenu est utile, qu’il répond à une question précise,
  • Supprimez tout ce qui est hors sujet ou non pertinent.

Compétences du rédacteur web n°3 : Maîtrise du SEO

Qu’est-ce que c’est ?

Le SEO (Search Engine Optimisation), ou référencement, consiste à optimiser vos contenus pour qu’ils soient bien référencés dans les moteurs de recherche.

Grâce à un bon travail de référencement, vos articles seront classés dans les premières places sur les recherches liées au sujet qu’ils traitent.

Le SEO inclut :

  • La recherche de bons mots-clés,
  • Le fait d’inclure ces mots-clés habilement dans vos contenus,
  • Le choix de titres et de résumés qui incitent à cliquer sur l’article,
  • Un bon choix de liens internes (le maillage) et externes,
  • Et tout un ensemble de techniques plus ou moins complexes pour améliorer la visibilité de vos contenus.

À quoi ça sert ?

Le SEO est l’une des principales compétences du rédacteur web. En effet, il ne sert à rien d’écrire un contenu qui n’est lu par personne.

Pour satisfaire au mieux vos clients, vos articles doivent donc être en mesure de générer du trafic. C’est d’ailleurs la principale raison pour laquelle les entreprises font appel à des rédacteurs : gagner en visibilité.

La fidélisation, la satisfaction des visiteurs et leur transformation en clients forment bien sûr d’autres objectifs importants, mais ils sont conditionnés par le fait de drainer un trafic ciblé.

Par quoi commencer ?

Les bases du SEO ne sont pas très complexes. Commencez par la lecture de ces articles qui vous apporteront de bonnes bases :

L’usage d’un plugin comme Yoast SEO (déjà très performant en version gratuite) peut vous aider si vous n’êtes pas un pro dans ce domaine.

Dans le cas où votre client ne dispose pas d’une telle extension, utilisez un site web en local pour vérifier que votre contenu répond bien aux conditions essentielles pour le référencement.

Ensuite, une pratique continue, accompagnée de tests réguliers et d’analyses de trafic vous aideront à progresser.

Compétences du rédacteur web n°4 : Rapidité d’écriture

Qu’est-ce que c’est ?

La rapidité d’écriture ne représente pas que votre vitesse de frappe au clavier. Cette compétence du rédacteur web inclut aussi votre capacité à créer du contenu dans les plus brefs délais, c’est à dire :

  • Effectuer les recherches nécessaires,
  • Trouver le bon angle d’approche,
  • Concevoir la structure (plan, sous-titres, logique d’ensemble…) de votre contenu,
  • Trouver un titre efficace,
  • Rédiger l’article dans un style agréable et clair,
  • Vous relire et vous corriger,
  • Choisir les bonnes images,
  • Intégrer et mettre en page votre contenu

Et tout cela en un minimum de temps.

À quoi ça sert ?

La rémunération d’un article pour le web se situe la plupart du temps entre 5 et 10 centimes le mot. Pour un tel montant, vous ne pouvez pas vous permettre de passer plus de quelques heures à rédiger un gros article.

Pour vivre dignement en tant que pur rédacteur web, il faut donc vous montrer rapide et efficace. Cela vous permettra de rédiger plusieurs articles par jour.

À vous de fixer vos objectifs…

Mais être en mesure de produire quotidiennement plus de 4000 mots par jour sera un atout conséquent pour bien vivre dans ce métier. Et ce, même si vous savez bien vous vendre ou si vous complétez vos revenus avec des prestations spécifiques.

Par quoi commencer ?

Seule la pratique pourra vous permettre de développer votre productivité !

Je vous invite également à consulter cet article dédié à la productivité qui vous donnera de bons conseils généraux pour améliorer votre efficacité au quotidien.

Compétences du rédacteur web n°5 : Recherche et analyse

Qu’est-ce que c’est ?

Produire du contenu de qualité implique de bien vous renseigner sur le sujet. La plupart du temps, il faudra donc vous documenter pour rédiger des articles utiles à vos lecteurs.

Competences du rédacteur web - Recherche et analyse

Un temps de recherche peut aussi s’avérer nécessaire pour le choix de vos sujets, illustrations et mots-clés… Ainsi que pour mieux connaître les besoins et les attentes de votre lectorat.

Pour cela, les rédacteurs web ont plusieurs cordes à leur arc, parmi lesquelles :

  • Les sites spécialisés
  • Les forums
  • Interviewer des experts
  • Lire des ouvrages spécialisés et la littérature scientifique
  • Connaître et savoir chercher dans les stocks d’images libres de droits
  • Tester soi-même les produits, recettes, services, etc. que l’on doit aborder,
  • Mener une enquête de terrain, rencontrer les acteurs du domaine

À quoi ça sert ?

Un rédacteur web n’est pas un journaliste (du moins pas au sens classique du terme). On ne vous demandera généralement pas de mener une enquête et de décrocher des scoops.

Cependant, bien vous documenter sur un sujet vous permettra d’être pertinent et de délivrer un maximum d’informations utiles.

Si vous ne creusez pas assez votre sujet et que vous ne racontez que des théories, votre image risque rapidement d’en pâtir… Ainsi que celle de votre client.

D’un autre côté, un article trop superficiel n’intéressera pas le lecteur. Souvent sous-estimée, la recherche est en réalité l’une des principales compétences du rédacteur web !

Par quoi commencer ?

Au départ, le mieux est de vous concentrer d’abord sur les sujets que vous maîtrisez déjà parfaitement. Puis, par cercles concentriques, vous pourrez élargir votre expérience et vos connaissances en fonction de la demande des clients.

Compétences du rédacteur web n°6 : Intégration du contenu

Qu’est-ce que c’est ?

La plupart du temps, les clients vous demandent d’intégrer vous-même vos articles sur leur site web, ou de le mettre dans un certain format.

L’intégration et la mise en page impliquent :

  • La maîtrise des éditeurs des CMS basiques (en particulier WordPress),
  • L’intégration d’images et de vidéos pertinentes,
  • Des connaissances de base en HTML / CSS (styles, liens, ancres, positionnement…) ou au moins la compréhension des différents formatages et de leur utilité.
Savoir-faire rédacteur web - Intégration

À quoi ça sert ?

L’intégration et la mise en page vos contenus font partie des compétences du rédacteur web les plus indispensables.

Un client pourra comprendre que vous souhaitiez lui facturer ce service spécifique, mais il aura du mal à concevoir que vous ne sachiez pas le faire.

Être en mesure de trouver et d’uploader des images pertinentes vous sera aussi très souvent demandé. Cela s’ajoute à la satisfaction du client et à la lisibilité de vos articles.

Par quoi commencer ?

Si vous n’avez aucune notion en mise en page, commencez par créer un blog. Utilisez les outils de WordPress (Gutenberg et l’éditeur classique) jusqu’à bien en maîtriser les bases.

Utilisez les effets de titrage, les styles proposés, intégrez des images et des vidéos, vérifiez les résultats avec l’outil d’aperçu jusqu’à ce que vos articles aient un rendu comparable à ceux des sites professionnels…

L’apprentissage de cette compétence n’a rien de compliqué en soi, mais il faut quand même un peu de pratique pour être à l’aise. Exercez-vous !

Compétences du rédacteur web n°7 : Domaine(s) de spécialité

Qu’est-ce que c’est ?

Il est fréquent qu’un rédacteur web se spécialise dans un ou plusieurs domaines où il excelle, par exemple :

Il rédige alors principalement des contenus dédiés à ce ou ces domaines qui n’ont pas de secret pour lui.

À quoi ça sert ?

Parmi les compétences du rédacteur web, le domaine de spécialité est l’un des axes les plus rentables sur le long terme. Cela vous permet d’être identifié facilement par les clients que vous souhaitez cibler.

Vous parviendrez ainsi à mieux vous démarquer de la concurrence et à facturer des montants plus élevés en tant que rédacteur.

Par quoi commencer ?

Faites un bilan de vos connaissances et de vos expériences professionnelles. Regardez quelles sont les plus demandées sur les plateformes dédiées à la rédaction web.

Vous devez être vraiment à la pointe dans ces domaines pour en faire votre spécialité. Il va donc falloir opérer une veille continue sur ces sujets et, si besoin, une remise à niveau.

Rédacteur web - Domaine d'expertise (compétence)

Ensuite, il vous suffit d’afficher vos domaines d’expertise auprès de vos clients potentiels, par l’entremise de :

  • Votre site pro (avec si possible un blog dédié à votre domaine de spécialité),
  • Vos cartes de visite,
  • Les réseaux sociaux (LinkedIn notamment),
  • Les plateformes dédiées aux freelances…

Répondez prioritairement aux demandes ayant trait à ce domaine et développez un portefeuille de clients qui ont cette demande spécifique.

Petit à petit, vous acquerrez une réputation d’expert dans ce domaine et vous pourrez facturer en conséquence.

Découvrez comment créer facilement un site WordPress pour promouvoir votre activité de freelance. Même sans aucune expérience c’est possible… Vous allez vous surprendre !

Les compétences connexes à la rédaction web

Comme je l’explique dans cet article sur la rémunération des rédacteurs web, la rédaction de contenus n’est pas l’activité freelance la plus lucrative… Mais rien ne vous empêche de compléter vos compétences rédactionnelles en proposant des prestations connexes, telles que :

  • La stratégie SEO,
  • Le storytelling (contenu web orienté narration, émotion et force de vente)
  • Le community management

Ces compétences se marient très bien avec celles du rédacteur web. Ainsi, la rédaction d’un article pourra servir de porte d’entrée vers des services mieux côtés, qui vous rapporteront davantage.

Bilan sur les compétences du rédacteur web

Comme on l’a vu, les compétences du rédacteur web sont très variées. La plupart d’entre elles semblent simples, mais il faut atteindre un bon niveau pour se démarquer.

Cependant, si vous souhaitez devenir rédacteur ou rédactrice web, rien ne vous empêche de vous lancer sans tout maîtriser à la perfection.

Proposez vos services, pratiquez et pratiquez encore. En vous accrochant, vous finirez par développer un niveau solide dans toutes ces compétences.

Notez que, pour réussir à bien vivre de votre activité, il faudra aussi vous former sur les compétences générales du freelance.

Besoin de créer votre micro-entreprise ? Suivez ce tuto détaillé et devenez officiellement freelance en moins de 30 minutes !

Comment devenir rédacteur web ?
les compétences du rédacteur web
ultricies non suscipit diam odio ut ipsum leo. Sed

Pin It on Pinterest

Shares
Share This