En 2018, il existait pas moins de 1,4 milliard de sites Web dans le monde et près de 45% des TPE/PME n’avaient pas encore de site internet l’an dernier… Ces chiffres en disent long ! Cela signifie surtout que le marché de la création de sites web est encore loin d’être saturé, et cela prédit que de nombreux sites Web devraient voir le jour d’ici la fin 2019, et même au-delà ! OK… mais quelles sont les solutions pour créer son site web ? Il existe diverses voies pour y parvenir et je vous propose de les recenser dans cet article et de les accompagner de quelques conseils…

 

Solutions pour créer son site web, voici le programme :

 

1 – Confier la création de son site

Généralement, les entreprises préfèrent confier la création de leur site web à des professionnels.

Dans la plupart des cas, les chefs d’entreprise ont bien compris qu’ils ont « d’autres chats à fouetter » que de se lancer dans des heures et des heures d’apprentissage pour obtenir un site web qui, au final, ne sera peut-être pas aussi performant, sécurisé ou pertinent que s’il avait été fait par un pro.

C’est souvent pour ces raisons que certaines entreprises se mettent à la recherche de la solution idéale pour la création de leur site web.

Oui, mais… Il y a un « MAIS » !

Ce n’est pas toujours facile de trouver chaussure à son pied. Certaines entreprises préfèrent obtenir la recommandation de confrères car c’est plus rassurant, d’autres préfèrent taper à la porte de l’agence web en bas de la rue (la proximité, c’est aussi très rassurant) et d’autres font une requête sur leur moteur de recherche préféré.

OMG ! Si vous saisissez « solutions pour créer son site web » dans Google, vous obtiendrez pas moins de 7 annonces publicitaires rien que sur la première page !

C’est la jungle… la foire à l’empoigne !!! Voici alors quelques conseils pour mieux orienter votre recherche :

 

1.1 – Faire créer son site Web par un freelance

Un freelance web est un indépendant qui travaille généralement de chez lui et la plupart du temps, tout seul. Il n’a pas de frais de locaux, pas d’employés et peu de charges. Cela lui donne alors un avantage face à des agences web : les tarifs d’un freelance sont souvent inférieurs à ceux d’une agence.

De plus, un freelance est généralement à l’écoute de vos besoins et la gestion de projet est à taille humaine. Sa flexibilité et sa « joignabilité » sont également des avantages considérables.

Confier la création de son site à un freelance pourrait être une bonne solution pour les petites entreprises qui se lancent et qui ont peu de budget dans l’immédiat. Quitte à faire évoluer le site ultérieurement lorsque les finances seront au rendez-vous…

Toutefois, vous devez prendre en compte quelques critères de qualité :

  • Vérifiez le portfolio du freelance : c’est souvent comme ça que l’on peut se faire une idée générale de la qualité de son travail. N’hésitez pas à visiter les sites qu’il a déjà créés.
  • Vérifiez les avis : on vit dans un monde où même les « gynécos » sont notés sur Google (véridique) avec des étoiles ! Vous trouverez bien quelques avis qui traînent sur Google ou Facebook. Vous n’êtes pas non plus obligé de les prendre au pied de la lettre…
  • Demandez un devis explicite : un tarif global est souvent trop flou, vous devez pouvoir identifier chaque poste qui constitue le coût final.
  • Attention à la maintenance : qui prendra en charge la maintenance du site ? Si c’est le freelance, demandez-lui ses tarifs. Si c’est vous, aurez-vous besoin d’une mini-formation ?

Enfin, confier la réalisation de son site de A à Z à une seule et même personne peut-être également risqué. Un freelance n’excelle pas forcément dans toutes les disciplines (graphisme, développement, référencement, intégration…). En jetant un œil à son parcours et à son portfolio, vous pourriez identifier certaines lacunes, n’hésitez pas à lui demander s’il a l’intention de faire intervenir un partenaire-expert.

Des freelances peu scrupuleux, ça existe ! Ils ne répondent plus au téléphone ou aux emails, ils ont soigneusement conservé tous les identifiants et mots de passe, ils sont propriétaires de l’hébergement et du nom de domaine etc. Assurez-vous que votre prestataire vous donne un fichier contenant tous les codes d’accès au site/hébergement/licences.

Si vous avez quelques craintes, n’hésitez pas à passer par des plateformes de mise en relation :

  • Codeur.com : par exemple, le site Codeur permet de payer le freelance en fonction des diverses étapes accomplies. Des litiges peuvent être ouverts en cas de soucis… Cela peut rassurer le client mais aussi le freelance. De plus, le client peut facilement vérifier les avis concernant les anciennes missions.
  • Malt.fr : c’est également une plateforme sérieuse. Vous pouvez rechercher un freelance par situation géographique et par compétence. Vous accédez au profil où vous obtenez de nombreuses informations comme le tarif journalier ou le nombre de missions accomplies.

Il existe de nombreuses autres plateformes mais cela fera l’objet d’un futur article…

 

1.2 – Faire créer son site Web par une agence

Si l’idée de confier la création de votre site web professionnel à un freelance ne vous inspire pas, vous pourrez opter pour une agence Web.

Faire développer son site web par une agence peut avoir de nombreux avantages :

  • Chaque employé a une spécialité : si l’agence que vous avez choisie est sérieuse, vous devriez obtenir une expertise pour chacune des étapes de conception. Intégration, design, développement, fonctionnalités avancées etc…
  • Vous pouvez être plus exigeant : il est souvent plus facile de « mettre la pression » à une agence… Étant donné que vous payez un tarif plus conséquent, vous pouvez vous permettre d’être plus exigeant 😉
  • Vous bénéficiez d’un savoir-faire collectif : au sein d’une agence web, les projets sont gérés collectivement. L’œil avisé de chaque spécialiste sera le bienvenu pour des projets de grande ampleur.

Cependant, c’est comme tout : il existe des bonnes et des mauvaises agences Web…

Pour vérifier si l’agence Web est sérieuse, c’est un peu la même procédure que pour le freelance : vérifiez le Portfolio, la e-réputation, les avis etc.

 

2 – Réaliser son site web soi-même

Ah oui, mais vous êtes du genre à vouloir tout contrôler ? Ni freelance, ni agence ? Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure de la création de votre site web ?

C’est tout à fait possible mais vous devrez répondre à quelques questions avant :

  • Aurez-vous le temps ?
  • Aurez-vous les compétences ?
  • Aurez-vous de la détermination ?

Oui, parce que créer son propre site web demande un peu de tout ça… Le temps, ça se trouve, les compétences ça s’acquiert, quant à la détermination, c’est une question de tempérament…

Si vous avez toutes ces qualités, voici quelques conseils :

 

2.1 – Côté technique

Le choix du CMS

Bien que Joomla, Drupal, Squarespace, Shopify & Cie tentent de tirer leur épingle du jeu, la solution la plus utilisée et la plus demandée reste WordPress. Ce CMS vient de passer les 33% de part de marché en 2019 à en croire ce récent article.

part de marché de WordPress en 2019

Part de marché des CMS en 2019

Alors, si je devais vous recommander une solution, c’est vers WordPress que je vous dirigerais. Pourquoi ? Parce que cette solution est gratuite, puissante et, surtout, vous ne serez jamais seul !

Étant donné que WordPress est la solution la plus utilisée, vous n’aurez pas de mal à trouver un peu d’aide auprès d’une agence ou d’un freelance, si les choses venaient à devenir trop compliquées 😉 ou même dans les MeetUp WordPress de votre ville.

 

Le choix de l’hébergeur

Faites le bon choix ! Je vous déconseille les solutions low-cost.

Vous allez créer votre site web vous-même, vous allez donc économiser des centaines voire des milliers d’euros… Vous pouvez quand même investir dans un bon hébergeur, n’est-ce pas ?

Des hébergeurs français offrent des services de qualité comme WP Serveur, o2Switch, OVH (selon l’offre choisie).

À lire aussi : « WP Serveur : mais comment je faisais avant ? »

 

Le choix du nom de domaine

C’est une étape délicate. Le choix de votre nom de domaine sera décisif pour la suite. Voici quelques questions à éclaircir :

  • .com ou .fr ? Les deux au minimum ! Si vous envisagez de créer un site multilingue, optez pour un .com en domaine principal.
  • Avec ou sans tirets ? C’est à vous de voir… Certains préconisent de ne pas utiliser les tirets dans un nom de domaine. Pour ma part, je trouve ça plus lisible… Mais si vous en avez la possibilité, il ne serait pas une mauvaise chose d’acheter toutes les variantes de votre nom de domaine (avec ET sans tirets + .com ET .fr).
  • Avec votre nom de marque ou avec le mot-clé principal ? Les deux sont envisageables. Mais les noms de domaines avec le mot-clé principal sont souvent déjà pris. Sans oublier que les EMD (Exact Match Domain) sont quelquefois pas très bien vus par Google. Miser sur son nom de marque est une bonne stratégie.
  • Quel registrar ? Vous pourrez enregistrer votre nom de domaine auprès de votre hébergeur si celui-ci propose ce service. Sinon, optez pour un registrar réputé.
  • Est-ce disponible ? Vérifiez les disponibilités mais surtout les variantes et les résultats de recherche déjà existants. Les domaines déjà existants pourraient vous faire de l’ombre en termes de SEO.

 

2.2 – Côté apprentissage

Une fois ces quelques formalités passées, vous devrez apprendre à créer votre site Web. Si vous avez choisi WordPress, bonne nouvelle : il existe des tas de solutions…

 

Les formations en présentiel

La formation est la voie la plus rapide et la plus rassurante. En quelques jours seulement, vous apprendrez à créer votre site, ou du moins la méthodologie de création.

Mais attention, consultez le programme de la formation avant de vous y inscrire. La qualité des formations dispensées peut varier en fonction des centres et des formateurs.

Renseignez-vous également sur le nombre de personnes acceptées par session : vous ne vous formerez pas de la même manière si vous êtes en cours particulier ou en groupe de 10 ou 15 personnes !

Découvrez mes formations WordPress à Marseille ou Aix (de 1 à 8 personnes maximum).

 

Les articles-tutoriels ou les ebooks-formations

Si vous n’avez pas beaucoup de disponibilités, vous trouverez facilement des tutoriels WordPress sur le web. Il en existe des tonnes.

Vérifiez que ces tutoriels soient récents et à jour car WordPress évolue vite. Vous devrez également fouiller le web pour trouver dans quel ordre effectuer les nombreuses étapes de création d’un site.

Sinon, utilisez des méthodes pas-à-pas qui vous apprendront le cheminement de A à Z pour créer votre site WordPress.

Découvrez mon Guide WordPress qui condense plus de 5 jours de formation et qui est mis à jour chaque année.

Ainsi, vous pourrez créer votre site WordPress à votre rythme…

 

Les formations en vidéo

Enfin, si vous n’avez pas le temps de suivre une formation en présentiel et que vous n’aimez pas lire, il vous reste la solution de la formation en vidéo.

Cette solution est parfois à double tranchant. Vérifiez que les vidéos soient récentes et que les explications soient compréhensibles. Renseignez-vous également sur la durée d’accès aux vidéos : est-ce en libre accès ou avez-vous un temps imparti ?

 

3 – En conclusion : quelle solution choisirez-vous ?

Je crois qu’on a passé en revue toutes les solutions pour créer son site web. Vous les connaissiez déjà n’est-ce pas ? Mais cet article est une piqûre de rappel pour ne rien laisser au hasard.

Alors, que choisirez-vous ?

La souplesse d’un freelance, la promesse d’une agence web ou bien le challenge de le créer par vous-même ?

Dans tous les cas, la première étape avant de commencer le projet sera d’établir un cahier des charges. Cela vous permettra de mettre un peu d’ordre dans vos idées et vos besoins.

Toutefois, chaque solution apporte son lot d’avantages et d’inconvénients. Je crois que le critère de choix numéro 1 est souvent le budget…

Enfin, dernière remarque très importante : ce n’est pas la création de votre site qui sera l’étape la plus compliquée… Ce sera certainement sa visibilité !

Avoir un site c’est bien mais avoir un site bien référencé et qui convertit le visiteur en client c’est primordial pour la viabilité de votre entreprise !

C’est pourquoi vous devrez redoubler vos efforts pour optimiser le SEO de votre site et pour mettre en place des stratégies marketing efficaces.

Quelle solution pour la création de son site web ?
Les solutions pour créer son site web
non id, vulputate, commodo consectetur Aliquam dictum mattis felis

Pin It on Pinterest

Shares
Share This