Que vous ayez envie de créer votre entreprise, votre business ou même vous lancer en tant qu’indépendant, vous aurez besoin d’une identité de marque. C’est l’une des étapes à ne pas négliger lorsqu’on crée son entreprise, peu importe la taille et l’ambition de celle-ci…

Pour que l’identité de marque de votre entreprise soit réussie, vous devrez réunir l’art et la technique car c’est une étape complexe qui doit communiquer votre image, vos valeurs et vos objectifs tout en faisant passer LE message adéquat à vos futurs clients…

Dans cet article, je vais vous guider dans les étapes à prendre en compte : vous pourrez soit confier votre projet à un professionnel – et dans ce cas vous en connaitrez davantage à ce sujet, c’est toujours mieux – soit le faire vous-même si vous êtes adepte du DIY… Allons-y !

 

Besoin d’aide ? Une startup bordelaise composée de juristes qualifiés effectue la paperasse à votre place, pour des tarifs défiant toute concurrence ! Ils s’occupent de créer et déposer votre marque auprès de l’INPI (lien partenaire)

 

1. Choisir le nom de sa marque / entreprise

Dans un premier temps, vous devrez réfléchir à un nom de marque. Que vous souhaitiez vendre des produits ou des services. Le nom de votre entreprise sera également votre nom de marque. La marque est le côté matériel et concret qui servira à distinguer les produits, objets ou services que vous vendez. Ce nom doit être réfléchit car vous pourrez difficilement faire marche arrière…

Pour vous donner un peu de matière à réflexion, vous pouvez chercher du côté :

  • de votre nom personnel (patronyme) : ex. Hugo Boss, Christian Dior etc…
  • des pseudonymes ou des surnoms : ex. Sucrettes, Picorette, Cochonou etc…
  • de la région géographique : ex. La Vosgienne, Ushaïa etc…
  • de votre branche d’activité : ex. Le Tanneur etc…
  • des mots anglophones : ex. Kiss Cool
  • des contractions : ex. Nespresso
  • des jeux de mots : ex. Yop
  • des acronymes : ex. FRAM

Ne partez pas nom plus sur des terrains glissants qui n’inciteront pas le client à vous suivre !

 

2. Se positionner et définir son territoire de marque

Une fois que vous aurez choisi votre nom de marque, vous devrez vous positionner et délimiter votre territoire de marque : c’est l’univers dans lequel votre marque gravite et qui sera interprété comme légitime aux yeux de vos clients. Ce sont souvent des éléments immatériels comme votre histoire, vos valeurs, votre savoir-faire etc…

Plus votre territoire de marque sera étendu, plus vous pourrez vous diversifier dans l’avenir car vos clients vous prendront au sérieux.

Attention ne pas confondre territoire de marque avec :

  • image de marque, qui est l’image que véhicule votre entreprise, celle qui est perçue par vos clients.
  • marque de territoire, qui est le fait de promouvoir un territoire comme étant une marque. Par exemple : La Manche, Calvados, Limousin, Jura, Sud de France etc… Ce sont des régions mais aussi des marques !

 

3. Créer un logo qui marque les esprits

Un logo est un moyen marketing fort qui permet à quiconque d’identifier au premier coup d’œil votre entreprise. Un logo réussi doit :

  • être unique
  • vous différencier face à vos concurrents
  • être évocateur de votre identité de marque
  • rassurer et fidéliser votre clientèle
  • être facilement compréhensible

À partir de ces informations, il faudra ensuite définir quel est le type de logo qui correspondra le mieux à votre entreprise ou votre marque :

  1. Le logo PICTURAL : il en existe des milliers ! Pictural ou Vectoriel, ce genre de logo simplissime est très évocateur pour le client qui vous reconnaitra de loin. Pas besoin de long discours avec ce genre de logo !
    logo pictural Apple
  2. Le logo ABSTRAIT : très tendance, l’abstrait peut vite devenir concret et être facilement reconnaissable ! C’est un avantage si votre entreprise fourni des biens immatériels et souhaite s’exporter.
  3. Le logo EMBLÈME : c’est souvent le cas des marques qui peuvent s’appuyer sur de lointaines racines, sur l’histoire et le parcours.
  4. Le logo TYPO : simple et direct, c’est le logo le plus terre-à-terre mais aussi l’un des plus efficace ! Il vaudra mieux l’envisager si votre nom est court et si votre typographie a une forte valeur ajoutée.
  5. Le logo INITIALE : le logo en initiale est à envisager si vous souhaitez alléger votre nom de marque pour être plus rapidement reconnaissable, même de très loin. Il pourrait même veni en complément du logo Typo.
  6. Le logo VINTAGE : souvent représenté sous la forme d’un badge vintage, ce genre de logo doit-être envisagé que si votre marque a une quelconque corrélation avec l’ancien-temps, le vintage etc…
  7. Le logo MASCOTTE : le logo mascotte met en avant un animal, un profil ou autre caricature. Ce genre de logo peut vite être identifié par le client, voire même devenir emblématique. Souvent le nom de la marque fait référence à cette mascotte.
  8. Le logo DESSIN : le logo dessiné est un parti pris et peut tout à fait s’accorder avec tous les autres types de logo, sauf le pictural bien-sûr.

 

4. Définir et associer les couleurs & les formes à votre identité de marque

Dans le processus de création de votre identité de marque, il y a deux paramètres à prendre en compte : les formes et les couleurs. En effet, il est reconnu que ces deux éléments ont un fort impact et véhiculent des sentiments particuliers. Il est donc conseiller de créer votre identité et votre logo en tenant compte de cela…

 

Les couleurs :

  • Les rouges : les tons de rouge entrainent l’émotion et la passion. C’est une couleur qui véhicule des sentiments forts.
  • Les oranges : les tons de orange véhicule de l’énergie, de l’enthousiasme et du peps.
  • Les jaunes : les tons de jaunes expriment l’originalité, le dynamisme et évoquent le soleil, l’été…
  • Le verts : les tons de vert évoquent l’espérance, la nature, le bio et l’équilibre.
  • Les bleus : les tons de bleus véhicule la sérénité, la douceur, la fraîcheur et la sagesse.
  • Les violets : les tons de violet expriment le rêve, le luxe, la tendresse.
  • Les roses : les tons de rose symbolisent la féminité, la sensualité et le romantisme.
  • Les sombres (noir, gris, marron) : ces tons sombres symbolisent l’austérité, la rigueur, l’exigence et le mystère.

 

Les formes :

  • Carré : c’est une forme positive qui inspire stabilité et confiance. Le carré définit l’organisation, la structuration et l’entreprise.
  • Rectangle : cette forme a des connotations du carré avec quelques variantes supplémentaires => le rectangle vertical inspire le dynamisme, la spontanéité. Le rectangle horizontal évoque le voyage, le panorama.
  • Triangle : le triangle a une forte signification, il évoque la trinité, le dynamisme et la spiritualité. Si la pointe est dirigée vers le haut, il évoque la masculinité, la puissance et la virilité. Si la pointe se dirige vers le bas, le triangle symbolise alors la féminité et la fécondité.
  • Cercle : cette forme symbolise la divinité, la nature, la perfection et l’infini. Le cercle évoque des sentiments de positivité.
  • Demi-cercle : le demi-cercle est à la croisée des chemins entre ce qui est créé par l’homme et ce qui est créé par la nature (le côté divin du cercle). Il symbolise des sentiments opposés comme le bien et le mal, le visible et l’invisible etc…
  • Polygone : cette forme inspire la pluralité et la complexité. Les polygones expriment aussi la créativité, la technologie et la modernité.
  • Ligne : la ligne peut évoquer divers sentiments comme la stabilité (si elle est horizontale), la divinité (si elle est verticale), le progrès, la croissance et l’évolution (si elle est en diagonale croissante).

 

5. Bien choisir sa typographie (sa font ou police d’écriture)

Le choix de la typographie est tout aussi important que le reste car il va renforcer la signification de votre logo. La police que vous choisirez véhiculera également vos valeurs. Il existe de nombreuses polices que l’on peut classer dans trois familles :

 

La Typo SERIF

La typo SERIF est composée « d’empattements ». Elle est moins moderne que la typo SANS SERIF mais véhicule le sentiment de tradition, d’origine et de confiance. Je vous propose de visiter ce lien de typo SERIF.

 

La Typo SANS SERIF

La typo SANS SERIF est par conséquent l’opposé de la typo SERIF, elle représente la modernité, le futur. Voir des exemple de typos SANS SERIF.

 

La Typo HAND WRITTING

La typo HAND WRITTING est tout à fait différente des deux typos précédentes. Il s’agit d’une police d’écriture de style « manuscrite ». Selon votre marque et les valeurs que vous souhaitez véhiculer, vous pouvez très bien envisager ce genre de typo qui véhicule un côté humain. Trouver des idées de typo manuscrite.

De plus, notez que  vous pouvez opter pour une police gratuite, une police premium ou bien une police réalisée sur-mesure par un professionnel.

 

6. Rédiger le cahier des charges pour la réalisation de votre identité de marque

Rédiger un cahier des charges est essentiel car c’est grâce à lui que l’agence ou le freelance, auquel vous ferez appel, pourra comprendre vos besoins et débuter le projet. Si vous décidez de ne pas faire appel à un professionnel, je vous conseille de le rédiger quand même, celui-ci vous permettra de mettre à plat vos idées afin de ne pas partir dans tous les sens…

Nous verrons comment rédiger un cahier des charges dans un prochain article… (inscrivez-vous à ma newsletter afin d’être tenu au courant).

 

7. Les précautions à prendre lors de la création de votre identité de marque

Selon votre projet et vos souhaits pour l’avenir, il serait judicieux – avant de vous lancer – de vérifier certains points :

  • vérifier la disponibilité de votre nom auprès de l’INPI et même auprès d’un avocat spécialisé dans la propriété intellectuelle…
  • vérifier la disponibilité de votre nom de domaine auprès de l’AFNIC (celui qui servira pour votre site web).

Une fois que votre identité de marque aura été réalisé, vous pourrez alors faire une demande de dépôt – toujours auprès de l’INPI – où vous pourrez également déposer votre logo.

Concernant votre nom de domaine, pensez à privatiser plusieurs extension comme le .fr, le .com et plus si affinit !

 

Pour finir…

Créer son identité de marque est un sujet très vaste qui comprend de nombreux critères à étudier. Vous l’aurez compris, c’est une étape clé pour la périnité de votre entreprise !

Besoin d’aide ? Une startup bordelaise composée de juristes qualifiés effectue la paperasse à votre place, pour des tarifs défiant toute concurrence ! Ils s’occupent de créer et déposer votre marque auprès de l’INPI (lien partenaire)

 

Définir son identité de marque

Comment réussir son identité de marque ?
5 pour 1 vote

Ne partez pas ! Ça pourrait vous intéresser :