La mailing list, ou liste de diffusion, est un outil de marketing en ligne très efficace s’il est bien géré. Contrairement à l’emailing de prospection, dont nous avons déjà parlé, une mailing list va vous servir à envoyer des emails en masse à des groupes de personnes ciblées.

Bien utilisé, cet outil redoutable peut vous permettre de décupler votre chiffre d’affaires. Et ce, pour une raison simple :

Vous touchez gratuitement, directement et massivement les personnes intéressées par vos produits.

Voyons ensemble quels sont les grands principes de la mailing list et comment en tirer le meilleur parti.

1 – Mailing list : c’est quoi exactement ?

Comme son nom l’indique, une mailing list est un listing d’emails que vous allez pouvoir exploiter à des fins promotionnelles.

Cette liste de diffusion est composée de personnes qui s’intéressent au domaine que vous couvrez et qui, dans l’idéal, apprécient ce que vous faites.

Vous adresserez à cette liste des newsletters, des infos sur vos produits, des formations en ligne, des offres spéciales et autres promotions.

Certaines mailing lists comportent des dizaines ou des centaines de milliers de personnes.

Lorsqu’elles sont bien ciblées et bien identifiées (par goûts et affinités, mais aussi par âge, habitudes, etc.), ces listes valent de l’or pour une entreprise.

2 – À quoi sert une mailing list ?

Une mailing list, c’est avant tout :

  • un excellent vecteur de fidélisation
  • et un moyen très performant pour vendre vos produits.

Notez, en effet, que pour tirer un maximum d’une liste de diffusion en termes de chiffre d’affaires, il est préférable de vendre des produits (physiques ou virtuels, comme des ebooks ou formations en ligne) que des services.

Cependant, un freelance « pur et dur » pourra utiliser une telle liste pour booster sa réputation et ainsi accroître ses tarifs.

principes emailing - business enveloppe

3 – Les avantages de la liste de diffusion

D’où vient la force de la mailing list ? On peut se demander comment ce moyen préhistorique qu’est l’email peut encore s’imposer comme l’un des plus performants, à l’ère des réseaux sociaux, des assistants vocaux et de la messagerie vidéo…

Eh bien justement, en ces temps d’infobésité, la liste de diffusion est l’une des meilleures façons de passer entre les mailles du filet et de toucher votre cible !

Songez-y un instant :

Tout le monde a une adresse mail. Et tout le monde consulte sa boîte assez régulièrement. C’est un mode de communication pratiquement universel, alors que votre public cible est éparpillé sur de nombreux réseaux sociaux.

Une liste de diffusion vous appartient. Vous pouvez l’enregistrer sur votre ordinateur ou sur le cloud, l’utiliser avec le logiciel et l’adresse d’expédition de votre choix.

À contrario, vous êtes dépendant d’une plateforme (Facebook, Insta, YouTube, etc.) pour ce qui est de vos followers sur les réseaux sociaux. Vous devez donc respecter les règles d’une plateforme pour les toucher.

3.1 – Un excellent moyen de toucher vos utilisateurs

Il s’ensuit cette conclusion logique :

L’usage d’une mailing list est gratuit (ou presque, si vous optez pour un logiciel d’auto-répondeur payant, mais le coût mensuel reste alors très bas).

Sur les réseaux sociaux, au contraire, votre reach ou portée organique est bridée.

Cela signifie, par exemple, que lorsque vous postez quelque chose sur Facebook, vous ne pouvez toucher qu’un très maigre pourcentage de votre audience (autour de 4 ou 5 % en général).

Pour que les autres personnes qui ont aimé votre page puissent voir passer votre post, il faudra payer… et de telles campagnes publicitaires ont un coût élevé !

De plus, il y a de fortes chances pour que, même en payant, votre post soit noyé dans le fil d’actus de vos abonnés…

À l’inverse, si votre liste de diffusion a été constituée dans les règles de l’art, vous avez un accès total et permanent à une audience qualifiée.

Hormis les quelques problèmes de délivrabilité (nous en reparlerons plus bas), rien ne vous empêchera de toucher votre cible.

Et de fait, comme vos mails sont attendus – une bonne mailing list est constituée d’adresses fournies volontairement à cet effet – votre taux d’ouverture moyen sera beaucoup plus élevé que votre visibilité sur les réseaux sociaux.

Il n’est pas rare d’atteindre 30 à 40 % d’ouverture de mails sur une newsletter par exemple.

mailing list - envoi d'une newsletter

Mais ce n’est pas tout !

Le CTR (taux de clic sur les liens de votre mail) est lui aussi beaucoup plus élevé en moyenne que celui des réseaux sociaux.

Les plateformes comme Facebook, YouTube ou autres font tout pour retenir leurs utilisateurs sur leur site. Leur algorithme et la conception même de leur site va donc faire baisser au maximum la visibilité de vos liens sortants.

Sur ce point, Pinterest reste une exception notable.

Dans un mail au contraire, rien ne va retenir l’utilisateur. Tant qu’il arrive dans sa boîte de réception, il sera à égalité avec tous les autres mails reçus. Il « suffit » alors de donner envie au destinataire de lire puis de cliquer sur les liens que vous lui proposez.

3.2 – Autre facteur déterminant : l’évolution de Google

Une autre tendance fait de l’email un vecteur décisif qui vous aidera à tirer votre épingle du jeu : l’évolution de Google.

Le moteur de recherche n°1 est devenu en quelques années un moteur de réponses !

Plus de 50 % des recherches sur Google n’aboutissent à aucun clic. Le moteur est devenu si efficace à répondre aux questions directement que les utilisateurs obtiennent la réponse en haut de la première page (la fameuse « position zéro ») et ne vont pas plus loin…

La généralisation de la recherche vocale, avec Siri, Alexa ou autre, ne fait qu’accentuer le phénomène.

Ces logiciels font appel à Google pour répondre, mais ce sont autant de recherches où l’utilisateur n’ira pas cliquer sur un lien dans le moteur de recherche.

Autrement dit, le SEO classique est lui aussi amené à devenir une source de trafic moins importante.

Or, les newsletters et autres types de mails liés aux listes de diffusion sont des moyens très efficaces pour vous ramener un trafic fidèle et qualifié.

4 – Les inconvénients de la mailing list

Cependant, tout n’est pas rose au pays de la mailing list

Tout d’abord, construire une liste de diffusion prend du temps, autant sinon plus que de se bâtir une fanbase sur les réseaux. La raison en est simple :

Il est globalement plus difficile d’obtenir l’adresse email privée d’une personne qu’un simple like sur une page ou un compte…

Cependant, à nombre d’inscrits équivalent, une liste de diffusion bien construite sera un levier beaucoup plus puissant pour votre chiffre d’affaires qu’un groupe de followers sur Twitter ou Facebook.

L’engagement à l’entrée est plus grand pour l’utilisateur, mais cette marque de confiance est le gage d’une rentabilité plus élevée pour vous.

Il faudra donc fournir un travail supérieur pour obtenir une inscription. Par exemple, proposer un livre blanc (ebook gratuit) qui corresponde pile aux besoins de votre cible, en échange d’une adresse email. C’est ce que l’on appelle un « lead magnet ».

Vos efforts de communication à fournir seront importants. Elle doit s’inscrire sur une stratégie à long terme pour être rentable.

Une mailing list s'inscrit dans une stratégie de marketing globale

Celles ou ceux d’entre vous qui recherchent des résultats rapides devraient plutôt s’intéresser à d’autres approches marketing (la pub sur les réseaux sociaux par exemple).

5 – Par quoi commencer ?

Tout d’abord, qui dit mailing list dit presque toujours site internet. C’est généralement via votre site que vous récupèrerez les adresses email.

Ce dernier doit donc bien fonctionner, être attrayant et ramener un trafic suffisant.

Sur La Webeuse, vous trouverez pas mal d’articles pour vous aider créer un site qui va dans ce sens.

Ensuite, il va falloir proposer l’inscription à la newsletter sur votre site. Beaucoup de webmestres procèdent ainsi :

Mettez une pop-up qui apparaît au bout de quelques secondes sur votre site WordPress. La plupart des bons plugins de popup permettent de faire cela (Popup builder, Boxzilla, Bloom, etc.)

En l’échange d’une adresse email, vous y proposerez un cadeau tel que :

  • une formation gratuite par email,
  • un livre blanc,
  • du contenu additionnel,
  • un code promo, etc.

Pour gérer ces envois et incrémenter les listes, il va falloir relier ce formulaire WordPress à un système d’auto-répondeur.

6 – Qu’est-ce qu’un auto-répondeur ?

Un logiciel d’auto-répondeur vous permet d’automatiser la gestion de vos listes de diffusion et l’envoi d’emails à ces listes.

Grâce à lui, vous allez par exemple pouvoir :

  • ajouter automatiquement à une liste toute nouvelle personne qui s’inscrit sur votre site via un formulaire,
  • envoyer automatiquement un email de confirmation contenant le code ou le lien permettant d’accéder au cadeau de bienvenue,
  • segmenter vos listes de diffusions en sous-listes, en fonction des origines géographiques, actions, préférences, etc.
  • créer une séquence d’emails qui seront envoyés automatiquement à une fréquence régulière. Typiquement, vous allez pouvoir écrire une formation en ligne en 4 ou 5 parties qui sera envoyée sur autant de jours à compter de la date d’inscription de l’utilisateur.

7 – Choisir un auto-répondeur

Il existe de nombreux logiciels d’auto-répondeur sur le marché. Parmi les plus connus, citons l’américain Mailchimp et le français Mailjet mais il en existe bien d’autres. La plupart du temps, ces logiciels sont des solutions cloud (tout se gère via des serveurs web).

J’utilise Mailchimp depuis plusieurs années et j’en suis très satisfait, mais il est tout à fait possible d’en choisir d’autres. Prenez le temps de comparer les tarifs et les limitations selon les formules.

Mailing list - Auto-répondeur : logo de Mailchimp

En effet, si la plupart des auto-répondeurs proposent une offre gratuite (ce qui est parfait pour commencer), vous finirez par arriver à un stade où il faudra payer une petite somme mensuelle.

Il s’agit généralement d’une limite au nombre d’inscrits à votre mailing list.

Cette limite est assez haute (plusieurs centaines), ce qui vous laisse quelques mois pour tester le logiciel et ses fonctionnalités avant d’être contraint de payer.

Pendant cette période de tests, assurez-vous bien que votre auto-répondeur est en mesure de :

  • récupérer les adresses email depuis les formulaires de votre site,
  • vous offrir des possibilités de design intéressantes pour vos emails,
  • envoyer les mails automatiquement selon une séquence prédéfinie,
  • inclure des liens vers vos pages produits,
  • suivre les statistiques de vos campagnes…

9 – Et ensuite ?…

Que faire de votre liste de diffusion une fois que vous avez rassemblé vos premiers inscrits ? Comme je l’ai dit, plusieurs solutions s’offrent à vous, parmi lesquelles :

9.1 – Une newletter régulière

Une newsletter va axer votre mailing list sur la fidélisation. La plus élémentaire comporte un flux RSS bien présenté qui pointe vers les derniers articles de votre blog.

Ceci vous ramènera du trafic, et vous pouvez parier qu’une partie de vos abonnés ne passeront que par là pour se rendre sur votre site.

Mais il est possible de faire des newletters beaucoup plus personnalisées, qui renforceront le sentiment de proximité.

Le but est de faire sentir à l’abonné qu’il fait partie de votre club.

Pour ce faire, il doit avoir accès à du contenu exclusif. Vous n’êtes pas obligé d’écrire autant que pour un billet de blog : 300 à 500 mots suffisent amplement !

Mais prenez la peine de soigner de contenu et de « vendre » vos liens vers vos articles ou landing pages. Votre discours doit donner envie de cliquer !

9.2 – Des promos ponctuelles

Certains utilisent principalement leur mailing list pour informer leurs lecteurs des promotions sur leur site. Un public existe pour cela et c’est un très bon moyen de vendre vos produits.

Là encore, il faudra particulièrement soigner vos mails de vente. Vos offres doivent être intéressantes et vraiment correspondre aux attentes de vos utilisateurs.

9.3 – Des formations gratuites

La formation gratuite par email est un excellent moyen de recruter des fans. Cependant, l’exercice est difficile. Une séquence de formation doit :

  • répondre à un vrai besoin de votre cible
  • se démarquer des autres formations déjà existantes (pas la peine de passer du temps sur une formation alors qu’on en trouve facilement de semblables un peu partout).
  • proposer des contenus de différents formats. Le niveau de présentation des formations par mail a bien augmenté ces dernières années. Il va falloir vous aligner pour offrir un beau design. Des liens pertinents vers des formats vidéo, images ou audio. C’est aussi l’occasion de ramener du trafic vers votre site.
  • contenir des infos premiums, qui prouveront que vous êtes un expert dans votre domaine.
  • en dire assez, mais pas trop. Ne perdez pas de vue que votre formation doit être courte (tenir en 4 à 6 emails).
  • déboucher sur une séquence de vente.

C’est en effet l’enjeu de la plupart des formations gratuites. Celles-ci vont donner envie à votre abonné d’aller plus loin et de faire appel à vos services (freelance) ou d’accéder à une formation premium payante.

Ce type de contenu a un très gros potentiel en termes de CA, mais il demande un temps de conception important et nécessite souvent plusieurs tentatives pour porter ses fruits.

10 – Mailing list : bilan et réflexions

Nous l’avons vu, les listes de diffusion offrent de nombreuses possibilités en termes de marketing. C’est un outil puissant mais qui demande du temps pour être maîtrisé. Cela est vrai pour chaque étape du processus :

  • Récupération des adresses mail
  • Création des emails (newsletters, promotions, formations…)
  • Amélioration de la technique d’écriture, des taux d’ouverture (choix des titres) et de clics…

L’utilisation de l’AB testing et d’autres astuces ou procédures vous permettront de passer maître dans le domaine de l’emailing.

Plusieurs articles seront consacrés à cette thématique sur La Webeuse ! Alors, patience…

En attendant, n’hésitez pas à partager vos avis, suggestions et retours d’expérience dans la section « commentaires » ci-dessous 🙂

Mailing List ou Liste de diffusion
Liste de diffusion

Pin It on Pinterest

Shares
Share This