Le réseautage freelance est le meilleur levier pour trouver des clients et faire décoller son activité.

À l’heure des réseaux sociaux et du tout-numérique, une telle affirmation vous étonne peut-être…

Pourtant, selon ma propre expérience et celle de mon entourage freelance, rien ne peut remplacer les rencontres IRL en termes d’efficacité !

Dans cet article, je vais vous donner des clés et conseils pour utiliser la méthode très puissante du réseautage.

En effet, quelles que soient vos compétences en termes de marketing et de réseaux sociaux, vous vous en sortirez toujours si vous savez utiliser cette approche.

L’inverse n’est pas toujours vrai !

Car les techniques de marketing online peuvent tarder à donner des résultats pour un freelance (voire n’en donner aucun) lorsqu’elles ne s’appuient pas sur un minimum de réseautage IRL.

Nous allons donc voir ce qu’est le réseautage, à quoi il sert et surtout comment le mettre en œuvre.

1 – Réseautage freelance : qu’est-ce que c’est ?

Alors concrètement, le réseautage freelance IRL (= In Real Life), c’est quoi ?

Vous faites du réseautage quand vous développez votre réseau de connaissances professionnelles. Il s’agit donc :

  • D’aller à la rencontre (par exemple en vous rendant à des salons, conventions, apéros d’entrepreneurs, etc.) ou de vous faire présenter de nouveaux contacts liés de près ou de loin à votre activité de freelance.
  • De faire connaissance avec ces contacts et de sympathiser avec eux.
  • D’échanger par la suite des bons plans, services, etc.
  • Et surtout de décrocher de nouveaux contrats, soit directement avec ces contacts, soit indirectement par le bouche-à-oreille.

2 – Réseautage freelance : à quoi ça sert ?

Le réseautage va vous faciliter la vie de freelance et vous rendre une quantité de services.

Comme on vient de le voir, il va vous amener de nouveaux clients (c’est la première source de contrats pour la plupart des freelances que je connais), mais aussi :

  • vous maintenir en contact du terrain et des besoins réels de vos clients. La plupart des freelances font essentiellement du B2B. Fréquenter le milieu des entrepreneurs est donc une excellente source d’infos pour bâtir votre marketing et améliorer votre offre de services.
  • vous apporter des idées et des astuces pour aller plus vite ou débloquer des situations. Même pour un freelance expérimenté, il n’est pas rare d’être confronté à des difficultés techniques ou d’ordre créatif. Dans de tels cas, il peut s’avérer très utile de contacter des amis spécialisés dans le domaine sur lequel vous butez. Cela vous fera gagner énormément de temps et vous progresserez plus vite.
  • fournir une source de collaborateurs pour les gros contrats. Parfois, vous tomberez sur de grosses opportunités de contrats, mais ces missions déborderont de vos compétences ou représenteront un travail trop important pour vous seul. Il faudra faire appel à d’autres freelances (sous la forme de sous-traitants ou de collaborateurs) afin de pouvoir répondre à de telles offres !
  • représenter une source d’inspiration et de motivation. Vous entourer d’entrepreneurs qui réussissent et mènent à bien des projets géniaux va vous inciter à faire de même ! Le fait de connaître personnellement et de côtoyer régulièrement des gens inspirants vous fait comprendre émotionnellement que de telles choses sont possibles. De plus, les personnes qui réussissent ne sont pas avares de conseils et d’encouragements. Baigner dans un tel milieu et trouver de bon mentors vous aidera vraiment à vous dépasser.
réseautage freelance - tendre la main

3 – Pourquoi le réseautage freelance est-il si efficace ?

On peut se demander d’où vient l’efficacité du réseautage.

Pour répondre à cette question, il faut aller chercher au plus profond de la nature humaine. Homo sapiens est un animal social. Dès ses origines, l’être humain s’organisait en communautés basées sur l’entraide.

Nous avons besoin de contacts avec nos congénères, de recevoir de l’aide et d’en donner en retour, de nous entourer de personnes de confiance, de nous engager dans des projets communs.

Ce type de comportement est ancré en nous car il s’agit d’un avantage évolutif.

En des termes plus concrets :

  • On préfère faire confiance à une personne que l’on a rencontré IRL et avec qui on partage une certaine complicité, plutôt qu’à un parfait inconnu trouvé sur le net,
  • Lorsqu’on vous offre gratuitement un service, vous avez tendance à vous sentir redevable et à vouloir rendre la pareille. Cela marche bien sûr dans les deux sens : si vous vous montrez généreux envers votre entourage, celui-ci aura tendance à vous le rendre bien.
  • Les recommandations et le bouche-à-oreille assoient votre notoriété durablement et vous amènent une quantité de clients non négligeable. Plus vous avez de contacts (amis, clients satisfaits, collaborateurs réguliers), plus le bouche-à-oreille sera un outil puissant !

4 – Où réseauter quand on est freelance ?

Nous avons vu que le réseautage freelance est une technique très efficace pour booster votre activité. Mais comment s’y prendre et par où commencer ?

Voyons tout d’abord où chercher vos nouveaux contacts. Ces cercles, lieux et évènements vous permettront d’amorcer et d’entretenir votre réseau de connaissances IRL. Nous verrons ensuite comment s’y prendre concrètement pour faire des rencontres professionnelles efficaces.

4.1 – Partir de l’existant

Tout d’abord, Vous avez deux sources de contact évidentes et souvent sous-employées :

1. Vos proches

Vos amis, famille, voisins, commerçants de quartier, anciens collègues ou camarades de formation (surtout s’ils exercent dans le même domaine que vous), etc. forment un premier cercle naturel de connaissances.

Vous les voyez régulièrement et eux-mêmes connaissent d’autres personnes. Le bouche-à-oreille peut fonctionner à partir de là.

Lorsque vous voyez ces personnes, il est important de les tenir au courant de ce que vous faites.

Parlez-leur de votre vie de freelance, expliquez-leur clairement quels types de services vous proposez et à qui ils s’adressent. Ainsi, lorsqu’ils rencontreront une personne qui pourrait être intéressée par votre offre, ils penseront plus facilement à vous.

2. Vos anciens clients

Venir de temps en temps aux nouvelles de vos anciens clients est une excellente pratique.

Lorsqu’un contrat se passe bien et que vous nouez une bonne complicité, pensez à entretenir la flamme !

Ainsi, vos anciens clients vous gardent en tête et vous apprécient. Ils feront plus facilement appel à vous pour leurs nouveaux projets et auront tendance à vous recommander dès que l’occasion se présentera.

Vous pouvez compléter ou amorcer ces (re)prises de contacts par simple mail, comme décrit dans cet article dédié à la prospection par email.

4.2 – Où rencontrer de nouveaux contacts ?

Bien sûr, les réseaux « naturels » constitués par vos proches et vos anciens clients ne suffisent pas.

Si vous vous en contentez, votre réseautage freelance restera limité. Pour faire décoller votre réseau IRL, il faut fréquenter des lieux et des évènements qui intéressent votre cible !

Pour les connaître, il faut vous renseigner sur les personnes qui partagent votre domaine d’activité et les domaines connexes, ainsi que ceux qui concernent votre clientèle cible.

Pour cela, vous pouvez par exemple repérer les sites de référence, fréquenter les forums, groupes FB ou comptes de réseaux sociaux dédiés.

Voici quelques pistes de lieux et d’événements à repérer :

1. Co-working

réseautage freelance discussions coworking

Les espaces de co-working peuvent coûter un peu cher pour un freelance débutant, mais les rencontres que vous pouvez y faire vous apporteront beaucoup. Je vous conseille d’y aller au moins quelques journées par mois.

2. Apéros d’entrepreneurs

Autre lieu de sociabilité pour les freelances et les entrepreneurs : des apéros et autres évènements festifs dédiés à cette catégorie se tiennent régulièrement dans la plupart des grandes agglomérations.

Testez-en quelques-uns pour voir où vous vous sentez à l’aise et faites les meilleures rencontres.

3. Salons, conventions

Les foires, salons et conventions sont les grands classiques de la sociabilité IRL pour les freelances.

Ils vous permettent de cibler très précisément votre domaine, de vous tenir au courant de l’actualité d’un secteur (par l’intermédiaire des conférences et des divers exposants) et de faire des rencontres très profitables, puisque partageant un intérêt réel pour votre activité.

Ces colloques se déroulent généralement sur une ou plusieurs journées. Par exemple, si votre activité est plutôt orientée « web », essayez de rester au courant des prochaines dates des WordCamps, BlendWebMix et compagnie, ou plus largement de l’agenda des prochains rendez-vous Tech et salons des entrepreneurs.

4. MeetUp

MeetUp est une application ingénieuse qui propulse des groupes de personnes ayant une passion commune.

Il vous suffit de créer un compte et de vous inscrire gratuitement dans divers cercles.

Lorsque le groupe programme un RDV IRL, vous vous inscrivez et vous rencontrerez de nombreuses personnes passionnées…

Pour tout savoir sur MeetUp, c’est par ici !

5 – Comment faire des rencontres IRL efficaces ?

Faire des rencontres, c’est toujours intéressant, mais faire des rencontres ciblées, c’est encore plus efficace !

5.1 – Quelques astuces pour surmonter (ou contourner) votre timidité

Beaucoup de personnes ont du mal à se lancer dans le réseautage IRL pour une raison bien simple : la timidité.

Il n’y a pas de recettes miracles pour la vaincre et un article complet ne suffirait pas à faire le tour de la question.

Ayant moi-même eu affaire à ce genre de difficulté au début de l’âge adulte, je peux néanmoins vous donner quelques conseils pour apprendre à la surmonter.

  1. Tout d’abord, prenez conscience de la nécessité du réseautage. Plus vous sentirez l’utilité d’aller vers les autres, plus cela se fera facilement.
  2. Jetez-vous à l’eau ! Point. Allez-y, tentez le coup, qu’avez-vous à perdre ? Une heure ou deux où vous vous sentirez mal à l’aise… Avec l’habitude, ce malaise s’effacera. Mais il restera là tant que vous ne vous prendrez pas en main.
  3. Les timides ont une carte à jouer : la plupart du temps, ils savent écouter. Beaucoup de gens adorent parler d’eux. Allez-y, intéressez-vous à eux ! Laissez-les exprimer ce qu’ils ont à dire, relancez de temps en temps par des questions sur leurs activités… C’est vraiment la base du réseautage et c’est une très bonne façon de se faire des amis.
  4. Quand les individus charismatiques trouvent une personne attentive et bienveillante, ils ont tendance à la prendre sous leur aile, à l’aider et à lui présenter tout un tas de connaissances. Cherchez ce type de mentor qui pourra vous être d’une grande aide et saura vous mettre à l’aise.
  5. Préparez vos sessions de réseautage ! Nous allons tout de suite voir comment…

5.2 – Avant l’évènement

1. Le pitch

Préparez un pitch pour répondre à la question « que fais-tu (dans la vie) ? ». Il est très important de pouvoir présenter clairement votre activité en quelques phrases simples et précises.

Affinez votre présentation auprès de vos proches. Assurez-vous qu’ils comprennent bien ce que vous faites.

Ce pitch, vous devez le connaître pratiquement par cœur. Il faut pouvoir le servir au débotté, même pour une rencontre de hasard, en étant aussi à l’aise, naturel et marquant que possible.

2. Les cartes de visites

Les cartes de visite sont l’instrument indispensable pour le réseautage freelance IRL. Faites-en imprimer quelques centaines et gardez-en toujours une vingtaine sur vous.

3. Préparez le terrain en ligne et sur les réseaux sociaux

Les évènements IRL sont souvent l’occasion de rencontrer en live des personnes que l’on a d’abord croisé sur les réseaux sociaux.

Prenez bien soin de signaler votre présence à un évènement pro et de solliciter des rendez-vous et des rencontres pour transformer vos contacts virtuels en connaissances réelles !

4. Fixez-vous des objectifs

Cela peut vous aider à aller vers les autres : mettez-vous au défi d’avoir au moins 3 discussions approfondies avec des personnes différentes, de distribuer un minimum de 5 cartes de visites, etc.

5.3 – Pendant l’évènement

réseautage freelance - apéro entrepreneurs

Lorsque vous êtes à un évènement d’entrepreneurs, gardez ces quelques éléments en tête :

1. Visez des rencontres de qualité plutôt que la quantité

Mieux vaut accorder quinze minutes à chaque interlocuteur et ne rencontrer que trois personnes bien ciblées, plutôt que n’échanger que quelques mots avec trente ou quarante personnes différentes !

Consacrez du temps à chaque personne, faite réellement connaissance et ainsi on se souviendra de vous beaucoup plus facilement.

2. Prenez le temps d’un vrai échange avant de sortir la carte de visite

Une carte de visite se donne plutôt en fin de discussion, au moment d’échanger vos contacts. Elle peut être perçue comme un moyen de conclure un échange. Donc, ne la dégainez pas trop tôt !

3. Soyez à l’écoute

C’est un problème que peuvent rencontrer les personnes à l’aise socialement : elles ont tendance à envahir le champ de la discussion sans prendre le temps de vraiment s’intéresser aux autres.

Il est important de trouver le bon équilibre : faire savoir à l’autre qui vous êtes tout en lui accordant une attention réelle et sincère.

5.4 – Après l’évènement

1. Prendre des notes

Les réseauteurs les plus organisés prennent des notes suite aux évènements d’entrepreneurs. Ainsi, vous vous souviendrez des détails concernant vos nouveaux contacts, ce qui facilitera beaucoup la suite de vos relations.

2. Ajoutez vos contacts sur les réseaux sociaux

C’est suite aux rencontres IRL que les réseaux sociaux prennent une bonne part de leur intérêt. Ils permettent de rester facilement en contact entre deux évènements ou séances de coworking.

3. Entretenir les relations sur la durée

Le réseautage freelance exige une certaine constance et se bâtit sur le long terme. Cela exige de venir régulièrement aux nouvelles, au moins par mail ou messagerie, et d’organiser des rencontres, déjeuners, etc. régulièrement. Une relation de confiance ne se bâtit pas en une seule rencontre !

4. Soyez généreux !

Pour renforcer les bonnes relations, il ne faut pas hésiter à faire profiter vos contacts de vos bons plans. Rendez des petits services dès que c’est possible.

De même, n’hésitez pas à mettre en relation un freelance que vous connaissez et un potentiel client dont vous n’avez pas le temps de vous occuper ou dont les besoins ne collent pas aux services que vous proposez.

Faites preuve de générosité, et vous verrez : les renvois d’ascenseurs ne tarderont pas à venir !

6 – Réseautage freelance IRL : bilan et avis

Vous connaissez maintenant les points essentiels du réseautage freelance. Lancez-vous sans tarder, car c’est le socle qui assure la pérennité de la plupart des entreprises freelances.

Cette approche se marie bien avec le mailing de prospection individualisé.

En maîtrisant bien ces deux aspects du marketing, vous pourrez constituer une clientèle très solide.

Cela ne vous dispense bien évidemment pas d’une démarche marketing en ligne, notamment via un site pro, du blogging et l’usage avisé des réseaux sociaux.

En fait, le réseautage freelance IRL et le marketing en ligne forment ensemble une synergie très puissante !

Enfin, n’hésitez pas à partager dans les commentaires vos avis, points de vue et conseils sur le réseautage freelance !

Besoin d’un siteweb pour votre activité de freelance ? Créez-le vous-même grâce à mon ebook-formation « WordPress : le guide ultime ». 420 pages de tutos pas à pas. C’est facile !

réseautage freelance
rencontres freelance

Pin It on Pinterest

Shares
Share This