Il y a site WordPress et « site wordpress »… Apprenez à déceler si une offre commerciale est sérieuse !

Publié le 19/02/2020 | 20 commentaires

C’est ce que je dis à mes clients ou à mes élèves : « il y a site WordPress et site wordpress »… Parce que oui, avec WordPress, on peut faire de la qualité comme de la m**** ! J’ai donc eu envie de rédiger cet article pour sensibiliser les futurs acquéreurs de site sur les points clés d’une prestation de création de site WordPress de qualité, ou pas !

Vous me suivez ?

Dans le titre de cet article, j’oppose WordPress à « wordpress ». Et cela fait une grande différence comme nous allons le voir dans cet article !

1 – Les agences ou freelances « wordpress »

Je croise parfois des freelances, des formateurs ou même des agences qui se disent « spécialiste wordpress »… Aïe, y’a pas déjà un souci dans l’orthographe ?

WordPress, ça prend un W et un P majuscule… C’est pas moi qui l’ai inventé…

Donc si un formateur, un freelance ou une agence vous présente un devis avec le mot « site wordpress », cela devrait vous mettre la puce à l’oreille.

Cela pourrait être les prémices d’une collaboration avec une ou des personnes qui ne sont pas si « spécialistes » que ce qu’ils veulent vous faire croire.

Je suis peut-être un peu trop à cheval sur certaines choses « futiles », mais je suis sûre que d’autres seront d’accord avec moi.

2 – Trois questions à poser pour mesurer l’expertise d’un prestataire

Sans tomber dans la paranoïa et sans se prendre pour Sherlock Holmes, vous avez tout à fait le droit de vous renseigner un peu sur les connaissances du prestataire à ce sujet…

Donc, si vous souhaitez confier votre projet de création de site WordPress à un prestataire de service, posez-lui simplement 3 questions qui vous permettront de jauger rapidement son degré d’expertise :

2.1 – Question n°1 : Préconisez-vous l’utilisation de Gutenberg ?

C’est peut-être la première question à poser… Si l’expert fait mine de ne pas trop savoir de quoi vous parlez… Fuyez !

Cela signifie que le prestataire ne s’est pas mis à jour depuis 2018 au minimum ! C’est plutôt hard pour un domaine aussi évolutif que le web…

Et puis, qu’on aime ou pas Gutenberg, ça reste le futur de WordPress ! Ce serait dommage de créer un site déjà obsolète lors de sa mise en ligne.

2.2 – Question n°2 : Voyez-vous une utilité à ce que j’assiste au prochain WordCamp ?

Cette question peut vous paraître stupide ou hors sujet…

Eh bien, je ne suis pas de cet avis ! J’ai déjà discuté avec des formateurs WordPress ou même des freelances WordPress qui n’avaient aucune idée de ce qu’est un WordCamp.

C’est vrai qu’il n’y a pas de mal à ça mais cela pourrait sous-entendre que le prestataire n’est pas au courant de l’actualité du CMS ni impliqué dans la communauté WordPress.

Par exemple, les agences WordPress de qualité comme Whodunit ou BeAPI n’hésitent pas à participer et soutenir chaque évènement de la communauté.

De plus, ils en sont fiers et l’affichent clairement sur leur site web :

Whodunit crée des sites WordPress de qualité
Page dédiée à la contribution sur le site de Whodunit.
Agence WordPress BeAPI
Page également dédiée à la communauté WordPress sur le site de BeAPI

2.3 – Question n°3 : Quel hébergeur spécialisé WordPress préconisez-vous ?

Même si vous n’êtes pas obligé d’héberger votre site sur un serveur premium et même si les sites WordPress fonctionnent aussi sur des hébergements grand public, cette question vous permettra de savoir si le prestataire est au courant qu’il existe des hébergements entièrement dédiés à WordPress comme WPServeur ou Kinsta par exemple…

Cela démontre que le prestataire a une bonne connaissance des divers prestataires d’hébergement.

Hébergement WordPress WPServeur

3 – Quel est le prix d’un site WordPress ?

Combien coûte un site WordPress ? C’est une question qui est souvent posée mais dont on ne peut donner de réponse précise.

C’est comme si on demandait le prix d’un kilo de cerise… Il n’aura pas le même prix à Tokyo qu’à Montréal, sans parler de la variété, de la qualité du fruit, de la saison, de l’offre et de la demande et encore tout un tas d’autres critères… Pour WordPress, c’est pareil…

Par contre, on sait qu’un site WordPress a un coût minimal, car derrière, il y a un humain qui se met au travail…

Alors, oui, on voit de tout sur les réseaux sociaux : genre 1000€, 500€, 300€… Okay ! Qui dit mieux ?

Pourquoi payer plus alors ? C’est ce que certains se disent… D’ailleurs, pourquoi rouler en Merco alors que la 4L de ma grand-mère roule encore (ah tiens, je vais lui demander si elle peut me la donner, hi hi hi !)

Une vidéo d’Alex de WP Marmite explique très bien quel genre de site WordPress on peut obtenir pour 1500€…

Et il a raison…

En début de vidéo, il parle d’un freelance à 400€ la journée, certains facturent moins et d’autres plus. Le temps alloué à la création de votre site pourra donc varier.

Pour 1500€, on pourrait alors compter entre 3 et 5 journées de travail effectives pour construire un site WordPress basique.

Comprenez bien qu’un site WordPress à 500€ sera bien moins doté qu’un site WordPress à 2500€

Et encore, c’est même pas sûr ! Certains prestataires peu scrupuleux pourraient très bien vendre un site à 2500€ et effectuer le minimum syndical d’une valeur de 500€ sans que le client ne s’en aperçoit

Pourquoi ? Parce qu’il y a des bonnes pratiques et des optimisations de site qui demandent de l’expertise et qui ne sont pourtant pas visibles à l’œil nu… C’est ce que j’appelle « l’iceberg WordPress » que je vous fais découvrir en image juste après…

4 – Les 9 points-clés d’un site WordPress de qualité (en un iceberg)

La qualité et le prix sont étroitement liés.

Pour moins de 1000€, vous obtiendrez certainement un site basique dont le visuel correspond à vos attentes, dans le meilleur des cas. C’est ce que vous verrez au premier abord, lors de la livraison de votre site (la face visible de l’iceberg) :

  • Le design est plus ou moins conforme.
  • Vos contenus ont été intégrés selon vos souhaits.
  • Le peu de fonctionnalités demandées est présent. Du genre : le formulaire de contact est bien fonctionnel…
  • Vous avez accès au back-office et êtes libre de modifier vos contenus si besoin (merci WordPress pour ça, d’ailleurs…).

Ce minimum syndical : c’est la partie visible de l’iceberg WordPress. Vous mandatez un prestataire pour créer un site WordPress, il vous le crée, pas plus, pas moins.

Il va vous questionner sur vos besoins, le design, les couleurs, les polices, le type de présentation et vous livrera un site en « bonne et due forme ».

Vous verrez rapidement s’il a respecté ce que vous aviez demandé…

Mais qu’en est-il de la qualité web, de la pérennité, de la légalité, de l’optimisation, de l’accessibilité, etc. ? Pas sûr que pour 1000€/1500€ vous ayez tout ça… Ce n’est pas grave, cela ne se voit pas vraiment – du moins dans un premier temps – car tous ces critères se situent sur la partie cachée de l’iceberg.

Prix d'un site WordPress de qualité
L’iceberg des prix et de la qualité d’un site WordPress

Pour aller au-delà du site vitrine de 5 ou 6 pages, vous aurez certainement besoin de faire appel à un prestataire qui sera bien plus qu’un simple exécutant.

Diverses solutions existent mais vous aurez besoin de conseils et d’être aiguillé sur ce qu’il se fait ou ne se fait pas. Le prestataire doit vous donner des conseils pertinents et doit être au courant des bonnes pratiques actuelles.

C’est comme si je faisais appel à un promoteur pour construire ma maison mais que c’était moi qui lui fournissais les plans… Il y aurait certainement de grossières erreurs qu’un professionnel repèrerait vite !

Ce côté « conseil » fait partie de la gestion de projet, en amont et durant la création. Et si le prestataire est disponible rapidement (par téléphone, par email ou par chat), c’est le top et c’est rassurant !

Pour un peu plus de précision, voici une liste, non exhaustive, des critères nécessaires à un site WordPress de qualité pour être pérenne et performant :

4.1 – Structure du site optimisée et configuration correcte de WordPress

Je parlais tout à l’heure des plans de ma future (et fictive) maison… Imaginez que je place l’escalier en plein milieu du salon parce que je ne sais pas trop où le mettre, ce serait certainement désastreux pour y vivre au quotidien…

C’est pareil pour un site… Vous pouvez fournir le plan du site à votre prestataire mais ce dernier doit être en mesure de l’optimiser pour que la structure et les bases de votre site soient pertinentes et durables.

Il doit aussi être en mesure de vous expliquer pourquoi…

Un site WordPress de qualité repose souvent sur une structure saine et solide. Je pense notamment aux effets sur le SEO et/ou sur l’expérience utilisateur. Certaines options du CMS mal configurées peuvent aussi entraver cette expérience (catégories, étiquettes, réglages de base, page-parent/page-enfant etc.).

4.2 – Respect des lois & RGPD

« Nul n’est censé ignorer la loi ».

Donc la qualité d’un site WordPress, passe aussi par le respect des lois. Même si le prestataire n’est pas obligé de vous fournir les contenus adéquats, il doit mettre tout en œuvre pour que votre site respecte la législation :

  • RGPD
  • Mentions légales
  • Cookies
  • Conditions générales de vente
  • Conditions générales d’utilisation
  • etc.

4.3 – Implémentation d’outils de qualité

Le prestataire doit également être capable d’identifier les outils les plus propices et les plus adéquats aux besoins de votre site.

Le choix pertinent d’extensions de qualité doit être au rendez-vous.

Ne parlons même pas de ceux qui osent se procurer des versions non-officielles de certains plugins premiums… C’est la porte aux ennuis !

4.4 – Optimisation de la performance

Ah oui !

Comment un site WordPress de qualité peut ne pas être performant ? Dans un web où tout le monde est pressé, l’internaute ne peut patienter plus de quelques secondes pour atteindre votre site…

Des actions peuvent être effectuées pour optimiser la performance de votre site WordPress.

Les prestataires spécialisés WordPress savent qu’une bonne gestion des médias, l’utilisation de plugins de cache (comme WPRocket) ou l’implémentation de code avancé peuvent améliorer le temps de chargement de votre site.

Cette optimisation n’est pas à négliger car elle améliore considérablement l’expérience utilisateur ainsi que vos positions dans les résultats de recherche.

4.5 – Optimisation du SEO

Même si vous ne souscrivez pas à des prestations d’optimisation SEO à proprement parlé, la création de votre site WordPress doit prendre en compte toutes les bonnes pratiques SEO.

Dès la création de votre site jusqu’à l’intégration de vos contenus, une approche SEO est fortement recommandée.

Seuls des spécialistes WordPress/SEO peuvent mener à bien cette étape décisive qui impactera votre visibilité.

Et bien sûr, cette partie très importante qu’est le SEO, est quasi invisible à l’œil nu !

C’est ce qui fera pencher la balance entre un site « wordpress » et un site WordPress de qualitéVous voyez ce que je veux dire… Sachant que si vous avez besoin d’un site, c’est que vous avez besoin de visibilité…

Dans les bonnes pratiques, on pourrait mentionner :

4.6 – Sécurité avancée

Quoi ? Mais comment ça ? Comment mon site d’éleveur de cigales au pied du Garlaban pourrait-il se faire pirater ?

Si, si, je vous le confirme ! Il ne faut jamais négliger la sécurité d’un site WordPress !

Le prestataire doit mettre en place des modules de sécurité avancée pour protéger au mieux votre site, ses contenus et ses utilisateurs.

Ce serait dommage de mettre en péril tout votre investissement en mettant en ligne un site non-sécurisé. Cela est aussi un critère de qualité qui n’est pas vraiment visible à l’œil nu.

4.7 – Accessibilité et expérience utilisateur

L’un ne va pas sans l’autre : l’accessibilité d’un site et son expérience utilisateur. Voilà encore deux critères de qualité qui sont souvent négligés.

C’est aussi ce qui peut faire pencher la balance…

La qualité Web entre de plus en plus en considération et c’est aussi ce qui différencie un « site wordpress » d’un « site WordPress » 😉

Certains professionnels du web sont agréés Opquast, une sorte d’engagement de qualité certifié. Faire appel à des prestataires agréés peut être le gage d’un site WordPress de qualité.

Pour en savoir un peu plus à ce sujet, je vous propose de visionner cette excellente vidéo de Claire Bizingre, experte spécialisée en qualité web :

« L’accessibilité n’est pas une option mais une exigence »

Claire Bizingre

4.8 – Fonctionnalités spécifiques et développements sur mesure

Les fonctionnalités avancées d’un site et les développements sur mesure ne sont pas toujours synonymes d’un résultat de qualité. Par contre, cela alourdi considérablement le coût de la prestation…

Mais cela signifie aussi que le prestataire est en possession d’un minimum d’expertise…

Dans les fonctionnalités avancées, on peut citer :

En gros, tout ce qui n’est pas du ressort du site « vitrine »…

Par « développements sur mesure », je parle de :

  • Thème Enfant spécifique
  • Thème WordPress sur mesure
  • Extensions sur mesure
  • Fonctionnalités sur mesure

Voilà, tout cela a un coût non négligeable qui viendra amputer votre budget web mais si c’est bien fait, vous obtiendrez un site WordPress de qualité et sur mesure par la même occasion !

4.9 – Options marketing pour accroitre la rentabilité

Enfin, parlons de marketing, de taux de conversion, de KPI, de ROI, de mesures d’audience… Parlons aussi de taux d’engagement, de copywriting, de génération de leads et autres méthodes marketing pour améliorer votre branding et vos ventes…

Encore des options disponibles sur la face cachée de l’iceberg WordPress !

On ne le voit pas à l’œil nu si un site WordPress est connecté à la Google Search Console, à Google Analytics, à un CRM, à un système d’envoi de newsletter, etc.

Bref, voici de quoi alourdir encore le devis, ou le budget ! Car cela représente un sacré boulot au-delà de la technique. On parle de savoir-faire, d’expertise et d’expérience !

Mais si votre site vous apporte des clients, vous pourrez le faire évoluer en même temps que votre entreprise, d’où l’importance de partir sur des bases solides…

Guide WordPress 2020

Vous avez envie de créer vous-même votre site web ? Découvrez mon Guide Pratique WordPress qui vous accompagnera dans la réalisation d’un site WordPress de qualité. Au programme : tutoriels pas à pas, bonnes pratiques, conseils, etc.

5 – L’antisèche pour décrypter un devis de site WordPress

Je vous propose maintenant de décrypter un devis pour la création d’un site WordPress. Selon la qualité du devis, cela peut vous indiquer le niveau de sériosité du prestataire.

Décrypter un devis de site WordPress
Exemple de devis non conforme

5.1 – L’émetteur du devis

La règlementation prévoit que les mentions suivantes soient présentes sur le devis :

  • le nom,
  • la raison sociale,
  • l’adresse électronique ou physique,
  • le numéro de téléphone,
  • le statut et la forme juridique de l’entreprise
  • le numéro RCS (pour un commerçant) ou le SIRENE + RM (pour les artisans)
  • le numéro de TVA le cas échéant

Dans le cas de ce devis, les informations sont incomplètes et ne permettent pas d’identifier correctement le prestataire.

5.2 – Le numéro du devis

Le numéro du devis ne semble pas être une mention obligatoire. Toutefois, il peut servir à l’identification de la prestation choisie dans le cas où plusieurs devis ont été émis.

5.3 – La devise utilisée

Même si l’affichage de la monnaie utilisée n’est pas clairement précisée dans la liste des mentions obligatoires d’un devis sur le site du Service Public, je suppose que cette information reste importante.

Toutefois, peu de devis omettent de préciser la devise.

5.4 – Le décompte détaillé de la prestation

Le décompte détaillé et la description de chaque partie de la prestation, en quantité et en prix unitaire doit être clairement indiqué sur le devis.

Plus le devis est précis, plus vous connaitrez les actions que le prestataire fournira. Cela me semble essentiel.

Pour un devis de site WordPress, vous devriez pouvoir identifier quels sont les critères de qualité qui seront compris dans la prestation finale.

De plus, dans ce devis fictif, il est inscrit « wordpress » au lieu de « WordPress », c’est ce dont je vous parlais en début d’article…

5.5 – L’affichage des tarifs

Les tarifs pour chaque prestation doivent être clairement mentionnés sur le devis :

  • Le prix horaire ou forfaitaire
  • Les frais de déplacement le cas échéant
  • La somme globale à payer HT et TTC, en précisant les taux de TVA applicables.

Si l’entreprise n’est pas assujettie à la TVA, la mention « TVA non applicable selon l’article 293 B du Code Général des Impôts » doit apparaître sur le devis comme sur la facture.

Dans le cas de ce devis factice, on ne comprend pas si les tarifs sont HT, TTC ou NET et la fameuse mention de la franchise en base de TVA n’est pas affichée.

5.6 – Durée de validité du devis

Enfin, ce devis factice n’est pas encore assez précis sur les durées de validité et d’exécution. Voici ce qu’il devrait faire apparaitre :

  • La date du devis
  • La durée de validité de l’offre
  • La date de début et la durée estimée de la prestation
  • Les conditions de paiement, de livraison et d’exécution de la prestation
  • Les procédures de réclamation et conditions du service après-vente

En tant que client, vous êtes encore dans le flou et vous ne pouvez pas vraiment déceler les tenants et les aboutissants de la prestation.

6 – Un cahier des charges pour éviter tout malentendu

Avec tout ce que vous venez de lire, vous savez (enfin) où mettre les pieds et que faire lorsque vous recevrez votre prochain devis…

Mais l’idéal serait d’être clair sur vos besoins dès le début. Pour cela, rien de tel que d’établir un cahier des charges concis pour éviter tout malentendu ou non-dit.

Un cahier des charges permet d’établir la liste de vos besoins en termes de site web. Je vous propose de découvrir mon générateur gratuit de cahier des charges (en libre-service) qui pourra vous aider dans cette démarche de prospection.

7 – Site WordPress de qualité : le mot de la fin…

Voilà, j’espère vous avoir aidé pour votre prochaine demande de devis concernant la réalisation de votre site Web.

J’espère ne pas vous avoir fait peur ni même découragé. Le but était de vous sensibiliser sur le fait qu’il existe deux typologies de sites WordPress : la qualité premium et la qualité basique.

Un site basique et simple n’est pas forcément mauvais si la finalité n’est autre que d’avoir une carte de visite sur internet.

Si vous êtes à la recherche d’une vraie visibilité, dans ce cas-là, c’est un WordPress plus complet et opérationnel dont vous aurez besoin. En d’autre termes, un site WordPress de qualité !

9 points de contrôle qualité web
Comment déceler un site de qualité

Encore un peu de lecture ?

WP Staging : clonez votre site WordPress pour tester sereinement !

WP Staging : clonez votre site WordPress pour tester sereinement !

Ce n'est jamais une bonne idée d'effectuer des tests de code, de plugins ou de thème sur votre site en production. Il est généralement conseillé de réaliser ce type d'action sur un site de test. Bonne nouvelle ! WP Staging est une extension qui vous permet de cloner...

Un site Web temporaire pour vos formations WordPress !

Un site Web temporaire pour vos formations WordPress !

Créez un site WordPress temporaire - à l'aide de Poopy.life - pour vos tests, développements ou enseignements est certainement une solution que peu de personnes utilisent. Pour la simple et bonne raison qu'un site web en développement ne devrait pas être "à durée...

20 Commentaires

  1. Benjamin Doumerc

    Merci pour cet article Lycia !
    J’espère que clients comme prestataires tomberont sur cet article.

    D’un coté on à les clients mal informés et en soit c’est plutôt normal (chacun son métier après tout) et c’est à nous de les orienter / conseiller.

    Mais il y a aussi l’adepte du « j’ai un cousin qui peut me le faire moins cher »…

    Puis on a les prestataire qui, soit qui se sous-vendent ou alors…qui font payer à prix d’or la base de la base…

    Très bonne synthèse en tout cas et merci pour les visuels 🙂

  2. La Webeuse

    Merci Benjamin pour ton commentaire !
    Cet article trottait dans ma tête depuis un bout de temps !
    Il a été publié tout à l’heure et je suis heureuse qu’il ait retenu ton attention !
    Oui effectivement, un travail d’information doit être fait… Le « cousin », je le connais, moi aussi !
    J’ai eu souvent des refontes à faire provenant de « cousins »… Je pourrais même construire un jeu des 7 familles ! LOL (je rigole toute seule)

  3. Cyrille Sanson

    Bonjour Lycia,

    Encore un article non seulement bien écrit, mais utile aux personnes qui souhaitent avoir recours à un prestataire et qui ont besoin d’être guidées dans leur choix.

    Bravo.

    J’ai adoré le coup des questions qui permettent de détecter le niveau de compétence. Bien vu.

    Bises

  4. La Webeuse

    Merci Cyrille

  5. Jean

    Lycia,

    Ton article regorge de pépites. La comparaison de WordPress et d’un iceberg est pertinente : ce qui peut te couler est invisible.

  6. La Webeuse

    Merci Jean 😉

  7. Fabrice

    Un prestataire est un sachant, il se doit d’informer le client. Quid des licences (plugins, themes) et de leur renouvellement, qui quand comment la maintenance… autant de choses qui devraient être abordées, mentionnées et/ou devisées 😉

    Gg Lycia

  8. Xavier Taillebois

    Bonjour, très bonne article que je vais partager. Cela aidera sûrement à faire comprendre aux Clients le travail réalisé pour leur projet

  9. Luc MARTIN

    Bonjour,

    Merci pour cet article qui va m’aider à me structurer correctement devant mes futurs clients.

    Je suis actuellement en reconversion professionnelle et même si je dispose de certains acquis dans différents domaines, cet article m’a permis de mieux voir à quel niveau de valeur je me situe et cibler quel points d’amélioration je dois approfondir pour satisfaire mes clients.

    Merci encore.

    Luc.

  10. Béryl de La Grandière

    Merci Lycia, encore un article complet et de qualité !

  11. La Webeuse

    Merci Béryl 😉

  12. Thierry BILBAULT

    Bonjour Lycia,

    Article intéressant, dont je placerai des citations (et un lien), si tu m’y autorises, pour mes prospects. Je remarque que le plupart d’entre-eux ont quelques difficultés à évaluer le coût réel d’un site web. La grande majorité rêve d’une montée en trafic de leur site sans vouloir y mettre l’investissement nécessaire. La sécurité et les obligations légales (que personne ne lit hélas !) ne sont pas des priorités – leur expliquer que le nom de leur chien n’est pas le mot de passe idéal … Et ils ont toujours le fils du neveu du voisin qui va leur faire le site à 200 €, (sur Wix … ou One.com), ce qui du coup constitue leur tarif de référence !

    Difficile de leur faire comprendre que le SEO n’est pas qu’une simple affaire d’extension, mais aussi de rédactionnel et que cela demande beaucoup de temps et de cohérence. Difficile de leur faire comprendre que de ne pas être en conformité avec le RGPD (« C’est quoi ? ») pourrait leur coûter très cher. Difficile de leur faire comprendre que les sites piratés ce n’est pas qu’en Europe de l’Est. Difficile de leur faire comprendre qu’un site bien fait demande des heures de travail, et que tout travail mérite salaire … Bien vu l’infographie « Iceberg » ! (cela aussi j’aimerais le présenter à mes clients)

    Si tu vas sur mon site, tu y verras une offre non-WordPress (je vais vérifier si l’orthographe est correcte partout) pour les pressés qui en veulent beaucoup pour pas cher. C’est une offre d’appel, j’espère convaincre mes prospects que WordPress est bien plus efficace, mais un freelance ne vit pas que d’air et d’eau fraîche !

    Ton choix d’hébergeurs spécialisés est judicieux, mais quand on démarre en tant qu’autoentrepreneur, ça fait cher – trop cher. Tu as démarré chez OVH, c’est également mon choix actuel, on verra plus tard pour WPServeur.

    Pour terminer, les WordCamps c’est cool, mais il faut pouvoir y aller ! Une fois de plus je reparle du budget d’un freelance qui n’est pas extensible à l’infini, surtout en démarrage.

    Merci de poursuivre tes publications, on y apprend toujours quelque chose.

    Thierry

  13. La Webeuse

    Merci Thierry,
    Effectivement, « le fils du neuveu du voisin », hélas…
    Bien sûr que tu peux utiliser cet article et/ou l’infographie comme un argument pour tes clients/prospects… C’est le but 😉
    Concernant WP Serveur, Kinsta et les WordCamps : mes propos étaient plus axés sur le fait de vérifier que le prestataire connais cet éco-système WordPress.
    Bien évidemment, ce n’est pas parce que tu n’assistes à aucun WordCamp ou que tu héberges tes sites sur OVH (et franchement, il y a bien pire qu’OVH, même si de nombreuses personnes disent le contraire) que tu n’es pas compétent… Loin de moi cette idée !
    En tout cas, merci pour ton intervention qui apporte de nouveaux arguments intéressants 😉

  14. Dom'-)

    Hello Lycia,

    Je ne connais pas le « le fils du neveu du voisin », mais « le mari ma femme » est encore moins cher! Autrement dit, je fais mon site moi-même. Parce qu’il ne s’agit que d’un blog perso, sans prétention, et non d’une vitrine d’activité professionnelle dont je serais financièrement dépendant. Et aussi parce que j’ai plaisir à faire joujou avec WordPress.

    Ce faisant, plus ça va plus je prends conscience à quel point, même avec ce formidable outil qu’est WP, et même avec la formation en ligne que j’ai suivie, c’est du boulot! Et dans ce sens, je trouve ton article est vraiment intéressant. Je me le garde en référence et ne manquerai pas de le partager à qui cela peut être utile, voire éducatif!

    Merci pour ce blog toujours instructif et à une prochaine!

  15. Frédérique

    Top article Lycia ! je la garde in my pocket car très utile pour expliquer tout l’impact de ce qui ne se voit pas. Au plaisir de te suivre.

  16. La Webeuse

    Merci Frédérique 😉

  17. La Webeuse

    Merci Dom’
    Tu as raison, WordPress permet aussi de créer son site soi-même, et ça, c’était impensable il y a encore quelques années…
    Bonne création à toi 😉

  18. Grégoire

    Hello,

    Difficile à déceler aussi, l’intérêt que portera votre projet pour le prestataire.

    On peut faire appel à une super agence, si le projet ne l’intéresse pas ou n’est pas prioritaire, on peut se retrouver avec un projet qui n’avance pas ou réalisé par des stagiaires.
    Je dirais qu’il est important de savoir quel type de client votre prestataire choisit habituellement et si vous correspondez à ce qui l’intéresse.

  19. Bruno GILLES

    Dommage sur cette page : un gros bug d’affichage (avec IE, Chrome, Edge) avec le logo Elementor Page Builder qui s’affiche fixe en pleine page.

  20. La Webeuse

    Salut Bruno et merci pour ce retour. C’est bizarre car je ne vois rien de mon côté. Peut-être un bug d’affichage temporaire ? Du moins je l’espère !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares
Share This