Les 9 compétences et qualités du Photographe Freelance… Pour réussir !

Publié le 25/01/2021 | 0 commentaires

Le métier de photographe attire toujours de nombreuses personnes. C’est une des professions les plus aimées. Il figure depuis de nombreuses années dans le top 10 des métiers les plus populaires.

Vous êtes un.e passionné.e de photographies ? Vous aimeriez monétiser vos compétences ? Devenir photographe freelance vous attire ?

Découvrez quelles sont les compétences du photographe freelance, pour voir où vous en êtes, vers quoi vous concentrer pour faire partie du club des photographes freelances.

Dans cet article nous allons nous intéresser aux principales compétences et qualités du photographe freelance.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la prise de vues ne représente que 10 à 15% de l’activité d’un photographe. C’est donc un métier qui nécessite d’avoir de nombreuses compétences et qualités différentes.

Oui, il y a des photographes salariés, ici on va évidemment parler uniquement des photographes freelances.

Photographe Freelance

Alors d’abord, comme toute activité freelance, il vous faut maîtriser les compétences du freelance au sens large…

Mais au-delà, être photographe professionnel freelance c’est maîtriser des compétences techniques et avoir certaines qualités professionnelles.

C’est avoir un savoir-faire et un savoir-être propre à ce métier.

Chaque compétence ou qualité du photographe est détaillée comme suit :

  • Qu’est-ce que c’est ? (Une brève description de la compétence, ce qu’elle englobe, etc.)
  • À quoi ça sert ? (Son utilité concrète pour votre activité de freelance)
  • Par quoi commencer ? (Comment faire si on ne la maîtrise pas bien ?)

Cet article est proposé par Guillaume, alias Monsieur Photographe. Il est photographe (bien sûr) mais également blogueur et YouTubeur !

1 – Le photographe freelance doit se spécialiser dans un ou plusieurs domaines

Concentrons-nous d’abord sur les spécialités d’un photographe…

🕵🏻‍♀️ Qu’est-ce que c’est ?

Il est presque indispensable qu’un photographe choisisse un ou plusieurs domaines de spécialisation.

Il existe de nombreuses spécialisations pour gagner sa vie en tant que photographe freelance, en voici quelques-unes :

  • Photographe culinaire
  • Photographe de mariage
  • Photographe corporate
  • Photographe de portrait
  • Photographe d’architecture
  • Photographe de Packshot

Vous pouvez découvrir plus de spécialisations avec les détails concernant celles-ci dans l’ebook gratuit à télécharger sur mon blog.

🧐 À quoi ça sert ?

La photographie regroupe des champs très divers et il n’est pas possible de tout maîtriser, surtout quand on débute.

Il est intéressant de choisir une spécialisation photographique pour laquelle vous avez de l’appétence, que vous pensez pouvoir maîtriser et qui vous semble rentable.

Ainsi, vous prendrez plaisir à réaliser vos shootings et en plus, vous deviendrez rapidement un expert en la matière. Il sera plus facile de vous faire un « nom ».

🤪 Par quoi commencer ?

Faites un bilan de vos connaissances et de vos expériences professionnelles.

Vous devez devenir un expert dans votre spécialité et tourner toute votre communication vers celle-ci.

Si vous choisissez plusieurs spécialités, comme moi, vous avez la possibilité de segmenter vos activités (surtout si vos personas sont complètement différents).

Vous pouvez également réunir vos activités en prenant bien soin d’avoir une identité de marque cohérente.

2 – Maîtriser son appareil photo et ses différents objectifs

C’est une évidence ; il y a plusieurs compétences techniques à maîtriser quand on est photographe.

La bonne maîtrise de ses outils de travail est indispensable. Ce n’est pas le matériel qui fait une bonne photo, mais il y contribue !

👁 Qu’est-ce que c’est ?

C’est avant tout un confort et une aide dans la réalisation de vos photographies.

Elle implique de :

  • Maîtriser les concepts de bonne exposition d’une photographie.
  • Connaître par cœur votre boîtier (Appareil Photo Numérique).
  • Savoir choisir son objectif photo en fonction du type de photographie à réaliser.

🤷🏻‍♂️ À quoi ça sert ?

Les appareils photos et objectifs sont au photographe ce que le pinceau est au peintre.

Ceux sont ses outils de travail ! Et comme tout outil il faut les maîtriser…

Un photographe pro doit pour pouvoir modifier ses réglages en fonction des conditions de prise de vue, même les yeux fermés.

Maîtriser parfaitement ses outils photographiques permet au photographe de se concentrer sur l’essentiel, la construction de ses photographies, son cadrage, la lumière.

En maîtrisant parfaitement votre boîtier, vous pourrez ainsi faire vos réglages plus rapidement, et éviterez de rater des occasions de clichés qui peuvent être fuguasses et disparaître en quelques secondes.

📷 Par quoi commencer ?

Comme je le dis souvent sur mon blog (https://www.monsieur-photographe.com) la première chose à faire est de lire attentivement son manuel !

Ensuite modifiez les touches personnalisables sur votre boîtier et entraînez-vous comme un ninja !

Achetez des livres, lisez des blogs, trouvez des vidéos sur YouTube. Tout est bon à prendre pour apprendre.

En d’autres termes, formez-vous !

3- Maîtriser les logiciels de développement et de post-traitement

Des compétences du photographe freelance celles-ci sont essentielles. En effet, un photographe passe plus de temps à traiter ses photographies qu’à prendre les photographies.

🖥 Qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de maîtriser un ou plusieurs logiciels de développement  numérique et de retouche. Il en existe toute une panoplie dont les fameux Adobe Lightroom et Adobe Photoshop.

  • Éditer un reportage : faire le choix des photos à garder pour créer un ensemble cohérent, créer un storytelling.
  • Développer les photographies à partir de fichiers RAW : exposition, colorimétrie, recadrage, redresser les perspectives, optimisation des images pour le web si besoin, application de filtres, etc.
  • Retoucher certaines images : teinte et texture de peau, supprimer une poubelle ici, des feuilles mortes là, etc.

🔮 À quoi ça sert ?

Une bonne maîtrise de cette compétence va vous permettre de mettre en valeur votre sujet et de garder une cohérence dans vos images. Les clients feront appel à vous pour votre style et votre capacité à mettre en valeur leurs compétences, leur produits ou leurs réalisations.

🖼 Par quoi commencer ?

Il existe énormément de tutoriels et de cours en ligne pour maîtriser les logiciels de retouche d’images. Alliez autoformation et pratique continue pour progresser le plus vite possible !

Concentrez-vous sur la spécialité que vous avez choisie. Apprenez les techniques spécifiques qui concernent votre spécialité : retouche portrait, retouche architecture, développement des mariages, etc.

4 – Connaître et maîtriser la lumière

Créer une belle image c’est avant tout gérer la lumière. Le photographe est un artiste/artisan de la lumière avant tout.

💡 Qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de savoir repérer et reconnaître les caractéristiques d’une lumière : la qualité d’une lumière, les angles de lumière, les couleurs de la lumière, son intensité, sa direction, etc. Tout ce qui sera la composante d’une bonne photo.

Il s’agit pour certaines spécialités photographiques de maîtriser la lumière artificielle. Une fois de plus maîtriser tous les aspects des photographies est compliqué. Les photographes freelances se spécialisent bien souvent dans une ou deux formes de photographie.

  • Reconnaître les types de lumière naturelle, bien se positionner à la prise de vue.
  • Savoir se positionner en reportage.
  • Maîtriser l’utilisation des flashs d’appoint.
  • Maîtriser l’utilisation des flashs de studio.
  • Connaître les règles physiques de diffusion de la lumière.

⛅️ À quoi ça sert ?

À tout ! Maîtriser la lumière c’est :

  • Mettre en valeur des éléments, des produits.
  • Être capable de maîtriser les ombres et reflets.
  • Mettre en valeur un modèle.
  • Créer des images esthétiques pour une marque.
  • Créer une ambiance particulière.

🔆 Par quoi commencer ?

Comme toute compétence elle s’acquiert aussi avec le temps. Vous pouvez vous entraîner tous les jours, même sans prendre de photo, à analyser la lumière.

Concentrez-vous sur une spécialisation, j’insiste…

Maîtriser les flashs de studio, par exemple, peut nécessiter plusieurs années d’expérience.

Commencez simplement. Vous trouverez des cours en ligne mais surtout des livres qui traitent du sujet dans son ensemble.

5 – Le photographe freelance doit comprendre,  analyser, observer

Photographier c’est aussi préparer ses photographies ou ses reportages. Avec ou sans appareil photo en main, il doit prendre le temps d’observer, de repérer les éléments qui feraient une bonne photo. 

🏔 Qu’est-ce que c’est ?

Il y a un travail de repérage en amont d’un reportage. Il y a un travail de compréhension et d’analyse de la demande du client et du rendu attendu par celui-ci.

  • Comprendre la demande du client.
  • Analyser un lieu, une pièce, un objet pour le mettre en valeur de la meilleure manière possible.
  • En reportage, prendre le temps d’observer ce qui se passe, les interactions, les émotions, etc.

🏡 À quoi ça sert ?

  • Cerner les contours de votre prestation.
  • Mettre en valeur votre sujet et être en adéquation avec les besoins et attentes de vos clients.
  • Raconter une histoire, faire ressortir des moments que seul le photographe peut voir.
  • Bien penser le message que vous voulez transmettre.
  • Avoir un meilleur storytelling.

🤷🏻 Par quoi commencer ?

Tout cela s’acquiert avec de l’expérience.

Vous pouvez commencer par toujours vous interroger sur la finalité des photographies :

  • Dans quel but faites-vous cette photo ?
  • Quel est l’objectif de ce shooting ?
  • Que voulez-vous ou devez-vous faire ressortir de ce reportage ?

En trouvant les réponses à ces questions, une partie du travail sera déjà bien avancée.

6 – Maîtriser son workflow

Devenir photographe freelance c’est être polyvalent. Il faut donc que vous vous organisiez pour gagner du temps et être le plus efficace possible.

💼 Qu’est-ce que c’est ?

Le workflow est une organisation interne que vous devez trouver pour améliorer votre productivité et ne rien oublier lors des reportages. Cela passe, par exemple, par :

  • La préparation du déroulé d’un shooting ou reportage.
  • La préparation et l’entretien de son matériel.
  • La gestion de son système de sauvegarde de fichiers.
  • L’organisation du travail d’édition, de classement et de développement de ses photos.
  • L’organisation de son système de livraison de fichiers aux clients.

🧠 À quoi ça sert ?

Un photographe freelance à de nombreuses tâches à effectuer. Tout doit tendre à réaliser le plus possible de prises de vue, car c’est comme cela qu’il gagne de l’argent. Vous devez donc être organisé :

  • Ne pas être pris au dépourvu lors d’un reportage ou un shooting.
  • Gagner en efficacité, gagner du temps lors du traitement de vos images.
  • Retrouver facilement vos shootings.

🖋 Par quoi commencer ?

Écrivez chaque étape d’un shooting sur une feuille ou sur votre application ou logiciel de traitement de texte préféré :

  • En amont : briefing client, préparation du matériel, etc.
  • En aval : sauvegarde des fichiers, édition, développement, retouche, livraison, etc.

La méthode Zen to Done peut aussi vous aider à vous organiser.

7 – Le photographe freelance doit avoir de la patience

Pour créer une photographie il faut parfois seulement quelques secondes, parfois plusieurs jours.

Photographier, cela prend du temps dans votre vie de freelance et vous devrez le faire comprendre à vos clients.

⌚️ Qu’est-ce que c’est ?

Selon votre spécialité, tout n’est pas toujours au rendez-vous pour réaliser LA bonne photo :

  • Attendre la bonne lumière : en effet selon les conditions de votre prise de vue, il se peut que vous deviez attendre quelques heures, voire plusieurs jours pour avoir les meilleures conditions de luminosité possible pour votre scène (en photographie d’architecture par exemple).
  • Attendre le bon moment : il ne sert à rien de « mitrailler » si ce n’est pas le bon moment. Il faut souvent attendre que quelque chose change dans une scène que l’on doit photographier. Par exemple, en photographie d’architecture, qu’un camion se déplace, en photographie de portrait, la bonne expression, etc.

😬 À quoi ça sert ?

La patience vous sert à réaliser de meilleurs clichés :

  • Créer de meilleures photos : 90% d’une photographie, c’est la prise de vue.
  • Rester concentrer sur son sujet.
  • Gagner du temps : et c’est tout le paradoxe ! Car il faudra parfois vous déplacer une seconde fois si toutes les conditions de prise de vues ne sont pas réunies.

😳 Par quoi commencer ?

La patience se travaille. C’est également une organisation et une façon de travailler. Cela vient aussi avec l’expérience.

8 – Sans oublier la discrétion !

Cette qualité du photographe freelance est aussi importante en reportage d’entreprise ou reportage de mariage qu’en shooting en studio photo.

Évidemment en tant que photographe vous serez visible.

Pour ne pas perturber les scènes que vous photographiez et pour ne pas mettre mal à l’aise vos sujet, soyez discret !

Le photographe n’est pas une star. L’important est son sujet photographique et le travail que le photographe rend.

🎙 Qu’est-ce que c’est ?

Vous ne devez pas perturber les évènements que vous couvrez :

  • Parlez calmement.
  • Marchez doucement.
  • Faites peu de bruit.
  • Choisissez votre matériel en fonction des situations.
  • Anticipez vos placements en reportage.

🤫 À quoi ça sert ?

En étant discret, les acteurs d’une scène auront tendance à vous oublier et cela vous facilitera le travail pour :

  • Capturer des moments sincères.
  • Mettre à l’aise votre sujet.
  • Avoir des photographies plus naturelles.
  • Garder une posture professionnelle.

👻 Par quoi commencer ?

En fonction de votre tempérament, cela sera plus ou moins facile, car plus ou moins naturel.

Restez comme vous êtes tout en sachant vous effacer à certains moments. C’est une qualité qui se travaille également avec l’expérience et la confiance en soi.

9 – Le photographe doit soigner son image

Un photographe est un spécialiste de l’image. Vous devez donc donner bonne impression car vos clients vont vous confier leur propre image de marque.

🤳🏻 Qu’est-ce que c’est ?

La vitrine de votre travail doit être irréprochable. Un portfolio vous permettra de montrer vos réalisations, votre expertise et votre savoir-faire. N’hésitez pas à :

  • Trier les images que vous montrez à vos futurs clients.
  • Créer un site internet « carte de visite » de très bonne qualité, parfois au détriment de sa vitesse de chargement.
  • Utiliser les réseaux sociaux utiles à votre activité : Instagram et Pinterest sont de bons alliés.

💇🏻 À quoi ça sert ?

Le fait de soigner votre image donne confiance à vos prospects. Ils peuvent facilement imaginer le travail que vous allez réaliser pour eux puisqu’ils en ont un bel échantillon :

  • Cela permet de vous créer une belle image de marque.
  • Vous retenez l’attention des prospects par rapport à vos concurrents.
  • Vous vous positionnez en tant que professionnel spécialiste de l’image.

🧗🏽‍♀️ Par quoi commencer ?

La route peut être longue parfois et vous trouverez sûrement pas mal de conseil sur le blog de La Webeuse à ce sujet… Mais vous pouvez déjà commencer par :

  • Établir une stratégie de communication et résister à la tentation de trop en montrer.
  • Créer un site internet vitrine ou portfolio (vous pouvez par exemple utiliser WordPress avec un thème spécialisé).
  • Déterminer sur quels réseaux sociaux sont vos clients idéaux.
Couverture Ebook WordPress 2020 2021 Light

Envie d’apprendre à créer votre site web pour faire découvrir votre travail ? Découvrez mon Guide WordPress pas à pas. Il vous forme dans toutes les étapes de création d’un site.

Bilan sur les compétences du photographe freelance

Comme nous l’avons vu, le métier de photographe freelance regroupe énormément de champs !

C’est un métier-passion qui nécessite beaucoup de compétences, c’est pourquoi il est plus simple de se spécialiser, vous l’avez certainement compris.

Parmi les compétences du photographe, il faut absolument maîtriser le côté technique de la photographie. Cela permet de rendre un travail de qualité professionnelle à vos clients.

Tous les autres savoir-faire ou qualités peuvent se développer au fur et à mesure, en même temps que votre activité se développe.

Si vous voulez exercer votre métier en indépendant, pensez à consulter la liste des conseils pour bien débuter en freelance ! Elle vous sera vraiment utile pour savoir vers quoi axer vos efforts pour obtenir rapidement les meilleurs résultats.

9 qualites du Photographe Freelance
Comment devenir Photographe Freelance ?

Encore un peu de lecture ?

Teachizy : la plateforme de formation 100% française

Teachizy : la plateforme de formation 100% française

Bonne nouvelle : Teachizy est une plateforme de formation en ligne "Made in France" pleine de promesses (même en version gratuite) ! Si vous avez envie de vendre vos formations sur une plateforme d'apprentissage en ligne, mais que vous avez du mal à choisir le LMS*...

Freelancer App : test + guide de l’appli compta des freelances

Freelancer App : test + guide de l’appli compta des freelances

Une solution de compta gratuite pour vos devis, factures, etc. spécialement dédiée aux freelances, vous en rêviez ?... Bonne nouvelle, ça existe et ça s’appelle Freelancer App. Je l’utilise depuis bientôt trois ans et je vous fais un retour d’expérience dessus. Vous...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez les news, freebies, astuces et tutos de La Webeuse !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This