La curation de contenu : l’arme fatale du content marketing !

Publié le 13/07/2020 | 0 commentaires

« La curation de contenu »… Certains n’en ont jamais entendu parler, d’autres pensent que cela peut nuire au SEO, que ce n’est pas du contenu de qualité ou encore que la curation se borne à être de la veille d’information.

C’est pourtant tout le contraire !

Une chose est sûre, cette stratégie de marketing de contenu est mal connue, mal maîtrisée et sous-estimée.

C’est le moment de casser certaines idées reçues et de découvrir tout le potentiel d’un levier d’inbound marketing puissant.

1 – Définition de la curation de contenu ou « content curation »

C’est un néologisme qui nous vient de l’anglais « content curation », inspiré du métier de conservateur de musée dont le rôle est de faire un tri parmi les tableaux en vue d’organiser une collection thématique.

Ramené à Internet, la curation de contenu c’est l’art de « sélectionner, éditer et partager un contenu pertinent ».

C’est d’abord un travail de recherche sur le web, de lecture, de sélection sur votre thématique de prédilection afin de trouver la crème de la crème et générer du contenu de valeur.

Cela peut prendre la forme d’articles, d’images, d’infographies, de vidéos…

Ensuite, c’est un travail d’appropriation en y ajoutant votre touche personnelle, votre point de vue, une valeur ajoutée qui vous fait vous positionner sur le sujet en tant qu’expert.

Enfin, il y a l’étape de la diffusion à votre audience sur les réseaux sociaux, sur votre blog ou via un outil de curation !

2 – Pourquoi faire de la curation de contenu ?

Pour les indépendants, c’est un bon moyen de partager son expertise et d’acquérir une légitimité dans son domaine.

Les marques l’utilisent pour gagner en visibilité et les blogueurs peuvent l’utiliser pour booster leur Seo et gagner du temps.

C’est une stratégie digitale qui obéit à certaines règles. En France, elle soulève aussi des questions relatives au droit d’auteur. Aux États-Unis au contraire, c’est une pratique très répandue qui génère de très bons résultats.

La question du duplicate content se pose également, mais il s’agit d’une idée reçue. Si l’on s’y prend correctement, (et je vais vous expliquer comment faire dans les détails), il n’y a pas de risques SEO, mais beaucoup d’avantages.

3 – Les bénéfices de la curation de contenus

Tout d’abord, listons les avantages que vous pouvez en tirer…

3.1 – Un gain de productivité et d’argent

Produire du contenu original prend du temps. En vous appuyant sur des ressources déjà disponible, vous réduirez considérablement le temps consacré à sa création. Vous serez donc deux fois plus productif.

De plus, la création de contenu qualitatif a un coût plus important que la curation car elle demande plus de temps à produire. C’est donc une stratégie « payante » et peu coûteuse.

3.2 – Une création de valeur

Le grand principe de la curation est de proposer un contenu à forte valeur ajoutée.

On sélectionne la crème de la crème d’une thématique pour l’offrir à sa cible en y ajoutant son expertise. Seul le contenu original et intéressant pour votre audience compte.

3.3 – C’est vous l’expert

Voilà une occasion rêvée de développer votre visibilité à peu de frais ! À force de diffuser les meilleures ressources autour d’une thématique, vous serez identifié, par votre audience, comme l’expert de référence sur ce thème et c’est vers vous que se tourneront vos lecteurs en quête de réponses.

J’ai le souvenir d’un curateur sur Facebook qui s’est forgé une réputation d’expert en faisant de la curation de contenu autour du thème « ville de Marseille ». Il a fini par se présenter aux élections municipales !

3.4 – Un meilleur référencement naturel

Nombreux sont ceux qui pensent que la pratique est pénalisée par Google qui la considère comme du duplicate content. C’est une idée fausse.

Nous allons voir que la curation de contenu implique :

  • Une réécriture / commentaire personnalisé
  • Un court extrait de la source
  • La citation de la source
  • Le lien vers la source

Bruce Clay, un célèbre expert SEO américain a comparé les performances sur Google d’un article original et d’une curation de contenu.
Il a découvert qu’en termes de SEO, la curation se classait aussi bien en y consacrant 2 fois moins de temps. Google considère la curation de contenu comme du contenu frais.

Il a ensuite classé chaque lien en fonction de 3 critères :

  • Liens avec un résumé auto-généré
  • Liens avec un résumé de plus de 200 mots écrit par le curateur
  • Liens avec une courte citation de l’article original + liens vers du contenu d’autorité.

Les meilleurs résultats ont été obtenus avec le 3e critère qui comprend l’édition et la citation de l’article original. La génération automatique d’un résumé a été considérée comme du duplicate content.

Le facteur humain et la qualité des liens (autorité de domaine) font toute la différence.

3.5 – Des publications plus fréquentes

En gagnant du temps sur la création de contenu, on en libère pour publier davantage et plus fréquemment. Rappelons-le, la fréquence de publication est un critère pris en compte par les algorithmes de Google.

3.6 – Créer des liens avec d’autres créateurs de contenu et obtenir des backlinks

Vous contribuerez à faire connaître le travail des autres, il est d’ailleurs judicieux de les prévenir lorsque vous les citez.

Un petit mail pour les informer et pourquoi pas, leur demander d’ajouter un backlink vers votre site ?

Aussi, en ne privilégiant que les meilleurs ressources, vous deviendrez une autorité « par association ».

À lire aussi : comment obtenir des backlinks gratuitement, à coup sûr !

3.7 – Développer son réseau social et sa communauté

La curation de contenu est un bon moyen d’obtenir des « followers » si on respecte cette règle : poster souvent, et à des heures stratégiques, du contenu de qualité qui sort de l’ordinaire.

Le fait de partager ce type de publication avec vos abonnés vous permet de facilement accroître votre communauté et votre visibilité.

4 – Comment faire une curation de contenu efficace ?

Entrons maintenant dans le vif du sujet, je vais vous donner quelques astuces…

4.1 – Les règles d’une curation réussie

Le principe de base est d’apporter un bonus à un contenu déjà existant. La curation de contenu ne doit pas être un copier-coller de la source ni un simple résumé, bien au contraire !

C’est un travail d’appropriation en utilisant d’autres sources pour venir compléter une idée ou approfondir un sujet, par exemple.

On peut aussi apporter sa pierre à l’édifice à partir de son expérience (storytelling) ou sous la forme d’un commentaire pertinent.

Il est important de citer l’ensemble des sources et de se limiter à extraire une courte citation pour ne pas tomber dans le duplicate content et le plagiat.

À retenir :

  • citer les sources ;
  • extraire une courte citation ;
  • poser des liens vers les sources ;
  • trouver un meilleur titre ;
  • améliorer le design ;
  • pas de copier-coller ;
  • personnaliser le post.

Le contenu utilisé pour la curation peut être une vidéo, une image, un texte, une infographie, etc…

La curation de contenu demande aussi d’améliorer la structure, le design en ajoutant des photos ou des infographies. Le résultat doit tendre à être toujours mieux que la source.

4.2 – La curation de contenu en 5 points (infographie)

Curation de Contenu Infographie
Infographie des 5 points clés d’une curation de contenu réussie !
  1. Trouvez un contenu pertinent et original : sources « underground ». C’est le moment de devenir un chercheur d’or, un découvreur de tendance, un pionnier, en sortant des contenus « battus ».
  2. Écrivez une synthèse meilleure que l’original : votre point de vue personnel. Citer les points importants de la source, extraire une citation, trouver un angle intéressant, rajouter des arguments, des mots-clés, etc.
  3. Changez le titre principal : trouvez un titre accrocheur. Captez l’attention en trouvant un titre percutant sous l’angle que vous avez choisi.
  4. Soignez les images et le design : donnez envie de lire. Proposez une structure agréable à lire, soignez la mise en page, ajoutez des GIF, des photos, des infographies, etc.
  5. Citez les sources : toujours un lien vers les sources. Respectez les droits d’auteur, envoyez du trafic vers la source.

Si je devais résumer la curation de contenu en une phrase ce serait : « plus digeste sur le fond, plus sexy sur la forme ».

4.3 – Exemple de curation de contenu de blog

Mashable - Curation de contenu
Le site Mashable

Le site Mashable.com a un business model qui repose sur la curation de contenu autour de thèmes d’actualité (culturel, business, technologies…).

Comme vous le remarquez sur cette capture d’écran, à partir de plusieurs sources citées dans le corps de l’article, (Bloomberg, le NewYork times, Postmates, Second Measure) il produit une courte synthèse en choisissant de s’attarder sur Postmates. Les sources sont citées et le titre a été changé.

4.3 – Exemple de curation de contenu sur Twitter

Voici un exemple de curation de contenu sur Twitter : « Les 5 infos qui m’ont surpris dans l’enquête de Sparktoro.com » suivi d’une liste qui les résume.

Curation de contenu - Twitter
Exemple de curation de contenu dans un Tweet

5 – Choisir le bon contenu

Il n’y a pas de bonne curation sans contenu à forte valeur ajoutée.

Le but n’est pas de suivre la tendance mais de trouver ce qui plaira à votre audience dans le but de devenir la meilleure source.

Imaginez l’excitation qu’on ressent lorsqu’on découvre une nouveauté, on a tout de suite envie de la partager avec son entourage.

Vous devez devenir un dénicheur de pépite, l’endroit où l’on va pour trouver de l’information intelligente, originale, qualitative et créative. Soyez sélectif.

6 – Les 7 meilleurs outils de curation de contenu

Je vous propose maintenant de découvrir les meilleurs outils gratuits pour faire votre curation de contenu…

6.1 – Pocket

« Le lieu où trouver des histoires fascinantes dénichées partout sur le web ». Pocket donne accès à une sélection d’articles et permet de sauvegarder vos favoris directement sur leur plateforme depuis votre navigateur.

Fini les articles à « regarder plus tard » tombés aux oubliettes et les mails envoyés à soi-même.

Tout est sauvegardé au même endroit et depuis n’importe quel appareil.

Pocket - Curation de contenu
Pocket est un outil de curation très utile.

Cet outil existe en version gratuite et payante.

6.3 – Scoop.it

Scoop.it va plus loin en automatisant le partage de la curation de contenu.

La plateforme abrite une large sélection de contenu et une communauté de curateur qui facilite le travail de sélection.

Il suffit de renseigner un sujet et des mots-clés pour obtenir des centaines de résultats. Vous pouvez ajouter votre touche personnelle et publier sur l’ensemble de vos réseaux sociaux en un clic.

Scoopit - curation de contenu
Scoop.It

Version gratuite et payante.

6.3 – Google Keen

Google Keen se présente comme le nouveau réseau social de Google, mais c’est surtout une plateforme de curation de contenu.

La grande nouveauté est qu’elle utilise l’intelligence artificielle pour vous proposer un fil d’actualité basé sur vos centres d’intérêt.

Son fonctionnement est proche de Pinterest : on peut sauvegarder ses recherches, les partager avec d’autres utilisateurs et éditer du contenu.

Google Keen - Curation de contenu
Google Keen

Outil gratuit, disponible en version ordinateur seulement (l’application est en version bêta).

6.4 – Pinterest

Pinterest est parfait pour faire de la curation de contenu visuel. Mais c’est c’est aussi un bon moyen de classer ses selections par thématique afin de les « lire plus tard ». Vous pouvez créer des tableaux « idées pour un prochain article », « blogs à suivre », « idées à développer », etc.

Pinterest outil de Curation de contenu
Pinterest est aussi un outil de curation de contenu !

6.5 – Feedly : le bon vieil agrégateur de flux RSS

Les flux RSS sont un bon moyen de dénicher des pépites et des tendances « underground » avant tout le monde !

Ne les négligez pas.

Feedly vous permet d’organiser et de classifier vos flux par centres d’intérêt.

Dans la version payante, un robot artificiel nommé Léo, va vous faciliter le flux en établissant des règles de priorisation selon des critères précis (mots-clés, tendances, etc.).

Feedly - agregateur de contenu
Feedly pour rester à la page !

6.6 – Les Newsletters

Certaines Newsletters sont de vrais trésors d’informations et offrent des contenus uniques qui pourraient intéresser votre public cible.

Abonnez-vous à celles qui font autorité dans votre domaine et à celles qui abordent des sujets connexes. C’est dans celles-là que vous trouverez des ressources rares qui motiveront votre inspiration !

Abonnez-vous à la newsletter de La Webeuse et recevez 90 outils pour freelances motivés !

6.7 – Twitter

C’est le spot des curateurs fous ! Là encore, abonnez-vous à des spécialistes qui maîtrisent leur domaine. C’est aussi sur Twitter que vous devez être pour devenir un curateur fou à votre tour 🤪 .

Lisez cet article de Pour Pas un Rond pour trouver les bons comptes Twitter à suivre.

7 – Publication de la curation de contenu

Pour être efficace, la curation de contenu doit s’inscrire dans une véritable stratégie de publication avec des publications régulières et constantes sur le long terme. C’est la clé pour bâtir sa légitimité.

La publication se fait sur différents canaux :

7.1 – Sur les médias sociaux

Twitter, Facebook, Pinterest, Google Keen, LinkedIn… Chaque format a ses spécificités.

Voici une astuce qui fonctionne bien sur Twitter :

8 Medium Twitter

Utilisez Medium.com pour publier sur Twitter, sa fonction de surlignage de texte rencontre un franc succès car elle offre au lecteur une prévisualisation du contenu et attire le regard. Medium est aussi un excellent outil pour trouver des idées de publication.

7.2 – Au sein de vos newsletters

La newsletter est l’arme fatale du content marketing. Elle permet de bâtir une relation de proximité avec son audience, de mieux la connaître pour lui apporter le meilleur « sur un plateau ».

C’est pour cette raison que la curation de contenu se prête bien à ce type de canal. L’avantage est là encore de pouvoir gagner un temps précieux !

À ce propos, elink.io rend les choses encore plus simples puisqu’il permet à la fois de faire de la curation et d’envoyer le fruit de vos recherches à vos abonnés sous la forme d’une newsletter !

Newsletter + Curation de contenu
Le site elink.io

À lire aussi :

7.3 – Sur votre blog

C’est le moyen qui vous permettra de vous bâtir une réputation d’expert alors ne vous privez pas de votre site internet !

Par un mécanisme étrange, le curateur fini toujours par dépasser le créateur de contenu. L’audience lui accordant plus de crédit.

Et pourquoi ne pas créer un blog dédié à la curation ? Ce business model est rempli de success story à l’américaine.

Couverture Ebook WordPress 2020 2021 Light

Besoin de créer votre site web ? Découvrez mon ebook-formation WordPress. Ce guide pratique de 774 pages vous accompagne pas à pas dans toutes les étapes de création. C’est la 9ᵉ édition de cette formation WordPress en PDF !

8 – Le mot de la fin…

Comme on vient de le voir, il existe mille façons de tirer profit de la curation de contenu.

En devenant curateur soi-même pour se bâtir une réputation d’expert, ou simplement pour remplacer la création ex nihilo lorsque l’on veut diversifier ou intensifier son rythme de publication.

La curation de contenu, c’est beaucoup d’avantages pour un investissement réduit !

Qu’attendez-vous pour vous lancer ? 😉

Curation De Contenu
Curation Contenu

Encore un peu de lecture ?

Google Discover : comment multiplier les vues d’un article par 10 ?

Google Discover : comment multiplier les vues d’un article par 10 ?

Une nouvelle source de trafic pour La Webeuse est apparue récemment, accompagnée d’un nouvel onglet dans la Search Console : il s’agit de Google Discover. Je suis friande de l’actualité SEO, je fais beaucoup de veille autour de ce sujet captivant, et pourtant, Google...

Backlinks gratuits : comment les obtenir vs. l’envers du décor !

Backlinks gratuits : comment les obtenir vs. l’envers du décor !

Vous êtes en quête de backlinks gratuits pour augmenter la notoriété de votre site web et sa position dans les résultats de recherches ? Vous réfléchissez aux solutions pour créer une stratégie de netlinking sur le long terme, durable et à moindre coût ? On sait tous,...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez les news, freebies, astuces et tutos de La Webeuse !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This