Coronavirus & Blogging : comment lutter contre cette chute de trafic ?

Mis à jour le 02/06/2020 | Publié le 18/03/2020 | 5 commentaires

Lorsque le coronavirus est apparu en Chine, on ne se doutait pas vraiment qu’il arriverait chez nous. Ou du moins, on ne pensait pas qu’il prendrait une telle ampleur et qu’il paralyserait l’économie française et mondiale.

On pensait même que les métiers du web ne seraient pas impactés (du moins, naïve, j’y croyais)…

Faux ! Le coronavirus est partout, il fait peur et impacte de près ou de loin le trafic de certains blogs mais également certaines dépenses sur internet.

Pendant que certains secteurs enregistrent leur meilleure croissance (les Drives de supermarchés, les UberEat, les sites d’actualité et compagnie…) d’autres sont spectateurs de la chute vertigineuse de leur trafic (blogs de voyage, blogs lifestyle, etc.)

Blogueur Voyage perte de trafic coronavirus
Témoignage sur Facebook d’une blogueuse voyage dont l’activité est impactée par le coronavirus

Plus ou moins, toutes les thématiques de blogs sont touchées.

Pourtant, avec le confinement, les gens devraient en profiter pour lire, se documenter et s’évader de manière virtuelle !

Mais ce n’est pas si évident…

Certains gardent leur(s) enfant(s) et d’autres s’inquiètent pour savoir combien ils vont perdre sur leur entreprise ou leur salaire.

Ce climat d’anxiété n’est pas bon pour l’économie mais aussi pour vos blogs (et les miens).

Moi aussi, je découvre des chiffres médiocres chaque jour, j’ai l’impression d’être en période de Noël (cette période est souvent propice à une déconnexion des internautes et enregistre de mauvais score d’audience, du moins pour certaines thématiques de blog).

Comment alors lutter contre une chute de trafic due à un évènement extérieur et exceptionnel qu’on ne peut pas maitriser ? C’est la question à laquelle je vais essayer de répondre dans cet article. Je vous propose 7 solutions qui devraient s’avérer payantes.

Notez : certains liens de ce blog sont des liens d’affiliation. Vous les reconnaîtrez facilement grâce à leur couleur : Je suis un lien affiliéJe suis un lien classique.

Est-ce que le coronavirus pourrait se reproduire ?

En fait, il existe de nombreuses périodes qui ont impacté le trafic des blogs et des sites en général. Ce que nous sommes en train de vivre s’est déjà produit dans le passé mais a des échelles différentes.

Rappelez-vous la période du 11 septembre avec les Twin-Towers, la période « Je suis Charlie » ou encore plus récemment l’incendie de Notre Dame de Paris

Tous ces évènements ont touché la France et/ou le monde. Durant plusieurs jours, la presse et la télévision ne parlaient plus que de cela. Les internautes, alors, consacraient leur temps libre à l’information, plutôt qu’à la distraction sur internet. Et c’est juste normal.

Donc si vous tenez un blog, vous devez le savoir : il y a des périodes qui sont moins fastes que d’autres.

Mais pour le coronavirus, c’est différent des autres épisodes : on ne sait pas combien de temps ça va durer, si on est en période d’incubation (oui, je suis un peu hypocondriaque LOL), si on va perdre de l’argent, si on va pouvoir manger, etc. Tous ces facteurs font que votre trafic chute plus que d’habitude.

L’idée est de mettre des « choses » en place pour ne plus subir de plein fouet ce manque à gagner. Car une baisse de trafic entraine forcément une baisse de chiffre d’affaires dans le cas où vous avez une boutique en ligne ou que vous monétisez votre blog.

1 – Internationalisez votre blog

Le blog de La Webeuse est proposé en français, contrairement à mon blog Astuces Divi qui est proposé en français et en anglais.

Durant cette période en berne provoquée par le coronavirus, je note que mon blog multilingue tire mieux son épingle du jeu. Disons que l’audience ciblée est bien plus large que celle apportée par 1 seule langue. C’est juste mathématique.

Pourtant, le coronavirus touche le monde entier ! Mais dans des périodes néfastes plus « nationale », un blog multilingue a tout à y gagner !

Alors, même si c’est un peu tard, aujourd’hui, pour passer votre blog en multilingue, il est peut-être temps d’y penser, pour le futur, dans le cas où une période similaire venait à se reproduire.

Comment passer votre blog ou votre site en multilingue ? Pour cela, je vous propose 2 solutions :

  1. Vous êtes bilingue, vous pouvez facilement traduire la totalité de vos contenus ? Alors, vous pouvez opter pour l’extension Polylang. Une version gratuite et une version pro sont disponibles.
  2. Vous êtes une bille en langue étrangère (comme moi) ou vous n’avez pas de temps à perdre pour traduire tous vos contenus (comme moi encore) ? L’extension Weglot permet de traduire en automatique votre site. En 15 minutes, votre site ou votre blog entier sera traduit. Cela signifie que vos pages pourraient commencer à s’indexer sur Google et toucher rapidement une nouvelle audience. Toutefois, cette facilité a un coût et vous paierez Weglot en fonction du nombre de mots. Aïe !

2 – Comptez sur vos abonnés

Il est temps de compter sur vos abonnés, ceux qui se sont inscrits à votre newsletter.

Vous pensez peut-être que ce n’est pas une période propice pour communiquer avec eux ? Peut-être, mais si vous ne tentez pas, vous ne pourrez pas espérer relancer votre trafic.

Alors profitez-en pour envoyer une newsletter en proposant, par exemple, une liste de lecture à vos abonnés.

Les internautes ont besoin de se divertir, surtout s’ils sont cloués chez eux (confinement).

Vous avez bien quelques articles intéressants qui pourraient attirer l’attention de votre lectorat ? Vous pourriez aussi leur proposer des livres à lire, des podcasts à écouter, des vidéos à regarder ? Même si vous n’avez pas cela en stock sur votre site, vous pouvez proposer une liste exhaustive de ce que vous avez apprécié dernièrement… Vos abonnés ne pourront que vous en remercier !

Quoi de mieux que d’utiliser votre mailing list pour rebooster votre trafic ?

Vous n’avez pas encore de liste de diffusion ? Voici quelques articles qui pourraient vous intéresser :

3 – Proposez des webinaires en live

Vous êtes confinés chez vous et votre audience aussi. C’est donc une période idéale pour lancer votre premier webinaire.

Un webinaire est la contraction des mots web et séminaire. C’est une sorte de rendez-vous interactif, en live.

Vous partez à la rencontre de votre audience et vous faites oublier, durant un instant, ce foutu coronavirus !

Vous pouvez envoyer une newsletter pour informer vos abonnés du lancement de votre webinar. Mais si vous n’avez pas de liste significative, vous pouvez aussi compter sur vos réseaux sociaux pour en informer vos followers…

Pas de followers ? Faites de la pub sur Facebook, sur Intagram ou même sur Google.

Voilà, faites savoir, par tous les moyens, que votre webinaire à venir va être exceptionnel et va les aider dans leur business.

Côté technique, vous devrez quand même vous familiariser avec des outils dédiés à cela. Voici une liste à étudier :

Bien sûr, vous n’allez pas préparer un webinar en quelques heures mais le confinement nous offre pas mal de temps, alors profitons-en !

Mais surtout, le but ultime de votre webinaire doit être de driver votre audience vers votre blog ou votre boutique et ainsi relancer le trafic et/ou les ventes. Ne perdez pas de vue cette idée.

4 – Soyez pro-actif sur les réseaux sociaux

Le coronavirus envahi les SERP de Google (les pages de résultats de recherche), c’est certain… Mais également les fils d’actualité des réseaux sociaux.

Essayez alors d’être plus présent de ce côté-là.

Même si le Reach n’est pas souvent un allié (le reach est le ratio de visibilité entre le nombre d’abonnés total et le nombre d’abonnés atteint par votre publication), vous pourrez toucher un petit public qui atterrira sur votre blog.

Lorsque le trafic est en chute libre, tout est bon à prendre, même des dizaines de vues par-ci par-là.

Et si cela ne mène à rien, c’est qu’il est peut-être temps de tester les posts sponsorisés ? Ou un autre réseau social non encore exploité ?

Utilisez-vous Pinterest ? Ce réseau social est également un moteur de recherche puissant ! Il peut largement palier à des chutes de trafic en provenance des moteurs de recherche classiques comme Google.

Voici une liste de lecture pour tout savoir sur Pinterest.

5 – Mettez à jour vos vieux articles

Je crois que c’est vraiment le moment de mettre à jour vos vieux articles de blog.

Pourquoi ?

  1. Parce que vous avez plus de temps que d’habitude (bon, ce n’est pas forcément le cas de tout le monde, je vous l’accorde).
  2. Parce que c’est mieux de repartager, sur vos réseaux sociaux ou via votre liste d’abonnés, des anciens articles dépoussiérés, plutôt que des articles obsolètes.
  3. Parce que c’est plus facile à promouvoir. Par exemple : « hey, tu as vu ? Je viens de mettre à jour cet article et je suis sûre que tu vas l’adorer ».

Voici quelques petites astuces concernant la mise à jour de vos contenus :

  1. Ajoutez au moins 500 mots. Ça peut paraître beaucoup mais en fait, ce n’est jamais assez ! Lisez ce chapitre concernant la longueur des contenus de blog.
  2. Optimisez vos métadonnées. Revoyez votre titre SEO et votre méta-description. Cela permet de booster le SEO de votre article et le taux de clic (CTR). Mais pour cela, vous devrez améliorer votre méta-description pour inciter l’internaute à cliquer sur votre article plutôt que sur celui du voisin.
  3. Optimisez votre maillage interne. Puisque ce sont de vieux articles, profitez-en pour les lier à des articles publiés plus récemment. Ajoutez alors au moins 3 liens internes qui pointent sur d’autres pages ou articles de votre site.
  4. Vérifiez vos liens sortants. Pendant que vous y êtes, vérifiez si les liens sortant sont toujours valides et pertinent.
  5. Revoyez la structure de votre article. Vérifiez que vos titres Hn ont une bonne hiérarchie. Vous pouvez aussi en profiter pour ajouter une table des matières à votre article (si ce n’est pas déjà le cas).
  6. Ne changez pas la date de publication. Ici, ce n’est que mon avis personnel. D’autres vous diront que cela n’a pas d’impact sur le SEO. Je n’en suis pas si sûre. Par contre, ce dont je suis sûre, c’est que changer la date de publication de votre article pour une date plus récente pourrait avoir un impact en cas de plagiat de vos contenus. Imaginez qu’on a copié votre article. Comment prouver alors que vous l’aviez publié avant le « voleur » ??? Pas cool !

Voilà 6 bons conseils faciles à mettre en place. Facile ne veut pas dire rapide. Certaines optimisations d’articles peuvent durer des heures !

Enfin, la dernière chose à faire lorsque vous avez mis à jour un vieil article, c’est d’en informer Google via la Search Console. Demandez une nouvelle indexation afin qu’il prenne rapidement en compte vos modifications.

À lire aussi : les 30 erreurs SEO à ne pas commettre.

Voilà, le fait de réactualiser vos vieux articles ne pourra qu’être bénéfique à court et long terme. À court terme, pour relancer le trafic de votre blog durant cette période néfaste due au coronavirus… À long terme pour améliorer votre SEO.

6 – Faites des « ventes privées » ou des « lectures privées »

Vous vous dites que vous n’avez rien à vendre et que votre blog ne propose que du contenu textuel. Pas de soucis, vous allez pouvoir faire « des ventes privées » mais pas comme vous l’imaginez…

Quant à ceux qui tiennent un e-commerce, c’est bien évidemment plus facile.

Vente privée, promotion, code de réduction… Tout est bon pour essayer de relancer l’activité et le trafic de votre site.

Donc, si vous avez un e-commerce, c’est peut-être le moment de lancer une période de promotion. Vous pourrez la réserver à vos abonnés, à vos clients ou à vos followers.

Si vous n’avez rien à vendre, voici ce que vous pouvez faire : publier un article privé.

L’idée est de réserver la primeur de cet article à vos abonnés newsletter en leur envoyant le code pour déverrouiller la lecture. Pas besoin de plugin pour cela, WordPress propose cette fonctionnalité en natif !

Donc vous publiez un article qui ne pourra qu’être lu par ceux qui sont en possession du code.

Vous pouvez même envisager de supprimer cet article « si passionnant » au bout de X jours et d’en informer votre audience. C’est sûr que cette info incitera vos abonnés à venir le lire avant qu’il ne disparaisse, boostant ainsi votre trafic.

Dans ce cas, vous pourrez le recycler, plus tard, sous la forme de cours par e-mail ou en livre blanc, par exemple. Rien n’est totalement perdu.

Ou sinon, vous pourrez le déverrouiller dans quelques jours pour qu’il devienne accessible à tout le monde.

Donc, oui, ce n’est pas vraiment une « vente privée » mais plutôt une « lecture privée » 😉 mais dans les deux cas, cela pourra générer du trafic.

7 – Lancez un nouveau blog

Certaines thématiques de blog sont vraiment touchées durant cette période de crise du coronavirus. Je pense notamment aux blogs de voyage.

Je suppose que les blogs culinaires, a contrario, vont être pas mal consultés ces prochains jours. Par exemple, quand je m’ennuie (ça m’arrive rarement) ou que j’ai du temps à tuer : je cuisine !

Le secteur du tourisme et le secteur de l’hôtellerie-restauration sont malheureusement les premiers à être impactés lors de période de crise (attentats, épidémie, économie…).

C’est donc important de ne jamais mettre tous ses œufs dans le même panier et de diversifier raisonnablement son activité.

Ça va être difficile le lancer un nouveau blog en quelques jours. Il ne sera certainement pas opérationnel pour la crise du coronavirus.

Cette solution n’aura donc pas de ROI sur votre site actuel. Par contre, si vous avez du temps, profitez-en pour prévoir l’avenir de votre activité. Pour ne pas être complètement tributaire de l’actualité et des prochaines crises.

Couverture Ebook WordPress 2020 2021 Light

Besoin de créer votre site web ? Découvrez mon ebook-formation WordPress. Ce guide pratique de 774 pages vous accompagne pas à pas dans toutes les étapes de création. C’est la 9ᵉ édition de cette formation WordPress en PDF !

Le mot de la fin…

N’ayez pas peur, cette période arrivera tôt ou tard à sa fin et vos sites retrouveront leur trafic d’antan.

C’est sûr que ça fait peur. Surtout si vos revenus sont exclusivement générés via votre site ou votre blog.

J’espère sincèrement que ces quelques conseils vont vous aider à limiter les pots cassés et relancer le trafic dans l’immédiat. N’hésitez pas à redoubler vos efforts !

Si vous avez des astuces à partager, auxquelles je n’aurais pas pensé, postez-les en commentaire pour aider la blogosphère et les e-commerçants !

Lutter Coronavirus
Coronavirus et Trafic de blog

Encore un peu de lecture ?

Rédacteur freelance : comment débuter ?

Rédacteur freelance : comment débuter ?

De quoi s’agit-il ? Comment débuter ? Et surtout, quel concours passer pour devenir rédacteur freelance ? Le développement des NTIC (Nouvelles technologies de l’information et de communication) a favorisé l’émergence de nombreux nouveaux métiers, dont la rédaction...

Prime d’activité : entrepreneur, pensez à la demander !

Prime d’activité : entrepreneur, pensez à la demander !

Quand on crée son entreprise, on ne pense pas forcément à demander les aides auxquelles on a droit. C’est particulièrement vrai pour la prime d’activité : plusieurs de mes amis ne l’ont jamais touchée, pour la simple raison qu’ils n’ont pas fait les démarches...

Les 5 piliers d’un Storytelling réussi !

Les 5 piliers d’un Storytelling réussi !

Le storytelling est un art pratiqué par toutes les civilisations depuis la nuit des temps. Sa force est de permettre de créer un lien avec l'autre, de l'émouvoir en lui transmettant un message. Les Américains en ont fait un business et il est depuis utilisé dans la...

5 Commentaires

  1. Stephane

    Merci pour cet article intéressant et motivant !

  2. La plume rose

    Il faut vraiment que je prenne le temps de retravailler mes anciens articles ! Quand j’ai commencé le blog, je ne connaissais pas le référencement etc, du coup il faut que je remette en place tout cela 🙂

  3. La Webeuse

    Oui moi aussi j’ai un sacré boulot de ce côté là !!! 😉

  4. Raquel

    Merci pour votre article. Je suis tombée sur votre article après une recherche « coronavirus seo trafic ». En effet, je note une baisse significative de trafic sur mon blog (qui n’était déjà pas fifou…) et je me suis demandé si cétait que moi…
    J’ai la réponse! Merci!

  5. La Webeuse

    Courage Raquel !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez les news, freebies, astuces et tutos de La Webeuse !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This