Diversifier ses services en freelance : est-ce vraiment une bonne idée ? Ou est-il préférable de se spécialiser et de ne proposer qu’un seul et même service ? Ces questions, vous vous les êtes déjà posées n’est-ce pas ?

Dans cet article, nous allons voir quels sont les avantages et les inconvénients de la spécialisation et de la diversification des ses services en freelance

 

Diversifier ses services en freelance pour obtenir plus de clients ?

Le freelance indépendant est, par définition, un « touche à tout ». Il est sensé maitriser diverses compétences qu’il applique déjà pour son propre business.

Étant donné que vous faites à peu près tout « tout seul » vous vous dites peut être que vous pourriez proposer ce savoir-faire en tant que services à vos clients.

Si vous êtes freelance dans le domaine du web, cela peut ne pas vous interpeller…

Vous savez comment créer ou maintenir votre site web, vous gérez vos réseaux sociaux, vous vous êtes occupé de votre charte graphique et peut être que vous avez même créé votre logo.

Vous avez déjà mené à bien des campagnes Adwords ou des publications sponsorisées sur Facebook. Vous nourrissez votre compte Instagram et avez même quelques centaines de followers !!! Sans parler de la prospection client, la création de devis, les factures, la compta etc…

Alors, oui, c’est plutôt tentant de proposer tout cet éventail de services à vos prochains clients. Ainsi, vous ne passerez plus à côté de nouveaux prospects…

Pourtant, si vous vous penchez un peu sur cette réalité, il ne vous faudra pas bien longtemps pour constater que :

  • vous n’êtes pas comptable,
  • vous n’êtes pas un spécialiste Adwords,
  • vous n’êtes pas un Social Media Manager,
  • etc.

Par contre, vous êtes peut-être un très bon graphiste, un très bon rédacteur web ou même un très bon créateur de site

À lire aussi : 17 idées de jobs à faire depuis son domicile

Voyons cela sous un autre angle : une indépendante lance son business d’onglerie à domicile. Faute de moyens, elle est obligée de s’occuper de sa com’ et de sa compta. Pensez-vous qu’elle va ajouter ces deux nouveaux services au milieu de sa liste des différents vernis à ongle qu’elle peut appliquer ? Et pensez-vous que ses clientes vont lui confier leur communication digitale lorsqu’elles viendront se faire une manucure ?

Avec cet exemple, cela devient plus clair, n’est-ce pas ?

Si vous savez changer la roue de votre voiture ou si vous savez faire une vidange, êtes-vous garagiste pour autant ?

 

Quels sont les risques d’un éventail de services trop large ?

Alors bien sûr, j’exagère un peu (c’est mon côté marseillais). Mais c’est pour mieux expliquer qu’il y a une grande différence entre « savoir le faire » et « savoir-faire ».

Le savoir-faire inclut finalement une expérience, de laquelle découlera au fil du temps une expertise.

Diversifier ses services en freelance peut être un terrain glissant si cela n’est pas réfléchi. Mais surtout, vous risquez :

  • de vous éparpiller,
  • d’être presque bon en tout mais excellent en rien,
  • de ne pas obtenir la confiance de vos prospects,
  • de vous épuiser,
  • d’avoir de mauvais retours/avis client.

Vous aurez compris que de proposer un éventail trop large de services peut aller à l’encontre de votre réputation et de votre image de marque.

 

Une ultra spécificité pour une clientèle plus ciblée ?

Faut-il alors ne proposer qu’un seul type de service ?

Le temps vous le dira. Effectivement, si vous avez débuté votre activité en proposant une gamme de services – même pas très large – vous avez dû remarquer (ou vous remarquerez avec le temps) que certains services sortent du lot.

Il faut réfléchir en terme de chiffre d’affaire.

Si le plus gros de votre activité provient des services A et B, pourquoi alors continuer à proposer les services C, D et E ?

Finalement, la partie de votre activité qui fonctionne le mieux provient certainement des services dans lesquels vous excellez. Ce sont ces services qui vous font vivre et ceux sur lesquels vous devez vous concentrer.

En vous concentrant sur ces services spécifiques, vous vous spécialiserez. Vous arrêterez de perdre du temps avec ceux que vous maitrisez moins.

Vos prospects viendront naturellement vers vous, sans trop avoir à les rechercher. Vous vous ferez un nom dans votre domaine d’activité.

Ça parait simple et évident, pourtant de nombreux freelances font l’erreur de s’éparpiller à leurs débuts.

 

Quels sont les risques d’un éventail de services trop restreint ?

Au vu de ce qui a été dit précédemment, vous pourriez vous dire « elle a raison, je vais me concentrer sur une seule offre »

Mais attention, ne foncez pas tête baissée. Il y a quand même quelques risques à prendre en compte.

Ce n’est pas une bonne idée de mettre tous ses œufs dans le même panier.

Même si le « ménage » au sein de vos services va se faire presque naturellement au fur et à mesure de l’évolution de votre activité, je vous conseille quand même de conserver un « mini éventail ».

Une offre plus retreinte sans être unique non plus. Surtout si vous êtes freelance dans le domaine du web.

Le web bouge très vite !

Imaginons que vous avez tout misé sur une spécificité qui disparaît ou n’est plus à la mode dans quelques mois ou années. Vous devrez alors repartir de zéro.

Et le blogueur professionnel qui a tout lâché pour vivre uniquement de son blog ? Que deviendra-t-il si Google change son algorithme demain et que sa seule source de revenu se retrouve dans les bas-fonds de la SERP ? Ou pire, si son site se fait hacker ?

Cela soulève alors une nouvelle question : doit-on diversifier l’origine de ses revenus ?

 

Mieux que diversifier ses services : diversifier la provenance de sa clientèle

Voilà le bon compromis pour le freelance. L’idéal serait de proposer un panel ciblé de services via divers canaux d’acquisition.

Une sorte de bon équilibre qui vous assurerez un revenu régulier toute l’année sans trop stresser.

Par exemple, des clients provenant des réseaux sociaux, d’autres depuis votre site (via un blog d’entreprise par exemple) sans jamais lâcher totalement le client « sur le terrain ». C’est très important.

Mais toujours en proposant les mêmes services, sans vous éparpiller. Ceux dans lesquels vous excellez.

Alors, qu’en dites-vous ? N’est-ce pas le cocktail parfait ?

À lire aussi : 22 conseils pour devenir freelance

3.0
02
Donec tempus mattis non consequat. dapibus eleifend

Pin It on Pinterest

Shares
Share This