9 méthodes méconnues pour trouver des missions en freelance

Publié le 13/06/2022 | 4 commentaires

En 2022, il y a en France plus de 1,2 millions de freelances et ce chiffre est en constante augmentation (étude freelance ENSAI/ENSAE, 2022). Et pour cause ! 

Le freelancing présente beaucoup d’avantages : des horaires flexibles, une organisation personnalisable, un travail à domicile ou encore une hiérarchie inexistante. Mais il y a aussi des contraintes à ce statut, et la recherche de missions peut en faire partie. 

En effet, le freelance est son propre patron et travaille sur des collaborations ponctuelles, de plus ou moins longue durée. 

Alors, quand on est freelance, où trouver de nouvelles offres de missions ? Voici 9 méthodes méconnues et pourtant efficaces pour votre prospection !

Cet article nous est proposé par Naier Saidane.

1. Trouver des missions en freelance : aller directement à la source

Facebook, c’est une fenêtre ouverte sur le monde en général, et sur de potentiels clients en particulier ! Vous avez créé une page professionnelle pour votre activité ? C’est un bon début. 

Via la magie de l’algorithme, vous avez certainement eu accès à toute une liste de pages spécialisées dans votre domaine d’activités. Vous avez demandé à adhérer à des groupes Facebook pros « d’entraide » ou de « bon plans ». Est-ce vraiment une bonne idée ?

De prime abord, ces groupes spécialisés peuvent sembler être une bonne façon de trouver des missions. 

La vérité, c’est que peu de clients adhèrent à ce genre de groupes. Ces groupes sont surtout constitués de freelances, comme vous, qui partagent leurs astuces et leurs conseils sur le métier. C’est super si c’est ce que vous recherchez ! Mais les clients y lancent rarement leurs offres de missions. Et quand c’est le cas, elles sont prises d’assaut et offertes au plus réactif.

Pourtant, il existe une façon intéressante d’exploiter les réseaux sociaux, en allant directement à la source. Voici comment procéder :

  1. Partez à la recherche des 10 influenceurs qui peuvent potentiellement avoir besoin de vos services. Vous faites du montage vidéo ? Cherchez des Youtubeurs influents ! 
  2. Abonnez-vous à leurs réseaux sociaux et à leur newsletter.
  3. S’ils proposent une formation qui vous intéresse, participez-y.
  4. Ensuite, prenez contact avec eux par e-mail pour proposer vos services.

S’ils vous répondent positivement, bingo  ! 

Non seulement vous serez rémunéré et bénéficierez de leur assiduité de production pour décrocher des contrats réguliers, mais ce sera aussi l’occasion d’apprendre de leur expertise et, qui sait, de profiter de leur notoriété et de leur carnet d’adresses. Dans ce milieu, le bouche-à-oreille fonctionne à merveille. Un client content sera votre meilleur ambassadeur.

2. Utiliser la recherche avancée de Twitter

Avec 5,1 millions d’utilisateurs quotidiens en France (Médiamétrie, 2022), Twitter est un support de prospection intéressant. À la fois réactif et tendance microblogging, on y trouve des gens intéressés par le marketing moderne et qui s’en servent pour recruter.

Votre arme sera la recherche avancée. 

C’est un moteur très puissant qui vous permet deux actions spéciales prospection :

  1. Tout d’abord, vous pouvez cibler les Twittos qui ont eux-même évoqué leur besoin de recrutement. Tapez « recherche rédacteur web » par exemple dans la barre de recherche, affichez ensuite les tweets les plus récents en cliquant sur la colonne « Récent » et vous tomberez sur les derniers tweets correspondant à cette combinaison de mots. Vous n’avez plus qu’à prendre contact ! En cliquant sur « Recherche avancée » dans la colonne de droite, vous aurez accès à des filtres pour affiner votre recherche. 
  2. Ensuite, la recherche avancée vous permet d’aller cibler des profils qui correspondent à votre persona. Indiquez les mots-clés qui correspondent à votre cible, à son activité, à ses préoccupations et fouillez parmi les tweets ou les hashtags qui ressortent ! 
recherche avancée Twitter

Bon à savoir : Twitter est aussi un formidable outil pour effectuer une veille sur votre domaine d’activité. Si vous n’y avez pas encore mis les pieds, il est vraiment temps de twitter !

3. Consulter les offres des agences

Lorsqu’on est freelance, on a la possibilité de travailler en collaboration avec des agences dont le Content Marketing fait partie de l’offre, des agences digitales ou même parfois plus largement des agences de communication.

Ces agences peuvent être amenées à proposer des missions dont elles confient ensuite régulièrement la réalisation à des freelances. Elles sont donc perpétuellement en recherche de contacts pour enrichir leur carnet d’adresses de précieux collaborateurs.

👉 L’avantage, c’est que l’agence est votre seul interlocuteur. Prospection, relation avec le client, paiement : de nombreuses tracasseries sont gérées pour vous.

👉 L’inconvénient, c’est que la négociation de votre rémunération peut être difficile, d’autant que l’agence a évidemment sa marge en tête. 

Mais la tranquillité d’esprit a un prix ! 

Pour vous faire connaître auprès de ces agences, la première étape est de les identifier.  Vous pouvez vous concocter une liste des agences susceptibles de travailler avec des collaborateurs externes. 

agence qui recrute

Tapez par exemple dans Google « meilleure agence marketing contenu » et mettez de côté toutes ces réponses. Consultez ensuite régulièrement leurs offres et proposez-leur vos services ! 

Offre agence qui recrute

💡 Astuce : pour effectuer des recherches avancées dans Google, découvrez comment utiliser les opérateurs de recherche.

4. Prospecter les petits e-commerçants

Si les sites e-commerce connaissent une belle croissance, en bâtir un de A à Z et le lancer n’est vraiment pas facile. Créer et gérer un site e-commerce est extrêmement chronophage, surtout lorsque l’équipe est réduite.

Lancer un site e-commerce requiert polyvalence, il faut en effet savoir : 

  • Prendre des photos de qualité professionnelle ; 
  • Rédiger des fiches produits attractives ; 
  • Animer ses réseaux sociaux ; 
  • Lancer une newsletter ; 
  • Mettre en place une publicité efficace ; 
  • Publier des articles optimisés SEO pour son référencement.

Toutes ces tâches sont nécessaires au succès de l’entreprise, et ce sont autant de missions que l’e-commerçant pourrait volontiers confier à un freelance comme vous pour pouvoir se consacrer pleinement à son cœur de métier.

Aussi, tenez un fichier répertoriant les sites que vous aimez, dont vous entendez parler ou sur lesquels vous tombez un peu par hasard et contactez-les ! 

Vous pourriez arriver au bon moment pour un dirigeant overbooké qui n’a même pas encore pensé à déléguer. 

5. Trouver des clients qui font déjà appel à des freelances

Si vous êtes freelance, vous savez que posséder un portfolio est incontournable pour une prospection efficace. 

Oui, mais saviez-vous que ceux de vos confrères et consœurs peuvent être une mine d’informations à mettre à votre profit ?

Sur les plateformes de freelances ou encore sur LinkedIn, n’hésitez pas à décortiquer les présentations de freelances expérimentés dans votre domaine d’activité. Regardez pour quelles entreprises ils ont travaillé ou qui leur a fait une recommandation. 

Profil freelance

Vous tenez là de précieuses informations. Vous pouvez contacter ces clients en étant certains qu’il font appel à des freelances dans votre domaine d’activité !

6. Pitcher les start-up du moment

Les start-up fleurissent et ont perpétuellement besoin de freelances, mais encore faut-il pouvoir les atteindre ! 

C’est dommage, mais c’est une réalité : un contact par e-mail classique peut parfois tomber à l’eau au milieu de l’océan de sollicitations dont les jeunes pousses font l’objet.

Voici comment vous démarquer : 

  1. Commencez par faire une sélection de 20 start-up qui pourraient avoir besoin de vos services. 
  2. Ensuite, procédez à une analyse gratuite de votre cible. Par exemple : si vous êtes consultant SEO, munissez-vous d’un logiciel d’enregistrement d’écran. Réalisez une courte vidéo de 5 à 10 minutes décrivant les soucis d’optimisation que vous avez repérés sur le site de votre cible et évoquez les solutions que vous pourriez y apporter. Et voilà une prospection à forte valeur ajoutée !
  3. Terminez la vidéo en proposant un Zoom de 30 minutes pour approfondir la question.
  4. Mettez enfin la vidéo sur YouTube en mode « non répertorié » et envoyez le lien par e-mail à votre cible avec un petit couplet de présentation. Allez droit au but, la vidéo personnalisée fera le reste ! 

Votre potentiel client appréciera votre démarche en voyant que vous vous êtes vraiment intéressé à son site ou à son produit. 

7. Rédiger des articles invités

Pour que l’on fasse appel à vous en tant que freelance, il faut qu’on puisse vous trouver ! 

Pour cela, rien de mieux que de booster votre visibilité en rédigeant un article invité sur un blog réputé dans votre domaine d’activité.

Contactez le blogueur en question et renseignez-vous sur les modalités qu’il applique en matière d’articles invités : pratique-t-il le troc d’articles ? Demande-t-il une participation financière ? 

Rédigez ensuite un article à forte valeur ajoutée pour le lecteur. Celui-ci doit avoir envie de savoir qui se cache derrière.

Les bénéfices pour vous ? De la visibilité, de la crédibilité en tant qu’expert et un lien vers votre propre blog ou portfolio !

8. Trouver des partenaires

Être freelance, c’est diriger sa propre entreprise, c’est aussi parfois synonyme de solitude. Vous n’avez, par ailleurs, pas toujours toutes les cordes à votre arc pour répondre aux besoins des prospects. Pour remédier à cela, misez sur les business partners

Au fil de vos commentaires sur les réseaux sociaux ou par messagerie interposée, vous allez rapidement repérer des gens avec qui des affinités et collaborations professionnelles peuvent se tisser. 

Aussi, créez-vous un réseau composé de professionnels proposant des services complémentaires aux vôtres. Si vous êtes rédacteur web, vous pouvez par exemple vous entourer d’un développeur de site WordPress, d’une graphiste, etc.

Le principe est celui d’un échange de bons procédés. Chacun recommande à ses propres clients les services de ses business partners. Cela vous ouvre aussi des portes aux projets plus ambitieux dont les besoins sont multiples.

C’est en outre un avantage pour les clients, qui se sentent en confiance, entourés de professionnels qui se portent « garants » les uns des autres. 

9. Offrir une prime de parrainage

On le sait, le bouche-à-oreille est un procédé de prospection efficace et vecteur de confiance entre clients. 

Lorsque vous avez terminé une mission auprès d’un client, vous avez peut-être déjà l’habitude de lui demander une recommandation pour votre page LinkedIn, par exemple.

Alors, apportons une légère variation à ces recommandations digitales. 

N’hésitez pas à encourager votre client satisfait à valoriser vos services auprès de ses connaissances ou amis entrepreneurs. 

Et la meilleure façon qu’il joue le jeu, c’est de proposer une rétribution pour tout client venant vers vous de sa part ! Cette « récompense » peut prendre plusieurs formes : un avantage financier, une carte cadeau, un service gratuit… 

À vous de voir ce que vous pouvez offrir !  

Trouver des missions en freelance, en conclusion…

Trouver des missions en freelance fait partie intégrante de votre activité, mais la prospection n’est pas forcément un exercice facile.

Heureusement, il existe de nombreuses méthodes plus ou moins connues pour trouver des missions en freelance. Vous y avez désormais accès. Nous vous conseillons de les intégrer à votre routine hebdomadaire et de multiplier les actions avec régularité. 

À vous la prospection originale et percutante !

naier saidane bio ok

Naier est Entrepreneur, Podcasteur, Blogueur et Coach. Il s’est donné pour mission d’enseigner à la prochaine génération d’entrepreneurs comment créer un business en ligne profitable. Suivez le sur L’Entrepreneur en vous.

missions en freelance
méthodes pour trouver des missions en freelance

Encore un peu de lecture ?

Le guide complet de la gestion de projet web

Le guide complet de la gestion de projet web

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui fait le succès des meilleurs chefs de projet web ? Quelle est la recette qu’ils adoptent lors des différentes étapes du projet web pour garantir sa réussite ? Eh bien, vous n’êtes pas le seul. Les défis et les exigences dont il faut...

Podia : une plateforme de formation à succès ?

Podia : une plateforme de formation à succès ?

Vous connaissez ma volonté de vous montrer les capacités de nombreuses plateformes d'apprentissage en ligne : alors voici Podia ! Le LMS Podia existe sur le marché depuis de nombreuses années, alors si vous voulez commencer à vendre vos formations en ligne : cet...

Didacte : une plateforme de formation 100% québécoise

Didacte : une plateforme de formation 100% québécoise

Dans cet article nous allons découvrir ce qui se cache derrière Didacte, une solution performante pour créer et vendre vos formations en ligne ! Didacte est idéal si vous êtes à la recherche d'une plateforme de formation pouvant accueillir l'ensemble de vos...

4 Commentaires

  1. Maurice Perrenoud

    Très bon articles et très bon conseils. Merci beaucoup

  2. La Webeuse

    Merci Maurice

  3. eva

    Merci beaucoup!! très bons conseils différents à ceux que j’ai l’habitude d’écouter.

  4. La Webeuse

    Merci Eva

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez les news, freebies, astuces et tutos de La Webeuse !

Passez à la vitesse supérieure !

🤩  Découvrez les formations de La Webeuse !

Ne perdez plus de temps à chercher çà et là sur le web... Formez-vous efficacement : misez sur vous et faites évoluer vos compétences & votre business !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This