Google Discover : comment multiplier les vues d’un article par 10 ?

Mis à jour le 17/03/2020 | Publié le 02/03/2020 | 10 commentaires

Une nouvelle source de trafic pour La Webeuse est apparue récemment, accompagnée d’un nouvel onglet dans la Search Console : il s’agit de Google Discover.

Je suis friande de l’actualité SEO, je fais beaucoup de veille autour de ce sujet captivant, et pourtant, Google Discover est bel et bien passé sous mon radar… Jusqu’à ce qu’un article fraichement publié sur La Webeuse enregistre des records d’audience, en comparaison avec la moyenne habituelle (x10).

Article publié le 09/01/2020Article publié le 17/01/2020Article publié le 27/01/2020Article publié le 10/02/2020Article publié le 19/02/2020
Nbr de vues de l’article lors de sa semaine de parution1207613571251022

Pendant quelques jours, je n’ai pas réussi à identifier d’où provenait ce trafic inhabituel : ni Google Analitycs, ni JetPack ne me donnait de réponses assez claires.

S’agissait-il d’un bug ? De bots envahisseurs ?

Je reçois alors un email qui me met la puce à l’oreille :

email

L’email mentionnait : « Une jolie vignette dans les news Google, je dis bravo ! ».

Que voulait-il dire ? Parlait-il de Google News ? Non, il s’agissait en fait du feed de Google Discover

J’ai fait quelques recherches et maintenant que j’en sais un peu plus sur ce sujet, j’aimerai le partager avec vous.

1 – L’histoire de Google Discover

Comme à son habitude, Google met sur le marché des dizaines de produits, il les teste puis les délaisse (comme Google+) ou les améliore, et surtout, les rebaptise. Souvenez-vous de l’ancien nom de Google Search Console : WebmasterTools.

Un matin, on se lève, et on voit que le nom de tel ou tel outil Google a changé, et son icône aussi. Tout dernièrement, c’est l’application Google Maps qui a connu un lifting pour son 15ème anniversaire.

Bref, avec Google, tout est une histoire de potentiel, de rendement et d’impact marketing…

C’est exactement le cas de Google Discover, anciennement appelé « Google Feed » ou « Flux d’actualité Google ».

Voici son histoire :

  • Décembre 2016 : l’application Google Chrome pour smartphone (iOS et Androïd) introduit le « Flux », aussi appelé « Google Feed ». On comprend alors que Google tend à s’approprier la fonctionnalité fétiche des réseaux sociaux : le flux d’actualité (article officiel).
  • Juillet 2017 : quelques mois après, Google décide d’améliorer l’algorithme de Google Feed, avec comme devise « Plus vous utilisez Google, meilleur sera votre flux ». Plus d’info ici.
  • Septembre 2018 : Google Feed connait une mise à jour majeure => nouveau nom « Google Discover », nouveau look, amélioration de l’UX et algorithme affiné grâce à l’IA. Il faut dire aussi qu’en une année, les utilisateurs mensuels de Google Feed ont atteint la barre des 800 millions (source).
  • Avril 2019 : c’est seulement après quelques mois qu’un nouvel onglet apparait dans la Google Search Console : l’onglet Discover. Il permet de séparer les sources de trafic (en savoir plus).

2 – Qu’est-ce que Google Discover ?

Google Discover, c’est un flux, tout simplement…

Mais pas n’importe quel flux… On est plutôt loin des fils d’actualités ultra-manipulés de Facebook et Instagram et peut-être un peu plus proche de celui de Pinterest : un flux basé sur vos intérêts et vos habitudes de recherche… Avec une pointe de monétisation en plus, on s’en doute un peu…

Pourquoi je dis que Google Discover se rapproche du fil d’actualité de Pinterest ?

Parce que c’est Google qui le dit (entre les lignes) : « Discover new information and inspiration with Search, no query required » soit « Découvrez de nouvelles informations et de l’inspiration avec la recherche, sans formuler de requête précise ».

Pinterest le dit autrement : « Pinterest est un moteur de découverte visuelle pour trouver des idées et de l’inspiration […] ».

Sauf que le grand avantage qu’a Google Discover sur Pinterest, c’est son nombre d’utilisateurs actifs mensuels : +800M (contre +300M pour Pinterest en 2019).

Donc, s’il fallait donner une définition à Google Discover :

C’est une fonctionnalité de la recherche Google basée sur les recherches et les affinités de l’utilisateur, uniquement disponible sur l’écran d’accueil de l’application Google Chrome pour smartphone.

En d’autres termes, les utilisateurs de l’App Google Chrome qui ne paramètrent pas de centres d’intérêts spécifiques, découvriront quotidiennement du contenu frais basé sur son historique de recherche classique. Ce sont des suggestions.

L’idée principale de cette fonctionnalité de recherche est d’aider les utilisateurs à rester à jour avec les sujets qui les intéressent et de fournir le contenu qu’ils pourraient rechercher avant même d’avoir saisi un mot-clé.

Autant de suggestions toujours plus dépendantes de l’intelligence artificielle… de Google !

3 – Durée de vie des contenus sur Google Discover

Bien que Google dit que Discover « ne se limite pas aux nouveautés » et qu’il « fait ressortir le meilleur du Web quelle que soit la date de publication », j’ai plutôt l’impression que c’est tout le contraire…

Du moins, l’expérience que j’ai eu avec les 2 seuls articles parus sur ce feed : ils se sont volatilisés au bout de 24h…

Si vous naviguez par vous-même sur le flux, vous verrez également que les cartes d’articles affichent « il y a 8h », « il y a 1 jour », « il y a 10h »… Je n’ai pour l’instant pas trouvé de suggestion du genre « il y a 6 mois » ou « il y a 4 ans » LOL!

Accueil Google Chrome App : Discover

Peut-être parce que je n’ai pas paramétré mon flux Discover…

4 – Personnaliser les sujets suggérés par Discover

Justement, parlons-en !

Vous avez la possibilité de donner votre avis à propos des suggestions de Discover afin de « maitriser » votre curation de contenus.

Il vous suffit d’indiquer à Google ce que vous aimez « plus » ou « moins ». Oui, c’est là toute la subtilité… C’est oui ou bien c’est non comme dirait Angèle 😉

Et puis, vous pouvez aussi « suivre » des sujets qui vous intéresse…

Options d'affichage du flux de Google Discover
Options d’affichage du flux de Google Discover
  1. Vous pouvez cliquer sur la petite icône qui apparait en bas de chaque carte (chaque suggestion).
  2. Vous pourrez indiquer à Google si vous voulez voir apparaître « plus » ou « moins » de sujets ressemblants à celui-ci.
  3. En cliquant sur les « 3 petits points », vous accèderez à plus d’options…
  4. Vous pourrez « suivre » le sujet… En gros, vous vous abonnez à ce type de carte de suggestion.
  5. Dans ce cas, le symbole « suivi » apparaitra. De plus, vous verrez d’autres options qui vous permettront de ne plus afficher ce type de carte, de partager, de masquer, etc.

Voilà à peu près ce que vous pouvez faire pour influer sur les suggestions offertes par Google Discover (lire les explications officielles).

5 – Une incroyable source de trafic direct et frais…

Depuis quelques mois, de nombreux éditeurs de contenu ont vu leur trafic, en provenance des mobiles, exploser (comme Neil Patel par exemple). Dans certains cas, Google Discover peut générer encore plus de trafic que la recherche Google !

C’est un peu le constat que j’ai eu lorsque la Google Search Console m’a envoyé un message disant un truc du genre : « un nouvel onglet est disponible, il n’apparait que si vous avez comptabilisé un nombre minimal de visites ».

J’ai donc compris que certaines « grosses pointures » devaient déjà avoir remarqué ce nouvel onglet (seulement disponible depuis avril 2019, rappelons-le) dans leur données Search Console.

Ce que je peux vous dire, c’est que sur La Webeuse, j’ai eu pas mal d’e-mails et de commentaires suite à ces brefs et furtifs passages sur Google Discover, du genre : « heureux d’avoir découvert ton blog ».

Je me dis alors que Discover est une incroyable opportunité de trafic mais surtout une formidable chance d’atteindre une nouvelle audience.

6 – Un onglet dédié dans la Search Console

Depuis avril 2019, vous pouvez en savoir plus sur les données de performances Discover de votre site dans la Google Search Console.

Un nouvel onglet apparaît dès lors que votre site enregistre des vues depuis Google Discover, soit depuis l’écran de suggestion de l’application Google Chrome…

Discover dans la Google Search Console

Comme vous pouvez le voir sur cette capture d’écran, la première apparition de La Webeuse sur Google Discover date du 28 janvier 2020.

On note que le CTR moyen est bien plus élevé sur Discover que pour la recherche Google classique (ici 12% contre 2,5% pour la même période).

La déception, cependant, est que les vues provenant de ce canal sont très éphémères : aucune stabilité ni courbe progressive qui se dessine…

J’imagine que les sites qui enregistrent des vues quotidiennes provenant de ce canal sont des blogs d’autorités et/ou des médias qui publient plusieurs fois par jour ???

Comment faire alors si ce n’est pas vraiment notre cas ?

7 – Comment optimiser son contenu pour être diffusé sur Google Discover ?

Suite à cette soudaine et éphémère apparition sur Google Discover, je me suis interrogée sur « comment être diffusé sur Google Discover ? ».

Hélas, je n’ai pas de recette magique pour répondre à cette question, sinon, je la vendrais, LOL!

Plus sérieusement, voici ce que je peux vous dire de source sûre :

« Le contenu affiché dans Discover est classé par un algorithme de Google qui détermine les sujets les plus susceptibles d’intéresser l’utilisateur. Pour cela, il calcule le taux d’affinité entre le contenu d’un article et ses centres d’intérêt. Pour améliorer le classement de vos pages, vous n’avez donc d’autre choix que de publier du contenu susceptible, selon vous, d’intéresser les mobinautes. »

Donc, en d’autres termes, c’est toujours la même rengaine :

Mais à cela, Google ajoute un dernier critère important : vos contenus doivent respecter le Règlement relatif au contenu de Google News.

Par contre, la bonne nouvelle pour les éditeurs non-techniques : pas besoin d’insérer une balise spéciale ou d’optimiser vos contenus avec des données structurées pour apparaitre sur Discover.

Donc, si on se base sur tous ces conseils bienveillants ainsi que sur les consignes de Google News, voici ce que vous pouvez faire pour tenter d’apparaitre sur Google Discover :

7.1 – Publiez des contenus de haute qualité

Oui, je sais, c’est toujours la même histoire… Qualité, qualité et qualité !

Pour y parvenir, vos contenus devront être originaux. Le plagiat et les contenus enfreignant les droits de propriété intellectuelle sont formellement interdits et répréhensibles.

Au contraire, vos contenus doivent être une source d’informations récentes, originales et surtout pertinentes.

Il est important que les internautes (ou plutôt les mobinautes) puissent savoir qui est l’auteur et quand l’article a été publié. Par exemple, n’hésitez pas à afficher votre bio en fin d’article ainsi que la date de publication et de mise à jour visible par tous.

Bien évidemment, tous les contenus à caractère sexuel, violent ou haineux ne seront pas diffusés sur Google News ou Google Discover…

7.2 – Au sujet des annonces et du contenu sponsorisé

La publicité au sein de vos contenus est tolérée du moment où elle ne heurte pas l’expérience utilisateur.

Concernant les contenus sponsorisés ou les affiliations, ils doivent être clairement annoncés au lecteur et des balises spécifiques doivent être utilisées pour Google.

7.3 – Un site sain, performant et fiable

Plus votre site est optimal, plus il répondra aux critères pour apparaître dans le flux de Google Discover.

Par optimal, je veux dire : performant (rapide à charger) et fiable (pas de logiciels malveillants ou de liens vers des sites vérolés).

Une URL en HTTPS est fortement conseillée pour envoyer de bon signaux à Google et à vos visiteurs.

7.4 – Utilisez des images et des vidéos de « haute qualité »

« Les pages contenant des images ou des vidéos de haute qualité fonctionnent mieux dans Discover. »

Cela parait contradictoire par rapport à ce que l’on sait : il faut que les images d’un site soient optimisées et compressées afin de ne pas ralentir son chargement…

Oui, effectivement, des images HD peuvent dégrader l’expérience utilisateur…

Toutefois, il est conseillé d’insérer une image de mise en avant de 1200px de large (bien compressée, cette image peut être « légère ») afin d’obtenir une « carte grand format » dans Google Discover.

Quand la carte d’un éditeur dans Discover présente une image grand format plutôt qu’une vignette, celui-ci bénéficie d’une hausse de 5% du taux de clics et de 3% du temps passé sur sa page et de la satisfaction des mobinautes.

Voir la source

Pour activer l’utilisation des images grand-format dans Google Discover, vous devez donc utiliser des images à la une de 1200px + utiliser AMP ou remplir ce formulaire.

7.5 – Un contenu engageant augmente les chances de parution dans Discover ?

Au-delà des conseils qu’on connait tous plus ou moins, je me suis demandé si les articles qui sont particulièrement appréciés sur les réseaux sociaux ont plus de chance d’être diffusés sur Google Discover…

Je pense qu’il y a clairement une corrélation entre « le succès » d’un article sur les réseaux sociaux avec sa diffusion sur le feed.

J’ai d’ailleurs récupéré quelques chiffres concernant les 5 dernières publications sur La Webeuse, et voici ce qu’on peut noter :

Le top 5 des métiers du webComment travailler chez soiComment obtenir des backlinks gratuits21 tendances social mediaIl y a site WordPress et site wordpress
Date de publication09/01/202017/01/202027/01/202010/02/202019/02/2020
ThématiqueFreelanceFreelanceSEOSocial MediasWordPress
Nbr de vues la semaine de parution1207613571251022
Engagement Linkedin420 vues + 7 réactions + 1 commentaire1207 vues + 17 réactions + 7 commentaires790 vues + 23 réactions + 6 commentaires2969 vues + 48 réactions+ 16 commentaires
Engagement Twitter6 retweets + 3 likes2 retweets + 12 likes + 2 com.4 retweets + 1 like7 retweets + 20 likes + 1 com.
Engagement Pinterest251 vues207 vues736 vues3500 vues + 13 repins8200 vues + 20 repins
Diffusé sur Google DiscoverNONNONOUINONOUI

Les chiffres de ce tableau peuvent laisser penser :

  • Ce qui « marche » sur Pinterest n’est pas en accord avec le reste des chiffres récoltés. On pourrait donc dire que Pinterest ne rentre pas dans cette théorie.
  • Les 2 articles qui ont reçu le plus d’engagements sur les réseaux sociaux (Twitter et Linkedin) ont en effet été diffusés sur Google Discover.
  • L’article publié le 10 février a pourtant été bien accueilli sur Linkedin et Twitter mais n’a pas été relayé sur Discover.
  • Les articles issus de la thémathique Freelance n’ont jamais été diffusés sur Discover. Idem pour la rubrique Social Media.

Mais peut-on vraiment se baser sur ces quelques chiffres ? Il faudrait que le panel soit bien plus large pour pouvoir s’appuyer sur des théories plus solides.

Toutefois, il y a une chose de sûre : le nombre de vues d’un article diffusé sur Google Discover est multiplié par 10 par rapport au nombre de vues habituellement enregistrées lors de la première semaine de publication.

8 – Le mot de la fin…

La recherche web a bien évolué depuis les années 90 et va encore beaucoup évoluer ces 20 prochaines années

On a bien compris que l’intelligence artificielle sera au cœur de notre quotidien d’ici peu… Et Google l’a compris aussi.

Bientôt des robots penseront pour nous et anticiperont la plupart de nos besoins…

Mais en attendant que cela arrive, réfléchissons à comment adapter nos contenus web afin qu’ils ne deviennent pas ringards et obsolètes. Faut-il privilégier la vidéo ? Les stories de réseaux sociaux ? Les poscasts ? Continuer de rédiger ? Ou peut-être qu’il faut « mixer » les supports ?

Bref… Et vous ? L’onglet Discover est-il présent dans votre Search Console ? Peut-être pouvez-vous ajouter quelques infos à ce sujet en commentaire ?

Google Discover booster de trafic
Trafic multiplié par 10 avec Google Discover

Encore un peu de lecture ?

La curation de contenu : l’arme fatale du content marketing !

La curation de contenu : l’arme fatale du content marketing !

« La curation de contenu »... Certains n'en ont jamais entendu parler, d'autres pensent que cela peut nuire au SEO, que ce n'est pas du contenu de qualité ou encore que la curation se borne à être de la veille d'information. C'est pourtant tout le contraire ! Une...

Backlinks gratuits : comment les obtenir vs. l’envers du décor !

Backlinks gratuits : comment les obtenir vs. l’envers du décor !

Vous êtes en quête de backlinks gratuits pour augmenter la notoriété de votre site web et sa position dans les résultats de recherches ? Vous réfléchissez aux solutions pour créer une stratégie de netlinking sur le long terme, durable et à moindre coût ? On sait tous,...

10 Commentaires

  1. Aglaé Laser

    Merci !!! Merci pour cet article qui répond à une inquiétude. J’ai depuis janvier (le 29 comme toi) des pics très importants avec jusqu’à 7500 visiteurs par jour et même si en cherchant, j’avais un peu compris d’où venait ce trafic, j’avais quand même peur que ce soit des robots.
    Effectivement, je viens de découvrir ce bouton Discover dans ma search console et je suis rassurée et surtout très heureuse car mon trafic explose.
    Je passe d’un trafic en général de 1500 par jour à 4500 voire bien plus depuis.
    Et comme toi, j’ai aussi plus de commentaires 🙂
    Merci Lycia. Je vais de ce pas agrandir ma photo à la une pour mon prochain article.

  2. La Webeuse

    Super Aglaé !

  3. Florian - Consultant SEO à Nice

    J’utilise Discover depuis des années et je voulais justement écrire un article sur mon blog sur le sujet mais le tiens est trop bien bossé. Il y a tous ce qu’il faut, je ne pourrais pas faire mieux, tu m’as découragé lol. C’est un sujet super intéressant en plus et peu de monde en parle en ce moment.

  4. La Webeuse

    Salut Florian ! Mon article n’empêche pas le tiens ! Tu le sais : y’a de la place pour tout le monde ! Merci pour ton retour !

  5. Isabelle

    Bonjour, je vous remercie pour cet article, je comprends mieux maintenant le pic que j’ai eu il y a quelques jours sur un de mes articles. Je viens de vérifier après avoir lu votre article et effectivement, il s’agit bien de Discover.

    Savez-vous si Google Discover récupère les articles via le flux rss ? car j’ai supprimé le mien il y quelques jours.

  6. La Webeuse

    Bonjour Isabelle. Je suis ravie pour toi ! Non, je crois que Google récupère tes publications via le sitemap.xml. Moi aussi je n’ai pas de flux et ça marche quand même 😉

  7. Isabelle

    Oh merci je n’espérais pas une réponse aussi rapide 🙂 Bon ça été une seule fois en fait et aucune réelle retombée économique mais c’est agréable quand même que son travail soit reconnu alors que je suis tellement plagiée depuis quelques mois… Je peux voir aussi maintenant grâce à ton article quel type de contenu est susceptible d’intéresser Discover que je ne connaissais pas du tout avant aujourd’hui 🙂 Merci encore

  8. La Webeuse

    Je pense qu’il y a aussi des déclencheurs : si beaucoup de visites ont lieu dès la mise en ligne de ton article, je soupçonne Google de le mettre dans Discover. D’où l’importance de bien communiquer sur ton article dès sa sortie. Juste après l’avoir indexé via la Search Console. Voici mes conseils.

  9. Isabelle

    C’est tout à fait vrai, j’ai eu ce pic de Discover le 11 septembre.

    Le 10 septembre j’ai eu un pic de visites sur cet article parce que je l’avais partagé par newsletter à mes abonnés.

    Il y a donc certainement eu une corrélation 🙂

  10. La Webeuse

    Oui Isabelle, je me doute que c’est peut-être l’élément déclencheur

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez les news, freebies, astuces et tutos de La Webeuse !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This