Par définition, les Cornerstone Content sont les meilleurs articles (ou pages) proposés par votre blog et que vous vous devez de mettre en avant, ceux que vous désirez classer dans le top 5 des résultats de recherches. Généralement, ces articles reflètent votre image de marque, votre entreprise et sont extrêmement bien écrits. Les articles Cornerstone (ou pierre angulaire en anglais) sont considérés comme les piliers porteurs de votre blog ou de votre site et combinent plusieurs idées/sujets provenant de différents articles de votre blog.
Dans cet article spécial « Cornerstone Content », je vais vous expliquer comment rédiger ce type de contenu et comment effectuer le maillage des liens en interne de vos articles dit « basiques » à vos articles dit « importants ». Vous comprendrez alors combien les Cornerstone Content sont si importants pour le référencement de votre site ou votre blog.

 

Pourquoi les Cornerstone Content sont-ils importants pour votre référencement naturel ?

Selon la thématique de votre blog, vous vous cantonnez certainement à des sujets bien précis et si votre blog commence à prendre de l’ampleur, il ne sera pas difficile de posséder plusieurs articles traitant du même sujet. Par exemple, les blogs de mode peuvent avoir plusieurs articles traitant d’un même couturier, à l’instar d’un blog autour de WordPress qui aurait plusieurs articles traitant de plugins etc… Cependant, les moteurs de recherche – et notamment Google – pourraient quelquefois s’y perdre, tout comme vos lecteurs… Il est donc primordial d’indiquer quels sont vos articles « phares » en fournissant à Google les bonnes structures de liaison interne entre vos publications. Nous allons voir plus loin comment y parvenir…

 

Comment repérer/rédiger ses Cornerstone Content ?

En effet, l’idée n’est pas de se dire « je vais mettre tous mes articles en contenu cornerstone, comme ça s’est réglé et je serai bien référencé ! »… Et non, ça ne fonctionne pas de cette façon !

Bien au contraire ! Vous allez devoir choisir vos contenus-phares avec attention et vous poser les bonnes questions :

  • Quels sont les 5 ou 6 articles ou pages que je voudrais que l’internaute visite lorsqu’il se rend sur mon site pour la première fois ?
  • Quels sont mes meilleurs articles (ou meilleures pages), ceux qui sont les plus importants de mon blog ?
  • Quels sont les articles de mon blog qui sont les plus complets et les plus fédérateurs ?
  • Quels sont les mots-clés sur lesquels je veux me référencer en priorité ?

 

Une fois que vous aurez défini vos contenus phares, gardez à l’esprit que :

  • le contenu devra être mis à jour régulièrement.
  • les Cornerstone Content sont généralement assez longs et tout ce qui est important à propos d’un certain sujet devrait être abordé dans cet article. Attention : les articles longs sont généralement difficiles à lire, en particulier à partir d’un écran, il faudra alors les découper en plusieurs rubriques et même penser à insérer un index au début de celui-ci pour en faciliter la lecture.
  • si votre blog contient de nombreux articles, vous aurez plus de Cornerstone Content que si votre blog est tout jeune. Assurez-vous de définir un article Cornerstone dans chacune des catégories de votre site.

 

Comment organiser la structure en interne ?

Si vous comparez votre site ou votre blog à une pyramide, votre Cornerstone Content devrait se placer en haut de celle-ci en gardant à l’esprit ces principes :

  • vos articles ou pages « phares » devraient être présents et « clicables » directement depuis votre page d’accueil.
  • à ces contenus « phares », vous devrez y lier tous vos autres articles qui traitent de sujets similaires. Et vice-versa : une telle structure de liaison interne améliorera le classement de vos articles Cornerstone dans Google.
  • écrivez tous vos nouveaux articles en vous concentrant sur de nouveaux angles du sujet de votre article Cornerstone.

Par exemple, si votre blog traite de cuisine et que vous avez énormément d’articles dans la catégorie « cuisine vegan », écrivez donc un article/page phare traitant de ce type de cuisine en général et en y liant tous vos articles de recettes vegan. Vous pourrez éventuellement qualifier cet article/page de « guide ultime pour la cuisine vegan » et vous vous assurerez qu’il soit visible par tous vos visiteurs.

 

Le mini-guide du Cornerstone Content en 6 étapes :

Pour pouvoir commencer à rédiger des articles « Cornerstone » – qui devront être longs, informatifs et très bien écrits – voici les six étapes à ne pas manquer :

 

  1. Définissez vos mots-clés : vous devez déterminer les mots clés essentiels pour lesquels vous souhaitez vous référencer avec l’aide d’outils comme Google Keywords Planner par exemple. Vous devez optimisés vos contenus Cornerstone avec les mots-clés les plus compétitifs : ce sont les mots-clé dits « de tête » (ce sont les mots-clés les plus généraux, ils sont généralement composés d’un seul mot et définissent une thématique très large).
  2. Sélectionnez vos meilleurs articles : parcourez vos articles en repérant les mots-clés les plus importants. Si vous pensez que l’un de vos articles est largement au dessus des autres, il est une évidence que ce sera votre article-phare à partir de maintenant !
  3. Réécrivez cet article-phare : développez l’article-phare que vous venez de sélectionner et assurez-vous qu’il soit totalement à jour. N’oubliez pas que vous devrez réécrire et développer cet article régulièrement.
  4. Optimisez vos autres publications sur les variantes de la « long-tail » (longue traîne) : les autres articles de votre blog qui traitent de sujets similaires à celui de votre Cornerstone Content devraient être optimisés sur les variantes de la longue traîne du mot-clé de tête. Ce sont généralement des expressions composées de 4 mots et plus. Cela vous permettra de vous référencer sur certaines spécificités et viendront compléter votre mot-clé de tête.
  5. Connectez vos articles à votre contenu Cornerstone : une fois que l’article-phare est au point, vous devez connecter tous vos articles dit « de longue traîne » à celui-ci.
  6. Spécifiez à Google quels sont vos contenus Cornerstone : pour finir, vous n’oublierez pas de « dire » à Google que tel article (ou page) est bien le plus important de votre catégorie.

 

Comment indiquer à Google que votre contenu est un Cornerstone Content ?

Cornerstone Content by Yoast SEO

 

Si vous travaillez sous WordPress, vous devez certainement déjà connaître l’extension YOAST SEO. Depuis peu, ce plugin a ajouté l’option « Cornerstone Content ». Pour l’activer, c’est très simple : il suffit de cocher la case prévue à cet effet !

En conclusion…

La Pyramide SEO - Cornerstone Content

La structure d’un site web est primordiale pour le référencement. Non seulement cela aide les robots de Google à mieux vous référencer et à vous proposer dans les résultats de recherche mais, en plus, cela permet à votre lecteur de mieux naviguer dans votre site. Tout le monde y gagne !

Enfin, sachez qu’il n’est jamais trop tard pour améliorer la structure de votre site ou votre blog. C’est un travail de fond qu’il faut réitérer régulièrement, alors n’hésitez pas à vous lancer ! Et si, toutefois vous avez besoin d’aide, contactez-moi (je propose différentes solutions pour vos travaux web)…

Cet article est inspiré de l’original proposé sur le blog de Yoast.

Qu’est-ce que le « Cornerstone Content » en SEO ?
5 pour 1 vote

Ne partez pas ! Ça pourrait vous intéresser :