J’avais envie d’écrire cet article pour vous faire prendre conscience et vous expliquer comment ces géants qui inondent le web peuvent pénaliser votre référencement naturel, j’ai nommé : LaFourchette, TripAdvisor et Booking… Je vais donc essayer de vous expliquer le plus simplement possible, et avec des cas concrets, comment ces « machines à fric » peuvent vous en faire perdre !

Vous pourriez vous demander "qui c'est celle-là pour dire ça ?". En deux mots : je travaillais, autrefois, dans l'hôtellerie de luxe et maintenant je suis webmaster (lisez cet article qui parle de ma reconversion), donc les deux font la paire pour écrire à ce sujet, n'est-ce pas ?
Si vous visitez mon portfolio, vous pourrez remarquer qu'une grande partie des sites que j'ai réalisé ont été fait pour des restaurants ou des hôtels. Cela m'a permis de pouvoir comparer certains sites qui utilisent des systèmes de réservation comme LaFourchette ou Booking à ceux qui ne les utilisent pas. Et le résultat est étonnant !

 

Pourquoi entrer dans le cercle vicieux de LaFourchette, TripAdvisor et Booking ?

De nombreux établissements hôteliers et de nombreux restaurants sont obligés tentés d’entrer dans l’engrenage de ces géants du web afin de mieux vendre leurs produits et leurs services. Non seulement ils sont tentés mais en plus ils « sautent le pas » dans la plupart des cas…

Pourquoi ? Mais pour la visibilité bien sûr ! C’est indéniable et on ne va pas se leurrer… De plus, LaFourchette, TripAdvisor et Booking sont très prisés du grand public et des consommateurs car la plupart du temps ils proposent des « réductions »… Quelle aubaine !

Alors, c’est sûr que ce serait dommage de ne pas profiter d’un tel « pain béni » pour les propriétaires de ces établissements. Mais ce que je trouve dommage est que ces pratiques ont pris une telle ampleur que certains restaurateurs et hôteliers dépendent totalement de ces géants !

Pourrez-vous faire machine arrière ? Telle est la question ! LaFourchette et Booking prônent le fait que le contrat est « sans engagement »… Et après ? Que va-t-il se passer ? Vous êtes-vous posé la question ? On sort rarement indemne d’un cercle vicieux… Voyons concrètement cela dans la suite de cet article…

 

En quoi cela pourrait vous faire du tord d’utiliser les services de Booking ou de LaFourchette ?

LaFourchette / Booking / TripAdvisor

Bien que ce genre de site draine de nombreux clients vers votre établissement et que sans eux vous auriez peut-être du mal à payer vos charges, gardez à l’esprit qu’ils peuvent aussi vous faire de l’ombre car :

  1. ils dépensent des milliers voire des millions d’euros en publicité Google Adwords pour apparaître avant votre site dans les résultats de recherche,
  2. si vous faites également des annonces Adwords, leur annonce sera, presque à coup sûr, devant la vôtre car ils ont les moyens de surenchérir,
  3. si vous ne pratiquez pas de publicité Adwords, leur annonce passera avant le référencement naturel de votre site,
  4. de ce fait, ils « débauchent » le client qui serait peut-être venu chez vous naturellement : vous payerez la commission au passage,
  5. si vous fermez momentanément ou régulièrement vos réservations sur leur site (histoire de réduire les coûts de commission) et qu’un internaute cherche votre établissement => LaFourchette ou Booking annonceront que vous êtes complets et proposeront à l’internaute un établissement similaire et bien sûr concurrent. Alors qu’en fait, vous n’êtes pas complet et que le client aurait peut-être visité votre site web s’il n’avait pas vu la pub Adwords avant…
  6. si demain vous ne souhaitez plus être affilié à leur programme, que se passera-t-il ? Perdrez-vous des avis TripAdvisor (même groupe que LaFourchette), perdrez-vous en référencement naturel ?
  7. vous en voulez encore ?

 

Le cas LaFourchette…

Tout a commencé lorsque l’un de mes clients (restaurateur) me contacte pour me dire « de nombreux clients me disent qu’il n’y a pas le bouton APPELER sur ma fiche Google »… Ma première réaction a été de lui demander s’il avait bien renseigné les champs lors de la création de sa fiche Google My Business.

Le petit souci est que ce client n’a jamais créé cette fameuse fiche ! Et moi non plus d’ailleurs… Alors je vais m’assurer de cette information dans Google. Et là, stupéfaction ! Sa fiche existe bien et en plus elle a été validée ! Bref, en regardant de plus près, je vois un lien vers leur propre site web qui dit « voir le menu » puis un lien vers LaFourchette qui dit « faire une réservation »… L’encart « appeler », quant à lui est vide ! (encart que je m’empresse de renseigner d’ailleurs).

Tout s’éclaire ! Ceux qui ont créé cette fiche ont tout intérêt à ce que l’internaute ne puisse pas cliquer sur le bouton « appeler » mais plutôt sur le bouton « réserver » (qui mène vers le site de LaFourchette)… Vous me suivez ?

C’est un peu comme le Général Moutarde dans la cuisine avec le chandelier !

Et l’internaute, lui, qui ne peut pas contacter le restaurant par téléphone, vers qui se dirige-t-il ? Vers LaFourchette… sans oublier la taxe de péage pour le restaurateur !

Si vous n’avez jamais créé de fiche Google My Business, sachez que lorsque vous le faites, vous devez recevoir un code secret par courrier afin que Google puisse vérifier que vous êtes bien le propriétaire de l’établissement. Le problème est que mon client n’a jamais reçu de code secret, je suppose donc que LaFourchette détient ce pouvoir…

 

Comparaison d’une fiche Google My Business créée par le propriétaire d’un établissement et celle créée par LaFourchette

Restaurant utilisant les services de La Fourchette
Restaurant non affilié à LaFourchette

Sur ces deux captures, EN BLEU, vous retrouverez le référencement naturel des sites comparés, EN MAUVE, le résultat TripAdvisor, EN VERT les autres résultats de recherche naturelle et EN ROUGE la publicité payée par LaFourchette.

Dans la capture de droite, vous pouvez voir que l’établissement qui n’est pas affilié à LaFourchette ne présente pas le lien de RÉSERVATION sur sa fiche My Business, l’internaute devra donc cliquer sur SITE WEB ou sur le NUMERO DE TELEPHONE pour contacter le restaurateur. Apparemment les options RESERVATION et MENU peuvent être créées par LaFourchette seulement… Bizarre, non ?

 

Le cas Booking…

De même que pour La Fourchette, si vous entrez dans le programme de Booking vous aurez, certes, un capital de nouveaux clients non négligeable mais lorsque vous devrez payer la commission mensuelle, ça fera très mal (de 17 à 20%) !

Si vous n’êtes pas partenaire, votre site web fera son petit bout chemin et finira par vous amener des clients. Votre référencement naturel ne sera donc pas mis à mal.

Côté utilisateurs (clients), serez-vous surpris si je vous disais que certains établissements hôteliers augmentent le tarif des chambres proposées sur le site de Booking afin de palier à la commission ? Ce n’est pourtant pas une légende…

 

Et Trip Advisor dans tout ça ?

Trip Advisor était, à l’origine, un site communautaire qui permettait aux vacanciers de donner leur avis sur des établissements comme les restaurants et les hôtels. Vu le grand boom que ce site a connu, il ne pouvait malheureusement pas en être autrement que de devenir un aspirateur à oseille

Les utilisateurs se prennent pour des Guides Michelin ou des Tours Operators, certains vont même à menacer l’hôtelier de poster une mauvaise note s’ils n’obtiennent pas une faveur ou une réduction… Mais jusqu’où tout ce petit manège ira-t-il ???

 

Et les Bisounours alors ?

Et oui, si vous aussi vous maintenez en interne votre site web qui est la vitrine de votre établissement et que vous pensez que sans ces géants du web, vous auriez déjà mis la clé sous la porte, alors vous vous dites certainement « La Webeuse, elle croit encore aux Bisounours ! »

C’est vrai, j’ai tendance à être quelque fois hors de la réalité, surtout que de nombreux restaurateurs me confirment que sans La Fourchette, ça aurait été difficile ! Mais je persiste à croire que ce sont les consommateurs qui doivent être raisonnés…

 

Moralité…

Bien entendu, je ne dis pas qu’il FAUT ou qu’il ne FAUT PAS s’affilier à ce genre de site. Chacun voit midi à sa porte n’est-ce-pas ? Je voulais juste souligner un point important auquel les propriétaires d’établissements ne pensent pas : attention au référencement naturel de votre site ! De plus,  lorsque vous signerez si vous signez un partenariat, lisez bien entre les lignes car une personne avertie en vaut deux !

La Fourchette, Trip Advisor et Boobking
La Fourchette, Trip Advisor et Boobking : lisez bien les CGV !
Comment LaFourchette, TripAdvisor et Booking peuvent-ils vous nuire ?
5 pour 2 votes

Ne partez pas ! Ça pourrait vous intéresser :