ClassicPress : une alternative à WordPress ?

Publié le 03/04/2019 | 17 commentaires

Depuis la version 5.x de WordPress, un nouveau CMS est arrivé sur le marché : ClassicPress. En avez-vous entendu parlé ? Étant donné que j’aime tester un peu tout, il était évident qu’une review détaillée de ClassicPress allait voir le jour sur La Webeuse !

Si vous n’appréciez pas du tout la nouvelle version de WordPress, ClassicPress vous permettra de conserver l’ancienne en toute sérénité…

Dans cet article, vous allez découvrir quelles sont les différences entre les deux CMS et comment migrer de WordPress vers ClassicPress.

Voici le programme en détail :

  1. Qu’est-ce que ClassicPress ?
  2. Où se procurer ClassicPress ?
  3. Comparaisons détaillées lors de l’installation des CMS
  4. Ce qui change vraiment ?
  5. Migrer de WordPress à ClassicPress : c’est possible !
  6. Est-ce une bonne idée ?
  7. Les réponses officielles aux questions qu’on se pose…
  8. Pour finir…

 

1 – Qu’est-ce que ClassicPress ?

ClassicPress est un CMS semblable à WordPress qui a vu le jour en fin 2018. Pour être plus précise, c’est un fork de WordPress. C’est-à-dire que c’est une bifurcation de WordPress avant que celui-ci n’embarque son nouvel éditeur (Gutenberg) de manière native.

Une communauté d’irréductibles « lovers » de l’ancienne version de WordPress ont décidé de créer une nouvelle branche.

Cela a été possible parce que WordPress est un logiciel libre (open source) dont le code peut être récupéré et utilisé librement. Chose impossible à faire avec les logiciels propriétaires…

ClassicPress est un CMS créé et maintenu par une poignée de développeurs qui connaissent parfaitement WordPress.

Vous pourrez l’utiliser pour créer des sites vitrine, des boutiques en ligne (avec WooCommerce) ainsi que des blogs.

 

2 – Où se procurer ClassicPress ?

ClassicPress est en téléchargement libre, tout comme WordPress. Il suffit de vous rendre sur le site officiel et de cliquer sur « Download ».

ClassicPress

Cela vous mènera à l’écran de téléchargement où vous cliquerez à nouveau sur « Download ClassicPress ».

Le CMS est déposé sur GitHub. Cliquez sur « Source Code (zip) » pour le télécharger sur votre ordinateur.

2 - installation

Quant à WordPress, il est disponible ici.

 

3 – Comparaisons détaillées lors de l’installation des CMS

Je me suis amusée à installer les deux CMS en parallèle. J’ai pris les captures d’écran à chaque étape essentielle afin de comparer les deux installations.

Je n’ai pas du tout été perdue dans la technique puisqu’elle reste la même que celle utilisée pour installer un site WordPress.

Découvrez mon ebook-formation pour apprendre à créer un site Web avec WordPress. Cet ebook détaille toutes les étapes essentielles de création et de maintenance d’un site. Découvrir maintenant !

Donc, après avoir créé les 2 bases de données, j’ai pu lancer les installations dans mon navigateur

 

3.1 – Étape du lancement de l’installation

3 - installation

Étape de lancement de l’installation. CP à gauche et WP à droite.

Rien d’extraordinaire ici, pour CP, cliquez sur Continue, pour WP, cliquez sur C’est parti !

 

3.2 – Étape de liaison des CMS avec la base de données

4 - installation

Étape de liaison avec la base de données

Tout est quasi identique et la logique reste la même. L’écran de liaison avec la base de données comporte des champs à remplir avec les bonnes informations.

Toutefois, CP « marque un point » avec la précision de ses libellés de champs. Disons que le champ « Identifiant » de WP est remplacé par « Database Username » pour CP. Idem pour le mot de passe.

C’est très important pour l’expérience utilisateur !

Je l’entend à chaque nouvelle formation : « Madame c’est quel identifiant ? » (oui, on m’appelle madame, ça ne me rajeunit pas 😉 … bref). Même si c’est écrit plus haut, ça ne fait rien, ce n’est pas forcément logique – pour ceux qui découvrent WordPress pour la première fois – que le premier identifiant demandé soit celui de la base de données (database).

 

3.3 – Étape de la création du profil et des identifiants de connexion

5 - installation

Étape de la création du profil administrateur

Mis à part que WP ajoute une étape intermédiaire pour informer que la base de données communique bien avec le CMS, l’étape de la création des identifiants d’administration reste similaire de l’un à l’autre.

Toujours un point intéressant avec ClassicPress qui précise à nouveau ses intitulés de champs : « Admin Username » et « Admin Password ». Comme pour la base de données, cela a l’avantage d’être plus clair pour l’utilisateur et évitera toute confusion par la suite.

 

3.4 – Étape finale de connexion

Installation ClassicPress

Étape finale de connexion au site.

Mis à part le logo, ici rien ne change !

 

3.5 – Rendu final côté Front

Front ClassicPress vs Front WordPress

Rendu final côté Front : CP en haut et WP en bas.

Ici, RAS !

 

4 – Ce qui change vraiment ?

Effectivement, jusqu’à présent il n’y a pas eu de gros changements… Et c’est le but d’ailleurs ! Tout est quasiment identique. Seul le tableau de bord a un aspect légèrement différent.

Dashboard ClassicPress vs Dashboard WordPress

En haut : tableau de bord de ClassicPress – En bas : Tableau de bord de WordPress

Dans l’onglet Apparence > Thèmes, on voit également que 3 thèmes CP sont présents. Il s’agit en fait des thèmes enfants des versions parentes de WordPress.

Les thèmes ClassicPress

Les thèmes de ClassicPress

La seule différence se trouve au niveau de l’éditeur, bien évidemment ! LA raison qui a poussé les développeurs à créer ce fork.

Editeur ClassicPress vs Editeur WordPress

La seule différence notable entre les 2 CMS : l’éditeur ! (En haut CP – en bas WP)

Comme on le voit sur l’image ci-dessus : ClassicPress a conservé l’ancien éditeur ! Quant à WordPress, il utilise la mise en page avec des blocs.

…Et vous allez dire : « tout ça pour ça ! » ou encore « Classic Editor aurait fait le même boulot ».

Oui, c’est vrai… Mais pour combien de temps encore ?

 

5 – Migrer de WordPress à ClassicPress : c’est possible !

Certains utilisateurs ont la ferme intention de ne jamais activer le nouvel éditeur de WordPress. Ou pire, certains ne veulent pas mettre à jour leur site WordPress vers la version 5.x !

Dans ce cas-là, il existe une alternative : migrer vers ClassicPress.

Et vous allez voir que la manip’ est simplissime !

 

5.1 – Télécharger le plugin de migration

12 - MigrationTout comme pour le téléchargement de ClassicPress lui-même, vous pourrez obtenir le plugin de migration. Il est également déposé sur GitHub. Cliquez sur « switch-to-classicpress.zip » pour le télécharger sur votre ordinateur.

 

5.2 – Installer le plugin « Switch-to-ClassicPress »

13 - Migration

Téléverser le plugin de migration

À l’intérieur de votre site WordPress à migrer :

  1. Allez à Extensions > Ajouter
  2. Cliquez sur Téléverser une extension
  3. Cliquez sur Parcourir et choisissez le plugin.zip que vous venez de télécharger
  4. Cliquez sur Installer

 

5.3 – Lancer la migration

Une fois que vous aurez activé l’extension, vous pourrez vous rendre à l’onglet Outils > Switch to ClassicPress.

14 - Migration

Lancer la migration en 1 clic

Lisez les informations écrites qui pourraient vous alerter d’un éventuel conflit. Ensuite, cliquez simplement sur le bouton bleu puis patientez.

15 - Migration

Migration OK !

Tadaaa ! C’est fini, la migration a eu lieu et vous retrouvez l’ancienne version de WordPress…

 

6 – Est-ce une bonne idée ?

ClassicPress est une solution alternative à WordPress qui permet de conserver le même fonctionnement d’un site WordPress avec tous les plugins qu’il utilise.

Ça pourrait être une bonne idée si vous ne comptez JAMAIS passer à la nouvelle version de WordPress.

Il vaut peut-être mieux utiliser la version 1.0.x de ClassicPress que de conserver la version 4.9.x de WordPress (une vieille version du CMS) => les mois et années passant, un fossé se creuserait et vous aurez du mal à maintenir votre site.

En migrant vers ClassicPress, vous avez la garantie que votre CMS sera maintenu proprement, avec des corrections de faille de sécurité par exemple et/ou l’implémentation de futures fonctionnalités.

Il y a également une autre alternative qui pourrait être envisagée : installer le plugin Classic Editor sur votre WordPress. Toutefois, ce plugin est censé être maintenu seulement durant une période prédéfinie.

L’utilisation de ClassicPress soulève cependant quelques interrogations :

  • Est-ce que les plugins de WordPress seront TOUJOURS compatibles avec ClassicPress ? Même après des années ?
  • Un répertoire officiel des plugins de ClassicPress serait-il envisageable ? Et si c’est le cas, les développeurs de plugins vont-ils vraiment s’amuser à créer 2 versions ? Idem pour les thèmes ?
  • ClassicPress aura-t-il longue vie ?
  • Les hébergeurs proposeront-ils la fonctionnalité d’installation en 1 clic comme ils le font déjà pour WordPress ?
  • Existe(ra)-t-il un plugin de migration pour ceux qui souhaiteraient faire machine arrière ? Une extension qui puisse migrer de ClassicPress vers WordPress ?

Ça fait beaucoup d’interrogations…

Mais à mon avis, la première (l’assurance de la compatibilité des plugins) et la dernière (migration inverse possible) de la liste ci-dessus sont certainement les conditions sine qua non pour rassurer les futurs utilisateurs ou ceux qui envisagent de sauter le pas…

 

7 – Les réponses officielles aux questions que l’on se pose…

Des réponses à toutes ces questions seraient plus que bienvenues… Bonne nouvelle : Tim Kaye, un membre du Founding Committee a accepté d’y répondre (via le Slack Officiel) :

 

Will WordPress plugins ALWAYS be compatible with ClassicPress ? Even after years ?

That depends on the plugins and which version of ClassicPress (CP) you are talking about. CP v1 is a long-term release, which will be supported for years. As long as the WordPress plugin still supports WordPress 4.9.x, it will still work in CP v1. ClassicPress versions 2 onwards may have breaking changes, so some plugins designed for WP might no longer be compatible. Our plan is to have CP-specific plugins instead.

 

An official directory of plugins ClassicPress would it be possible ?

Yes, that’s actually the focus of version 2, currently in development right now.

 

And if so, will plugin developers really have fun creating 2 versions?

Some developers don’t want to develop for Gutenberg, so they will develop just one version – for ClassicPress. We already have had several such plugins built. We just don’t have a central place to display them yet.

 

Same for the themes?

Yes.

 

Will ClassicPress have a long life ?

Yes. We have some long-term plans for ensuring the stability and long life of the project.

 

Will web hosts offer the one-click installation feature as they already do for WordPress ?

We are talking to hosts about this.

 

Is there a migration plugin for those who wish to backtrack ? An extension that can migrate from ClassicPress to WordPress?

Yes. You can use the same plugin that you used to go from WP to CP.

 

8 – Pour finir : mon avis personnel…

Je n’envisage pas d’aller sur ce terrain-là car je trouve mon compte avec WordPress et son nouvel éditeur. Je pense que son évolution nous réserve encore de belles surprises…

Toutefois, je peux comprendre ceux qui envisageraient de passer à ClassicPress et je compte surveiller de près ce CMS, et voir ce que la V2 aura sous le capot…

Et vous ? Pensez-vous qu’utiliser ClassicPress serait une hérésie ? Ou bien que c’est une alternative à WordPress pérenne à prendre en considération ?

 

ClassicPress : une alternative à WordPress ?
ClassicPress : un challenger WordPress

Encore un peu de lecture ?

17 Commentaires

  1. Ramirez

    Merci pour ton retour Lycia, pour ma part je suis inquiet pour l’avenir de WP car, outre la marche forcée vers Gutenberg (qui sera un builder à part entière dans quelques années), il y a visiblement un changement de politique d’Automatic avec notamment la promotion de Jetpack dans le BO (nouveauté de la semaine), de très nombreuses pub sur Facebook et Twitter pour wordpress.com, etc… La différence entre le .com et .org n’est claire que pour les professionnels et je penses qu’il va y avoir de plus en plus de divergences entre Automatic et la communauté même si j’espère me tromper …

  2. Nadège

    Super article !
    Merci beaucoup, justement j’étais bien embêtée avec la nouvelle version de l’éditeur wordpress. J’ai installé classic éditor mais jusqu’à quand sera-t-il disponible…?
    Du couo je vais passer sur classic press !

  3. · Digit-U : développement web

    Un bon article!

  4. The Sexy Chemical Company

    Tout comme toi, je ne pense pas à adopter Classic Press de si tôt. Non seulement, je trouve mon compte sur WordPress mais en plus, je préfère la stabilité d’Automattic au risque de souscrire à un nouvel éditeur.

  5. La Webeuse

    C’est vrai Thierry que la confusion entre le .com et le .org est omniprésente… je le vois tous les jours que ce soit par mail ou en commentaire de ce blog… ou même en formation !!!

  6. La Webeuse

    Hello Nadège. Merci ! Après tu peux rester sur WP, il y aura surement des solutions après Classic Editor

  7. La Webeuse

    Oui, mais je vais quand même suivre de près l’actualité de ClassicPress, ça pourrait devenir un « vrai » challenger ! 😉

  8. Sébastien

    En somme, il n’y a que peu d’intérêt pour les blogueurs traditionnels à passer sous ClassicPress. En revanche, d’un point de vue pro, Gutenberg est une véritable engeance et Automattic s’assoit littéralement sur la fracture numérique de ceux qui se servent de WordPress en entreprise (côté édition de contenu). En multipliant les possibilités de personnalisation, il va y avoir ceux qui se perdent et ceux qui cassent la cohérence visuelle du site. Ce n’est pas déjà pas simple avec l’éditeur classique, Gutenberg ne fait rien pour améliorer les choses. Sans parler des modifications du cœur de WordPress, au-delà de Gutenberg, qui ont cassé des installations à cause d’incompatibilités avec plusieurs thèmes et plug-ins pourtant récents.

    ClassicPress peut donc être une vraie alternative :
    – D’une part, pour sauver les installations pré-WP 5 que WP5 a fait buguer, et ainsi s’assurer de leur fonctionnement. J’ai d’ailleurs pu observer une nette amélioration de la vitesse de chargement sur les sites clients migrés vers CP. Ce qui sous-entends que WP provoque des lenteurs.
    – Dans un second temps, provisoirement pour de nouvelles installations, le temps que les concepteurs de sites puissent envisager une alternative à WordPress.
    – Enfin, si l’équipe de CP tient ses promesses, alors sur le long terme ça sera une véritable alternative pour les concepteurs de sites, qui représentent un public auquel Automattic à tout simplement tourné le dos en voulant concurrencer Wix avec son nouvel éditeur (ce qu’on peut aussi voir comme un retour au source de la part d’Automattic, puisque WordPress était initialement un outil de blogging pur).

    Mais c’est l’usage qui en fait une alternative : CP et WP n’ont tout simplement pas la même cible d’utilisateurs depuis qu’Automattic a fait le choix de Gutenberg et de modifier le cœur de son outil.

  9. La Webeuse

    Merci Sébastien. Je n’aurais pas pu faire mieux que toi ! Tu conclus cet article parfaitement 😉

  10. Vincent Datin

    Hello Lycia,
    Merci pour cet excellent article.
    Il y’a peut-être un autre intérêt à choisir ClassicPress : le temps de chargement !
    Je trouve que WP s’est bien alourdi avec la version 5.0 (environ 1 seconde de plus) . Je suis assez curieux de savoir si d’autres ont constaté la même chose.

    Effectivement, je vois mal un créateur de plugin développé deux versions et les maintenir à jour malgré ce qu’avance Tim Kaye. Le choix de ClassicPress est actuellement un peu risqué pour des sites en prod. Pour l’instant, l’effet de masse et la réactivité est clairement du coté de Gutenberg. Drupal et Laravel devraient même adopter Gutenberg

  11. La Webeuse

    Merci Vincent pour cet avis éclairé. Oui, pour ma part, je ne passerai aucun site en prod vers ClassicPress. Par contre, j’ai espoir que l’enthousiasme de Tim s’avère réel et j’aimerais bien voir ce que pourrait donner ClassicPress d’ici quelques mois/années.

  12. laurent Dubois

    Un coup d’oeil au commit de ClassicPress montre que aucune nouvelle ligne de code depuis Oct. 2018. Bref, mort dans l’oeuf.

    Des collègues fatigués de la stratégie d’Automatic, tentent de me convertir à October CMS, un autre CMS Php. Il est vrai qu’il offre beaucoup plus de libertés aux devs.

    Le futur du CMS est plus probablement aux nodes, l’agrégation de contenu multi plateforme, avec une copie/sauvegarde locale pour rassurer tout le monde …

  13. La Webeuse

    Merci Laurent ! C’est intéressant… et tu m’intrigue avec October CMS … c’est quoi ? C’est bien ?

  14. laurent

    le pb c’est que le nouveau wordpress aura le Q entre 2 chaises: pas assez convivial pour concurrencer wix et trop chiant pour les professionnels de creation de site d’entreprise et cie. si du moins il n’améliorent pas gutenberg qui est hyper limité (3 colones max qui se retaillent n’importe comment, pas de rangées, etc..; les boutons de plugs ins pour injecter du code ont disparu etc…)
    faut etre coherent :
    si on vire tinymce, qu’on ne rajoute pas un page builder extérieur, gutenberg doit etre capable de faire aussi bien qu’un page builder et tinyce. ET C’EST TRES LOIN D’ETRE LE CAS. il a juste un avantage: moins lourd, plus rapide

    je cite qqun ici:
    « Enfin, si l’équipe de CP tient ses promesses, alors sur le long terme ça sera une véritable alternative pour les concepteurs de sites, qui représentent un public auquel Automattic à tout simplement tourné le dos en voulant concurrencer Wix avec son nouvel éditeur (ce qu’on peut aussi voir comme un retour au source de la part d’Automattic, puisque WordPress était initialement un outil de blogging pur). »

    retour aux sources !!! LOL
    Wordpress n’est plus du blogging pur depuis des années et oublier tous les sites vitrine et e-commerce faits avec wordpress, c’est tout simplement se tirer une balle dans le pied. les pros vont se barrer à tout vitesse.
    les gens qui ont fait leur site professionnel avec tinymce vont pas se farcir une refonte du site avec gutenberg qui est tellement « grosse maille » que les sites auront plus le meme look. il vont pas non passer leur temps à débugguer des pages blanches créé par la conversion tinymce->gutenberg (temoignage de gens qui ont failli peter un boulon) et les plug-ins et thèmes qui marcheront plus. avec.
    il risque deja dans un premier de passer sur classicpres vu que ca se fait en 2 min et marche niquel avec tout ce qui existe

    je pense que Automattic va créer une onde de choc (sorte de panique) , le jour ou definivement gutenberg va passer dans le noyau et classic editor plus dispo. et si il pensent qu’ils vont prevoir toutes les reactions en chaine, ils seront tres forts. y a des smillions de sites derrière avec des tonnes de plug-ins et de thème et de developement sur mesure. ca va etre un boxon general

  15. laurent

    « Un coup d’oeil au commit de ClassicPress montre que aucune nouvelle ligne de code depuis Oct. 2018. Bref, mort dans l’oeuf. »

    pas exact: https://github.com/ClassicPress/

    i18n-core-crowdin

    Testing translations with classicpress.crowdin.com 0 0 0 0 Updated 4 minutes ago

    « Drupal et Laravel devraient même adopter Gutenberg » Drupal ??? LOL c’est un moteur symfony et templating twig maintenant

    vous devez confondre avec un module gutenberg pour drupal https://www.drupal.org/project/gutenberg mais je doute que drupal va integrer gutenberg surtout si il reste en l’état ‘(aussi limité qu’il est)

  16. La Webeuse

    Merci Laurent… mais Gutenberg est déjà « dans le noyau » non ?

  17. La Webeuse

    Ok… qui parle de Drupal ? Dans le commit ?

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez les news, freebies, astuces et tutos de La Webeuse !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This