Cet article est le premier d’une série qui s’appelle « c’est grave docteur ? ». En quelques mots, cette rubrique a pour but de collecter les réponses de divers experts à une question bien précise… pour un web plus collaboratif. Pour ouvrir le bal, j’ai fait appel à 6 experts que je ne manquerai pas de vous présenter et qui ont joué le jeu pour répondre à cette question : « Je suis concepteur de sites web et j’insère un lien dans le footer du site de mes clients, c’est grave docteur ? ». Découvrons leur réponse :

 

La réponse de Nicolas CréaNico (Montpellier)

Nicolas est un webmaster et SEO freelance passionné par le web depuis plus de 15 ans. À présent, il accompagne les propriétaires de site web dans la visibilité et le référencement Google avec son agence Créanico, spécialisée WordPress et Prestashop.
La première fois que j’ai aperçu Nicolas, c’était au WordCamp Bordeaux, il y avait donné une conférence sur le SEO. Dans son discours, il avait parlé de ces fameux liens dans le footer… Il était donc évident de lui poser à nouveau la question. Alors, Nicolas, que penses-tu de l’insertion d’un lien dans le footer ?

Il y a quelques années, cette pratique était beaucoup utilisée par les webmasters pour booster la popularité de leurs sites, mais ça, c’était avant ! Depuis, Google a sorti de nombreux algorithmes pour mieux interpréter les liens générés entre les sites et cela est devenu bien plus cohérent : la pertinence d’un site n’est plus calculée par le nombre de liens, mais par la qualité des liens qu’il reçoit.

Intégrer son lien dans le footer d’une boutique possédant un catalogue de 8000 produits par exemple, c’est recevoir plus de 8000 backlinks de ce site, car chaque page de la boutique va renvoyer un lien vers votre site, ce qui est peu pertinent et pas du tout qualitatif en terme de SEO.

Il est donc préférable d’intégrer un seul lien vers son site :

  • dans le meilleur des cas : au sein d’un article / témoignage qui pourrait résumer votre prestation,
  • dans le pire des cas : dans les mentions légales du site.

Attention également aux ancres de liens, c’est ce que Google pénalise le plus… Pour rester proche du naturel, utilisez votre nom de marque ou l’URL de votre site, et surtout pas des ancres optimisées du style « Agence WordPress Marseille » ou « Conception de site WordPress ».

 

La réponse de Maximilien Labadie (Hong-Kong)

Maximilien Labadie est le propriétaire, le rédacteur et le webmaster de Web & SEO, un blog qui aide les webmasters et professionnels du web à développer leur activité en ligne, où il donne des conseils autour du web, propose des prestations de netlinking et des formations sur la conception de « site de niche ». Même avec le décalage horaire, il a pris un peu de son temps pour nous donner cette réponse :

Oui et non. Cela peut poser problème dans la mesure où son site est tout neuf et qu’il ne bénéficie pas encore de « trust » auprès de Google. Pour obtenir cette confiance, il faut que le site présente du contenu apprécié des internautes et qu’il ait déjà un certain nombre de liens de qualité (par exemple des liens contextuels et thématiques sur des « sites trustés »). Une fois que son site est apprécié de Google, alors ces liens dans le footer peuvent être bénéfiques.

Il faut quand même retenir que Google apprécie moins les liens en footer qu’il y a quelques années, surtout lorsque les ancres sont optimisées.

C’est pourquoi, il faut absolument que le lien dans le footer paraisse le plus naturel possible, pour cela : pas de mot clé, mais votre nom ou celui de votre agence suffira amplement. Si votre site / portfolio est neuf, mais que vous tenez à faire un lien vers votre site, alors vous pourrez dans un premier temps ajouter l’attribut rel= »nofollow » à votre lien : cela indiquera à Google qu’il ne faut pas suivre ce lien, ainsi, vous n’aurez pas de soucis.

 

La réponse de Nicolas Laruelle (Belgique – Asie)

Nicolas Laruelle est le fondateur de l’agence semi-offshore Kim Communication ainsi que EasyHoster, une entreprise d’hébergement web avec support technique de luxe. Peut-être que son nom ne vous dit rien ? C’est sûrement parce que vous le connaissez sous le pseudo MisterWordPress… Nicolas a été conquis par mon idée de « c’est grave Docteur ? » et nous propose cette réponse :

Par l’intermédiaire de John Mueller, Google a indiqué qu’il était préférable d’appliquer un attribut nofollow à ce type de liens créditant le webdesigner pour son travail. Sur base de cela, chacun se fait son avis. Tout bon SEO saura qu’il faut savoir lire entre les lignes avec Google. Je vais donc vous donner mon avis personnel et non scientifique sur la question.

Premièrement, oubliez absolument les liens avec ancres optimisées pour ce type de liens non thématisés et sitewide. Dans le pire des cas, utilisez donc le nom de votre agence web, ou votre propre nom si vous êtes freelance et surtout pas de liens de type « création de site web » ou « référencement professionnel ». Les mecs de chez Google ne sont pas stupides et détecteront immédiatement que vous vous payez leur tête. Et bim, sanction !

Ensuite, concernant l’utilisation, ou non, de l’attribut nofollow, je vois les choses comme ceci :

Imaginez que vous êtes un webdesigner un peu naïf et que vous ne connaissez rien au SEO. Vous voudrez peut-être signer votre réalisation en mettant un lien vers votre portfolio afin d’attirer de nouveaux clients. Cela semble naturel. Et puisque vous ne connaissez pas Google, vous n’allez pas vous affubler de l’attribut nofollow. C’est quoi ça déjà, le nofollow ? Donc, je crois profondément que cela peut passer, à condition d’utiliser une ancre désoptimisée.

Si vous êtes un peu anxieux, faites comme John Mueller vous a dit ! Utilisez un attribut nofollow. Je suis persuadé que cela impactera positivement votre ranking malgré tout, et vous serez 100% clean aux yeux de Google.

Bonus…

Si votre client est super cool et que vous avez un gros feeling avec lui, négociez une page de présentation de votre agence hébergée sur son site. Vous devrez donc indiquer quelque chose comme « Webdesign by Kim Communication » et votre lien, au lieu de pointer directement vers votre site, pointera vers une page dédiée où vous pourrez publier une petite « case study » et là, vous pourrez utiliser une ancre quasi exacte pour faire un lien vers votre site sans grand danger, ou au moins truffer la page d’expressions clés pertinentes. Cela boostera votre ranking assurément et si vous êtes doué, la page se placera même sur Google !

 

La réponse d’Emmanuel de Vauxmoret (Paris)

Emmanuel de Vauxmoret est le directeur de l’agence Eskimoz et le webmaster du site de co-voiturage Trajet à la carte. Lorsque je l’ai contacté pour lui poser la question « J’insère un lien dans le footer du site de mes clients, c’est grave docteur ? » il n’a pas hésité à nous donner un petit conseil, bref et clair :

Non, aucun problème. En revanche, Google a communiqué pour que vos clients mettent le lien (sur leurs sites) vers votre site en nofollow.

 

La réponse de Florian Zorgnotti (Nice)

Florian Zorgnotti est un consultant en référencement naturel spécialisé dans les sites WordPress. Il accompagne les entrepreneurs et les TPE/PME dans leur stratégie de visibilité sur le net. Il est également un globe-trotteur aguerrit qui blogue « voyage » à ses heures perdues… Découvrons sa réponse…

Cette pratique est très courante, ajouter le lien de son site web dans le footer du site client est en quelque sorte une signature. Elle permet, dans une certaine mesure, d’apporter d’autres clients et un peu de trafic. Elle apporte également du référencement naturel mais cela peut poser quelques problèmes. Le lien en question est un lien « sitewide », c’est à dire qu’il est présent sur toutes les pages du site web. L’ancre du lien et sa page de destination sont donc tous identiques. Si le site web client à beaucoup d’URL, Google peut considérer cela comme du spam.

Il y a également un problème de pertinence : un lien est pertinent avec la thématique de sa source et de sa destination. Encore une fois, un grand nombre de liens non pertinents n’apporte rien en SEO.

En conclusion, c’est une pratique plutôt risquée. La solution ? Mettre un attribut nofollow sur ces liens en footer, mais, c’est vraiment du cas par cas. Posez-vous les questions : est-ce que le site client compte beaucoup d’URL ? Est-ce que mon lien dans le footer apporte du trafic ?

 

La réponse de Daniel Roch (Nantes)

Daniel Roch est Consultant SEO et Formateur WordPress. Il est également le fondateur de l’agence de référencement naturel SeoMix, conférencier lors des WordCamps, organisateur de divers évènements autour du web comme le WP Tech et auteur du livre « WordPress et le Référencement Naturel ». Fraichement rentré de ses vacances, il nous confie sa réponse :

Google n’a jamais pénalisé un site pour quelques liens optimisés pour le référencement. Mettre un lien vers son site dans le footer n’a donc aucun impact négatif en soi. Le problème viendra du nombre. Avec quelques sites, aucun problème. Si par contre vous avez des dizaines de sites pointant vers le même site avec la même ancre, il y a un vrai risque.
Il faudrait alors varier le site que l’on va lier (c’est le cas si vous avez plusieurs sites à vous), l’ancre ou l’emplacement du lien.Si je prend l’exemple d’un prestataire ayant deux sites, on pourra varier pour chaque nouveau site :

  • le site lié,
  • l’ancre utilisée (on peut alors avoir un choix énorme de possibilités),
  • l’emplacement (partout dans le footer, partout en sidebar, uniquement sur la page d’accueil, uniquement dans les mentions légales, etc.).

 

Le mot de la fin par La Webeuse

Vous l’aurez compris comme moi, nos 5 experts, bien que leur discours soit quelque peu nuancé, sont au diapason pour dire qu’insérer un lien dans le footer des sites que l’on réalise doit être réfléchi. Pour récapituler leurs conseils :

  • un lien inséré dans une page ou un article aura plus de valeur qu’un lien dans le footer
  • les liens dans le footer devraient avoir un attribut « nofollow »
  • ne surtout pas sur-optimiser les ancres des liens en footer

 

Un peu d’aide ?

Si vous débutez sur le web et que vous êtes un peu perdu(e) avec tout ce nouveau vocabulaire, voici de quoi éclairer votre lanterne :

  • pour en savoir d’avantage sur l’attribut nofollow, je vous propose de lire cette page proposée par Google.
  • un FOOTER est le pied de page d’un site web
  • SEO = Search Engine Optimization = Référencement Naturel
  • un BACKLINK est un lien externe qui pointe vers une page web de votre site
  • un LIEN SITEWIDE est un lien présent sur la totalité des pages d’un site
  • les SITES TRUSTÉS sont des sites de confiance (aux yeux de Google)
  • le RANKING est la position (classement) qu’obtient une page web dans les résultats de recherche
  • voici un exemple pour comprendre ce qu’est un lien, une ancre et où insérer l’attribut nofollow :
<a href="https://ceci-est-le-lien.com/" rel="nofollow">ceci est l'ancre de mon lien</a>

 

Et sinon…

Qu’avez-vous pensé de cet article collectif ? Je vous invite à donner vos impressions en commentaire.

D’autres articles de ce genre vont voir le jour sur La Webeuse : deux autres autour du SEO sont en prévision (inscrivez-vous à la newsletter pour ne pas les rater) et prochainement j’aimerais aborder le sujet du WebMarketing, contactez-moi si vous désirez nous donner vos conseils.

Encore un grand merci à Nicolas Créanico, Maximilien Labadie, Nicolas Laruelle, Emmanuel de Vauxmoret et Florian Zorgnotti ! 😉

Les liens dans le footer
Les liens dans le footer : qu’en pensent les experts SEO ?

 

 

J’insère un lien dans le footer du site de mes clients : c’est grave docteur ?
5 pour 2 votes

Ne partez pas ! Ça pourrait vous intéresser :